Archives: mai 2011

Aphrodite pour l’Eternité.

BiBi revient de huit jours à Chypre où il fit le tour de l’île. Il s’aventura dans les villages de l’intérieur, un peu au hasard. Toujours, partout, la Déesse de l’Amour l’a accompagné : APHRODIT FOR EVER.

Selon Pausanias, explorateur grec, le premier lieu de culte de la Déesse de l’Amour et des Plaisirs se trouve près de Pafos. Aphrodite, fille de Zeus et Dioné, serait apparue sur le rivage de Petra Tou Roniou, plage toute proche de Limassol. Trouvant place dans un coquillage, elle fut poussée par le vent Zéphyr jusqu’à Cythère puis jusqu’à Chypre. Appelée quelquefois Anadyoméné («Celle qui sort de la Mer»), elle est devenue symbole de l’île.

Au Musée archéologique de Chypre, elle est exposée dans la Salle numéro Cinq. La statue est celle d’Aphrodite de Soloi et elle date du premier siècle avant Jésus-Christ. Toute fière devant BiBi, Aphrodite n’en resta pas moins de marbre malgré le trouble et l’invitation de de son adorateur.

Plus au Nord, dans la baie de Chrysochou, là où les promoteurs n’ont pas encore tout à fait posé leurs sales pattes, on tombe sur un écrin de verdure. C’est dans une cuvette d’eau douce et sous les eucalyptus qu’Aphrodite et ses amants venaient se délasser et s’enlacer. Il parait que, dans ces Bains d’Aphrodite, vous vous épongez le front avec l’eau qui coule doucement et vous retrouvez instantanément une éternelle jeunesse. L’espace d’un instant, BiBi y a vraiment cru.

Prochain article : «Rimbaud à Chypre : un CDI interrompu ».

LIVOP : des petits jeunes pour qui ça roule.

Une fois n’est pas coutume, BiBi fait de la pub. Il a rencontré les p’tits gars qui (se) conduisent bien et qui ont – au volant – des idées nouvelles et bienvenues sur l’utilisation de votre véhicule. Ils se sont lancés dans une belle aventure avec, en guise de support, ce petit clip explicatif.


________________________________________________________________

Livop est une Société toute jeune. Les gens sympas de cette petite entreprise ingénieuse installent gratuitement une Livop Box dans votre bagnole avec une carte qui permet d’identifier le nombre de kilomètres parcourus, le temps d’utilisation et la consommation de carburant. Par la suite, ce boitier permettra dire exactement la rémunération que vous recevrez.

Ce tout petit ordinateur ne s’active qu’à partir du moment où un conducteur, membre de Livop, utilise votre voiture. Pas besoin d’échange de clé avec le boitier. La société vous demande juste de mettre à disposition votre voiture pour une durée minimale de 20 heures par mois. C’est vous qui décidez à tout moment des périodes pendant lesquelles votre voiture est disponible.

Les renseignements sur les petits gars qui veulent révolutionner l’utilisation de la voiture via une location originale sont sur www.livop.fr

BiBi soutient cet ingénieux Auto…Entrepreneur !

Génération Galère.

Deuxième volet de la Traversée-BiBi dans le Pays de l’Enfance et de l’Adolescence. Bibi s’arrête sur cette « violence », maitre-mot des Censeurs de tout poil qui rêvent de l’enfermement à 13 ans et de dressage du Citoyen à tout âge.

Violence ?

Luc Chatel n’a du lire que ce qui l’arrangeait dans l’enquête de l’UNICEF et n’a retenu que le chiffre le plus spectaculaire. L’enquête tire ces conclusions :

«Le taux de victimes de harcèlement physique à l’école peut être estimé à 10,1% des élèves, compris entre 5,1% d’élèves victimes d’un harcèlement sévère à assez sévère et 5% d’élèves soumis à un harcèlement modéré»).

Luc Chatel verse tout aussitôt dans le catastrophisme sans replacer ce pourcentage dans l’analyse générale : «Nous avons fait le lit d’une violence insondable parce que nous n’avons pas voulu la sonder». Monsieur dénigre le supposé laxisme pour enclencher la vitesse de la Répression.

Violence ++

La violence scolaire, BiBi la voit ici :

–  Un rapport de la Cour des Comptes montre que la France sarkozyste «consacre peu d’argent à la scolarité d’un élève de primaire : 15% de moins que la moyenne des pays de l’OCDE». Sur ce sujet, on n’aura pas l’avis de Carla Bruni Sarkozy qui, en première Dame patronnesse de France, se penche sur nos petits Illétrés.

–  «15 à 20% d’élèves sortent de CM2 en grande difficulté».

–  A la rentrée de septembre 2011, 8967 postes seront supprimés dans le premier degré.

–  1500 classes seront fermées à travers toute la France dont 1/3 en Maternelle alors que 8300 élèves supplémentaires sont attendus (Source : Télérama).

Quand on galère, on a toujours 20 ans ?

Alternatives économiques de Mars 2011 a ouvert un dossier instructif sur «La Génération Galère». Qu’y apprend t-on ? On y voit que le taux de chômage des jeunes non-diplomés atteint 49,2%, que 16% des jeunes de 20 à 24 ans ont quitté le second cycle sans aucun titre scolaire, que la  précarité s’est élevée à un niveau jamais atteint ( la moitié des 15/24 ans qui bossent le font dans des emplois précaires), que la pauvreté frappe lourdement les jeunes (20% d’entre eux sont considérés comme  «pauvres»).

Radio aux ordres.

France-Inter : il est 19h20, le journal vient de s’achever. S’ensuit un petit message finement ciselé. Il s’agit de promouvoir les études au-delà du bac. On glorifie les carrières longues. Une voix féminine d’étudiante clame haut et fort : «ça y est ! Je suis Bac+4 ! J’ai enfin plus de diplômes que Papa !». La «réclame» est écrite, parrainée par l’Elysée, ministère du Budget ou de l’Education et diffusée par la radio publique.
On sait à présent pourquoi Jean-Luc Hees et Philippe Val ont été nommés par le Caporal-Chef Nicolas.

Prochain article : des petits jeunes pour qui ça roule. BiBi vous contera une expérience originale d’auto-entrepreneur.

Des petits monstres ?

Durant cette semaine, BiBi a préparé trois billets qui donnent – en vrac – des impressions sur « la» Jeunesse d’aujourd’hui. De l’enquête récente de l’UNICEF à la relecture d’Ostinato de René-Louis des Forêts,reste l’étrange image qui persiste de l’Enfant. Image de l’enfant monstrueux ou image de l’enfant merveilleux , celles-ci ne cessent de perdurer en notre Fort intérieur d’adulte.

La peur du Petit Monstre.

Pour les idéologies droitières (celle au pouvoir depuis 2007), l’Enfant est potentiellement un petit monstre. Lorsqu’on parle de lui, le mot «éducation» n’y est jamais prononcé. C’est un mot menotté qui doit rester au fond de la classe. L’enfant est toujours une menace, un être inachevé, un de ces êtres hybride, étrange, incontrôlable, donc à

Le JDD défend la vie privée jusqu’en Guinée.

BiBi avait adressé un petit message à la Guinéenne Madame Nafissatou Diallo : «Courage à vous. Méfiez-vous des Médias qui vous sauteront au cou pour… vous étrangler. Oui, courage !»

Eh bien, ça n’a pas traîné. D’un côté, les fin limiers de DSK, payés à prix d’or, se sont donnés du courage pour aller fouiller derechef  le passé de la femme de chambre du Sofitel (bah, ils trouveront toujours un petit travers qu’ils grossiront jusqu’à la démesure puisque tout être humain a quelque chose à se reprocher, hein ?). De l’autre, nos distingués Journaleux du JDD en font encore plus, surenchérissant sur cette «inconnue qui