« Les Aventures de Mr Alexandre B. » (Projet de film)

Lettre à mes Producteurs. Ebauche d’un scénario.

Deux avertissements :

1. «Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite».

2. Contrairement à Monsieur , qu’on ne vienne pas me chercher… sur une ressemblance avec Alexandre .

«Les Aventures de Mr Alexandre B.» tel en sera le titre. Plutôt accrocheur, non ? Un mélange de fiction et de Réel. J’utiliserai des films d’archives TV (mais je sais que ce sera difficile. Trop chers probablement). 

Je vous présente ici quelques bribes de mon scénario. J’ai envoyé aussi toutes mes notes à mes collaborateurs. Mon héros, Alexandre B. sera au centre de mon . Mais il me faudrait encore trouver d’autres Sponsors. LVMH. Guerlain, c’est bien mais ce n’est peut-être pas assez. Peut-être devrai-je chercher dans les Entreprises de Vigiles ou auprès des Boîtes qui font dans la Sécurité. (Cela leur fera de la très bonne pub). Voir aussi les chaînes de Service Public ou encore BFMTV, LCI. Et surtout Canal Plus de Bolloré. (Je compte sur vos pouvoirs d’influence, chers Producteurs).

Voilà donc rassemblées mes notes sur ce qui est déjà écrit et sur ce qui pourrait l’être.

*

MES REPERAGES /

  • L’Elysée. Toutes les entrées.
  • Ajoutez un appartement situé à proximité.
  • Une maison au Touquet (Alexandre B. en a les clés). Prévoir quelques vues sur la plage et sur son travail de Nettoyeur à l’intérieur.
  • Une grande villa londonienne chez son homonyme Alexandre D. (frères jumeaux ? Non). Quelques plans sur sa montée dans l’Eurostar (possible ou non ?) et à sa descente (gare de Saint-Pancras avec un fiché S. Demander autorisation de filmer).
  • Un ryad à Marrakech prêté par le Roi du Maroc (à vérifier). Demander où a dormi Alexandre B. ? Dans le ryad ? Avec une figure féminine de Télé-Réalité (trouver son nom).
  • L’appartement de banlieue ( Issy-les-Moulineaux) où vit Myriem. (Hésitations devant cette future mariée. Vrai ? Pas vrai ? Option : Myriem pourrait être un personnage mais qui serait invisible dans le film).
  • Studio TF1. Demander à la chaîne s’il serait possible d’avoir deux ou trois plans et plans-séquences sur le plateau du JT de chez Bouygues (faire une lettre, envoyer un mail). Bien préciser que pour notre tournage, nous ne demanderons que très peu. Juste deux plans avec ces deux phrases prononcées par Alexandre B. : «Je n’ai porté aucun coup. J’ai eu une réaction de Citoyen»). Si ce n’est pas possible, voir si le studio RTL ou le siège du JDD pourront être disponibles.
  • Aéroport de Roissy (scène déjà écrite où Alexandre B. humilie une autorité policière).
  • Petit Palais (faire des recherches sur la Fête Saoudienne à Paris où Alex est présent).

  • Hôtel Georges V. (Prostituées de luxe ?)
  • Hôtel Intercontinental. (Réception organisée par le Chinese Business Club de Paris. Envoyer courriel. Si pas de réponse, contacter Arnaud Montebourg et Cazeneuve présents à cette soirée d’avant-hier.

  • Le Café-Restaurant à Poitiers.
  • Appartement familial à Evreux. Quartier de la Madeleine (éviter le cliché « quartier sensible ». Quartier sympa lors de notre visite dela ville).
  • Plans-séquences prévus à la Contrescarpe (Mais Mme Hidalgo voudra t-elle les autoriser ?)

 PS . Ajouter un Personnage : Noël L.G, footeux. Lui demander s’il serait d’accord pour un plan à la Fédération Française de Football. Il dirait (j’ai bien travaillé le texte) : « Personne n’a calculé une descente au pas de course des Champs-Elysées. J’exclus totalement une volonté de l’Elysée. Nous étions dans les temps. »

*

ACCESSOIRES / (à trouver et à rassembler).

  • Plusieurs valises (gros bagages pour la scène du car aux Champs).
  • Des Pistolets Gloks (deux ou trois). Voir la Préfecture de Police pour un simple prêt. Leur faire miroiter qu’on pourra embaucher trois ou quatre de la Préfecture avec dédommagements.
  • Un brassard en laine marquée « POLICE » et tricotée par sa grand-mère bienaimée.
  • Un coffre-fort.
  • Des cassettes-pornos ?
  • Des nouvelles lunettes, une veste chic, un rasoir (pas de barbe pour les plans de son passage à TF1. Séquence : se rase en loges).

*

LE SCENARIO /

  •  J’ai écarté toute affaire de sexe (ni homosexuel, ni hétéro. Peut-être puceau ? – rire). Mais très séducteur quand-même. J’ai fait perdre à mon héros quelques kilos. Si je fais jouer Myriam (ou une prostituée de luxe), elle l’appelera par son gentil surnom qui lui irait très bien  «Baloo-Baloo».

  • Introduire une séquence où l’on parlera de lui enfant et adolescent. Quelqu’un de familier dirait : «Tu te souviens Alex, enfant tu étais chétif et à l’école on se moquait de toi, maigrichon que tu étais». Champ-contre-champ : Alexandre ne supporterait pas et envoie un coup de poing à son ami. Séquence d’entrée pour accrocher le spectateur d’emblée.
  • Au Collège Foch de L’Aigle dans l’Orne, il grossit (se gave de Tagadas et de Marshmallows pour jouer les gros durs)
  • Comme il a fallu construire un scenario qui tienne debout, il a fallu faire des hypothèses (plausibles). Très tôt, études au Collège bâclées, il s’est branché « Sécurité ». Un Maire puis un autre de moyenne importance. Il méprise ses amis mais se constitue un carnet d’adresses en jouant le modeste avec les Puissants qu’il croise. Il ment bien entendu sur un réseau qu’il n’a pas encore. Toujours avec ce mépris. Il hait toute une partie de la Police et n’a d’yeux que pour ceux qui vont au mastic (oui, déjà). De lieutenant-colonel, il va passer au Service d’un Président en pleine ascension, qui n’est alors que Ministre dans un gouvernement de Droite ( je ne préciserai pas qu’il s’agissait du Parti Socialiste – les spectateurs sont intelligents) et – trajectoire interrompue plus tard – il manqua d’être nommé «Sous-prefet».
  • Sur ses soutiens nationaux et internationaux. Alexandre vise les postes de sécurité dans les Ambassades à Pékin, en Arabie Séoudite, au Maroc et bien sur – avec sa notoriété et ses désormais impeccables costumes – dans nombre de pays. (Peut-être au Brésil avec Bolsonaro ou à Rome, au Vatican pourquoi pas ?)
  • Montrer à tout moment qu’il tient son ami le Président au courant de tout ce qui se trame autour de lui (dans les Commissions d’Enquête où il a quelques amis, au Sénat où il a… quelques amis). De quoi aurait peur mon héros Alexandre B. ? Il a des couvertures partout.

  • Bientôt il introduira son entreprise en bourse. Ce sera la fin de mon film : un héros qui entre, fier de son parcours, à Wall Street. De nombreux traders le reconnaissant, l’applaudissent. Plan de fin : Alexandre B. ouvre un télégramme et sourira à sa lecture. En voix-off, on entend alors Alexandre B. qui lit : «Bravo pour tout le chemin que nous avons fait ensemble. Signé : le Président».

Cordialement, chers Producteurs.

Je suis sûr que le film sera promis à un grand succès. Vous pouvez le produire en toute… sécurité.

PS : peut-être pourrions-nous inviter son ami Vincent C. sur les lieux du tournage. Il pourrait être de bon conseil, non ?

2 Responses to « Les Aventures de Mr Alexandre B. » (Projet de film)

  1. AgatheNRV dit :

    Avec tout ça, on ignore toujours ce qui était caché dans le coffre mais comme dans tout bon film, le suspens permettra un film 2 …

  2. BiBi dit :

    @AgatheNRV :-)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *