VOYAGES DE RÊVE avec GALA et FRANCE-DIMANCHE (Part 1)

   GALA 2

Je suis tombé par hasard sur des numéros de et de France-Dimanche en gros paquets ficelés ! Avant de les mettre au rebut, j’en ai feuilleté un certain nombre. Lecture instructive sur les Grands de ce Petit Monde français, sur cette presse People que d’habitude, je ne lis pas. , rédacteur en Chef de Gala, m’avait averti dès la première page du premier n° de l’année 2014: «Plus que jamais ces personnalités ont pour mission de nous faire rêver». Dans ce voyage de rêve (Episode 1), il faudra vous accrocher. On y côtoie Laetitia, Johnny et sa bande, , Alexandra Sublet, , , Thierry Ardisson et on fait la fête à Paris, à la Plagne avec des gigolos très sympathiques.

*

FRANCE DIMANCHE

La Bande à Johnny.

« Laetitia Hallyday rassemble tout le clan autour de Johnny». C’est un des titres du premier numéro 2014 de Gala. Dans ses commentaires, pose de vraies questions existentielles sur les destinées des femmes du chanteur : «Pas toujours facile d’être la fille de Johnny, Laura [Smet] en sait quelque chose». Plus loin, ce journaleux continue dans le comique de répétition, présentant les femmes de Johnny comme de pauvres petits oiseaux blessés devant le Dieu Chanteur : «Pas facile d’être la femme de Johnny – comme l’actrice Nathalie Baye, mère de Laura, Sylvie Vartan, Laetitia… Elles en savent quelque chose». Hé ho, Sébastien ! Pas facile d’être lecteur de Gala, BiBi en sait (et en saura) quelque chose.

(Louis) Sarkozy For Ever ?

Louiiis

Toujours dans Gala (N° du 4 décembre 2013), cet entrefilet : «In Love. Louis Sarkozy, fils de Nicolas et de Cécilia est amoureux et il a tenu à partager son bonheur avec ses abonnés Twitter. Le jeune homme de 17 ans a publié plusieurs photos de sa douce, une jolie brunette répondant au nom de Sarah sur le réseau social. On est heureux pour lui». Heureux, BiBi l’est aussi, car pas de doute à avoir, avec Sarah et Louis, c’est du sérieux, hein ?

On décompresse avec Alexandra Sublet.

«Alexandra Sublet et le père de son enfant veulent décompresser» souligne le billet de Gala. Fort bien : BiBi imagine combien difficile cela doit être de papoter une demi-heure pendant son émission TV, d’offrir son rire un peu niais et sa malice aux téléspectateurs éblouis. Sur qu’il faut décompresser, chère Alexandra, mais où ça ? Réponse de Gala : «C’est simple, Alexandra se rend sur les Champs-Elysées. Et plus exactement dans la salle de sport de l’hôtel Fouquet’s Barrière [propriété de Dominique Desseigne] où un coach sportif s’occupe de sa… silhouette». A n’en pas douter, Sublime sera Sublet.

La petite cuisine de Laurence Ferrari.

On rêve de Laurence Ferrari et de sa conversation : «Je reste italienne, alors une bonne pâtisserie après une pasta, voilà ma définition du bonheur». BiBi en a une autre de définition. Il vous suffira de vous reporter au portrait qu’il fit – avec bonheur – de sa fabuleuse ascension dans les Médias (Lire ici : «Les Ratés de la Ferrari»).

Michel Drucker, ici, maintenant, demain, après-demain…

«L’animateur a prévu de travailler au moins jusqu’à 80 ans. Il a aussi signé pour «Vivement Dimanche» «jusqu’en 2015». It’s A Long & Winding Road, Michel.

Voyage de Noces pour Thierry.

Ardisson

Thierry Ardisson, le producteur-animateur qui a réussi à faire applaudir Marine Le Pen par son public (dans son émission ), va se marier le 21 juin prochain. (Source : France-Dimanche). Si Thierry veut une suggestion pour son prochain voyage de noces, BiBi lui conseille la ville d’Inde «» (qui se trouve être le titre d’un livre du prestigieux producteur dans lequel… il fit du plagiat à tour de bras).

Fais la Fête !

Soirées de Gala

Dans tout numéro de Gala, les deux dernières pages people sont délicieuses. On y découvre des personnalités qui font l’actualité (paraît-il) et on est tout surpris d’y repérer des acteurs, actrices, animateurs pour lesquels on avait une certaine estime. Mais jugement définitif dès la dernière page tournée : BiBi met tout ce beau monde dans le même sac… vomitif ! 

Ces Fêtes – via les commentaires des journaleux et les photos des Noctambules – sont toujours empreintes de joies retenues (les partouzes ne sont jamais mentionnées), de camaraderie collégiales, d’amours naissantes, de rapprochements subtils empreints de cordialité. On rit beaucoup, on se donne des accolades, on n’est jamais seuls. Le plus souvent, on se fait flasher en duo, en couple, en trio ou en groupe beaucoup plus large. Bien entendu, l’adresse de tous ces endroits chics parisiens est mentionnée. C’est imprimé sans ostentation : de cette façon, le nom du Club a d’autant plus de chances d’être retenu.

*

1. Où Thuram, Pirès, Wiltord, ex-Bleus enchanteurs de la Planète Foot 1998 ont passé leur dernier hiver ? Nos footballeurs, idoles à jamais vieillissantes, désormais hors-circuit, vivent de leurs confortables rentes. Grace à leur prestige, ils ont été invités «à la Manifestation Les Etoiles du Sport au Club Med de La Plagne». Gazon vert d’hier. Neige blanche d’aujourd’hui.

2. Au 188 Rue de Rivoli à Paris, «chaque mercredi soir aux alentours de 23 heures», les People prennent possession des platines du Club La Gioia et jouent au DJ jusqu’à des heures avancées de la nuit. Cette nuit-là, on y a croisé , l’équipe du Canal Football Club, , , Jean-Michel Maire et Enora Malagré (qui, pour une fois, nous épargnera le compte-rendu de ses déboires amoureux et ses insupportables commentaires sur les affres du vilain Monde d’aujourd’hui). Allez, hop, tous en piste ! (Les Clowns comme les autres).

GALA 444

3. Le réveillon 2013, c’est au A Club à Saint-Germain-des-Prés qu’il fallait être. On pouvait alors apporter son soutien aux Toiles Enchantées, association humanitaire sponsorisée par Moët & Chandon, Belvedere, Clarins, Renault, Puma etc. Au 15 Rue de la Princesse, les Dames Patronesses et autres misérables Pantins de Luxe avaient pour nom : Mathilda May, François-Xavier Demaison, Doria Tillier et Nicolas Bedos, Christophe Lambert, Marion Cotillard. BiBi se gratta la tête en lisant l’avertissement final de la journaliste, toute complice de cette petite fête d’entre-soi. Elle s’adressait au pauvre lecteur exclus de la cérémonie et qui, l’an prochain, ne doit pas espérer entrer dans le club : Attention, «difficile d’entrer si vous ne connaissez pas Albane Cleret». « Euh… » lâcha BiBi très malheureux, «T’es qui, Albane ?».

4. Des Fêtes ? En veux-tu, en voilà. Elles nous tourneraient la tête (avant de nous tourner l’estomac). C’est «La Nuit Electrique» au Pavillon Cambon (46 Rue Cambon). Virginie Ledoyen et le boss de BMW France (Serge Naudin dans une tenue impec) y présentent la voiture électrique BMW i3 à 28.000 euros. Gala est aux anges : «Virginie Ledoyen ne fut pas en panne d’arguments pour vanter les mérites de la Berline». Dans la basse cour, Boujenah cotoyait l’écrivaine Pauline Delpech, les membres du Groupe Justice blablataient avec Roselyne Bachelot et Chantal Thomass.

 *

Je n’oublierai pas de dire un Grand merci aux lecteurs et lectrices qui auront tenu leur lecture jusqu’au bout. Mais… pervers BiBi : demain, ce sera l’épisode 2. et je vous (en)traînerai sur ces «fabuleux» Chemins des Puissants – toujours via Gala et France-Dimanche – mais, cette fois-ci, nous voyagerons hors de France.

6 Responses to VOYAGES DE RÊVE avec GALA et FRANCE-DIMANCHE (Part 1)

  1. Rém* dit :

    Ben Bibi, j’ai tenu jusqu’au bout…
    Il a fallu pour cela un cauchemar qui m’a fait surgir de mon lit, et insomniaque, m’a fait errer sur la toile…
    Grâce à cette sensationnelle lecture de ramassis de tes crottes de lectures, je suis rassuré : mon cauchemar n’était qu’un doux rêve, par rapport à ces potins cauchemardesques de l’abêtissement des gens (en langage savant = l’aliénation des masses). Ouf… dodo!!

  2. BiBi dit :

    @Rem
    Tu ne paies rien pour attendre car j’ai un second Voyage en Enfer (épisode 2) en préparation pour les prochains jours. Accroche-toi Jeannot !

  3. Un partageux dit :

    Merci de ton résumé de ces œuvres. Mais il était encore trop long pour moi et je t’avoue avoir lu en diagonale très rapidement… Faut dire qu’en plus tu cites des noms que je ne connais pas. Et je suis fort aise de découvrir que tu partages finalement mon hésitation avec un « c’est qui ? »

  4. BiBi dit :

    @Un Partageux
    Je suis conscient des énormes sacrifices qu’ont fait mes lecteurs et lectrices pour avoir entrepris la lecture de ce billet People. Mais si tu couples mes incises avec… par exemple la lecture des livres suivants : « La Violence des Riches » de Monique Charlot-Pinçon et Michel Pinçon et cet autre ouvrage de Jean stern sur la Presse, tout, absolument tout s’éclaire ! 🙂

  5. Un partageux dit :

    Rém*, j’ai beaucoup rigolé devant ton expression : « ramassis de crottes de lectures ».

  6. J’en ai feuilletéun ce soir chez ma coiffeuse.La rubrique shopping vaut le détour…

    Ceci dit : « par hasard « … Assume !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *