Revue de Presse (Télérama/L’Expansion/ Les Inrocks/ Le Point/ L’Express/ Fig-Mag/…)

Revue de Presse 

BiBi a lu les dernières parutions de la Presse nationale : , , Le Point, L’Expansion, Le Fig-Mag, L’Express et Les Inrocks. Morceaux choisis.

*

Télérama

de LVMH, l’homme le plus fortuné de France est fan de peinture, c’est aussi un mécène, un organisateur d’événements au cours desquels il associe Art et Luxe. Quant il monte une exposition, ne lui demandons pas quels sont ses critères de sélection, il nous répondra d’une voix émue : «L’émotion».

C’est avec un appétit d’ogre que Monsieur Bernard a dernièrement jeté son dévolu sur la Maison . Avec lui, derrière lui, on trouve toute une cohorte de béni-oui-oui, de suiveurs, de parasites en continuelles génuflexions. Prenons ce dénommé Francis Esménard cité par Télérama. «Il y a dix ans, il publia une enquête à charge sur la main mise de Bernard Arnault («L’Ange Exterminateur» d’Airy Routier). Aujourd’hui il déclare : «Certains pensent qu’Arnault est en veille, qu’il a mis un pied dans Gallimard mais qu’il ne s’arrêtera pas là. Moi, j’ai plutôt tendance à le croire quand il dit en substance : «Nous sommes deux maisons familiales, un nom comme Gallimard est valorisant et va bien avec mon groupe de luxe». Chargés d’Edition couchés devant le Veau d’Or, sachez que les grands textes, eux, restent debout.

*

Canard Enchaîné

Sous le bandeau «Reconversion Express», un entrefilet qui en dit long sur les mœurs politiques. Bien sur, je n’irais jamais verser dans le «Tous Pourris». Mais attardons-nous sur cette info passée inaperçue (sauf pour le cher Canard).  «Séverine Besse-Le Saux, jusqu’à présent «Conseillère Presse et Communication» au cabinet de Marisol Touraine, va [probablement – cause futur remaniement] quitter ses fonctions. Cette ancienne d’Euro RSCG et de Publicis va pantoufler chez Taddeo, un cabinet spécialisé dans la gestion de crise présidé par Raymond Soubie. Le même Soubie qui fut le Conseiller social de Sarkozy». Faut-il en rajouter ? Non, tout est dit.

*

Le Point

1. Une parole magnifique du scélérat Alain Carignon, indéfectible compagnon de Sarkozy : «, la seule personne dont je n’ai jamais entendu Nicolas dire du mal». On ne le lui fait pas dire.

2. Dans Le Point, on interviewe , chantre de la Mondialisation.  Son Maître ? Jacques Delors. Sur Margaret Thatcher : «Elle avait une énergie incroyable. Elle savait aussi bien marquer des buts qu’en encaisser». Autres paroles obscènes : «La mondialisation, l’interdépendance de plus en plus forte des économies nationales ont généré une croissance spectaculaire. Mieux cette interdépendance crée la richesse et surtout réduit les écarts de pauvreté». Lamy ? Toujours un ennemi.

*

L'Express

Dans ses petites notes, nous donne le salaire mensuel de , «patron du PC» : 12.000 euros d’indemnités diverses. «Mais il n’en garde que 3500 et verse le reste au PC». Je lirais le prochain numéro où – soyons-en sûrs – notre Bonhomme à l’écharpe rouge nous donnera à son tour son salaire mensuel, le montant de ses ménages aux Entreprises, les sommes versées par les Télés pour ses participations médiatiques indispensables etc.

*

JOURNAUXL’EXPANSION. Dans l’entourage de François Hollande, BiBi avait déjà relevé quelques hommes en extase dans le Paradis néo-libéral. L’Expansion nous en présente d’autres en vignettes impressionnantes : Elie Cohen (ineffable invité à C’est Dans l’Air), Emmanuel MacronSecrétaire général de l’Elysée. Ancien banquier d’affaires chez Rothschild»), Philippe Aghion («Un des piliers du Groupe des Économistes dit de La Rotonde. Professeur à Harvard, plaide pour une libéralisation du marché»), A publié changer de modèle», sorte de programme pour la Gauche réformatrice»). Avec de tels hommes à de tels postes, la Finance n’a rien à craindre.

FIG-MAG. L’hebdo Dassault rapporte une parole d’un Hollandais historique : «Hollande doit raconter une histoire aux Français». Ne nous trompons pas : c’est d’une histoire dont il s’agit (voir mon billet sur le livre de Christian Salmon «Story-Telling»). Le Fig-Mag date ce changement du 14 janvier, jour de la Conférence de Presse élyséenne. «Hollande – qui a demandé à son conseiller politique de reprendre en main la com de l’Elysée – a décidé de changer les choses. «Il a accepté de faire du Storytelling», confirme un proche». Jusqu’à présent notre Président nous racontait des histoires, à partir de maintenant, on aura droit à son entrée dans l’Histoire.

Les Inrocks

Interview de , historien qui réfléchit sur la matière qu’il enseigne : «La transmission est un enjeu primordial. Il faudrait par exemple que les politiques se mettent à penser l’histoire à un autre niveau : l’évènement, sa commémoration et le Grand Homme restent leurs critères exclusifs. Hollande et ses ministres devraient au moins se plonger dans quelques textes de Dits et Écrits de Foucault, lire les historiennes des femmes et du genre, Pierre Lascoumes sur la corruption… Il y a urgence à reprendre au sérieux les sciences sociales». Voilà qui est bien dit et qui ne sera – évidemment – pas entendu.

*

NE MANQUEZ PAS LA MEGA-FÊTE CHEZ BIBI ! 

SOYEZ AU RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN BILLET !

LE CHEMIN ? C’EST TOUJOURS LE MÊME…

 LIBERTE 555

2 Responses to Revue de Presse (Télérama/L’Expansion/ Les Inrocks/ Le Point/ L’Express/ Fig-Mag/…)

  1. Un partageux dit :

    Pour la mega-teuf y’a du champ virtuel et tu envoies des petits fours numériques via Touiteur ?

  2. On en retient que ces médias diffusent la même musique… Bon anniversaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *