MA REVUE DE BLOGS (ET AUTRES PETITES CHOSES…)

Blog LA REVUE

C’est l’Heure de la Revue des !

Ils sont tous là, alignés sur ma blogroll. Aujourd’hui, seront mis en avant des blogs photos et des blogs politico-poétiques (ou poético-politiques). Les matinées passent vite avec leurs lectures. Tous sont là même si, aujourd’hui, il y en a qui ont raté le bus. Mais soyez sûrs qu’à la prochaine station-BiBi, ils m’attendront. Ils vous attendront.

Bloggeur 2

BLOGS PHOTOS. 

Pfrunner continue sa galerie de portraits. Empruntons-la. Il y a dans un coin, , écrivain, étouffant un rire et là-bas, en contrepoint américain, enfin en liberté, le militant pacifiste Albert Woodfox, 45 ans de prison dont 43 à l’isolement et libéré le 19 février 2016.

Prononçons tout doucement et très très lentement quarante-cinq-ans-de-prison-dont-quarante-trois-à-l’isolement.

*

Autre photographe : Pauline Alioua. Un des chapitres photographiques est intitulé Great Escape. C’est vers la mer que la photographe a pointé son regard et son objectif, se souvenant d’Albert Camus, du soleil de Tipasa, de la montagne du Chenoua et de la Bleue, la Grande Bleue.

Si je devais mourir, entouré de montagnes froides, ignoré du monde, renié par les miens, à bout de forces enfin, la mer, au dernier moment, emplirait ma cellule, viendrait me soutenir au-dessus de moi-même et m’aider à mourir sans haine.
(Albert Camus – La mer au plus près, dans l’Été).

pauline-photo

*

BLOGS POLITIQUES.

Rodo Le Diazec nous invite, toute rage contenue, à poser notre regard ailleurs. Non point vers le ciel étoilé mais vers le bitume : «Rampez Citoyens, et si d’aventure vous osez un regard au-dessus du niveau de vos pieds, le seul qu’on y autorise en ce monde corrompu, c’est pour que vous admiriez une caste et sa représentation politique et policière (…)»

Avec ce conseil in-fine : «Réveillons-nous et donnons-leur de la Série Noire : détruisons-les !». 

 *

ACRIMED s’est attardé dans son dernier billet sur la grève des journalistes d’Itélé.

«Le «management» de cette grève, de la part de la direction, est à l’image du «management» à la  : arrogance, brutalité et politique de la terre brûlée».

M’a alors traversé ce vieux souvenir de lecture sur Bolloré, infâme Capitaine d’Industrie qui, évidemment, n’est pas né de nulle part. Voyez ce simple extrait qui est posé ici et qui date de… 1992. Il montre l’étendue de son pouvoir, de sa fortune nés en Afrique, son continent A-Fric.

bollore

Il a bien eu raison Gédécé  de ne pas se planter devant le Cirque télévisuel avec le clown Pujadas, de ne pas regarder le Barnum des Primaires de la Droite : «J’ai préféré me rendre à une soirée beaujolais nouveau, avec de vrais gens, et de vraies discussions, d’authentiques émotions, de sincères échanges, de multiples regards. Je n’ai pas été déçu».

*

BLOGS POETIQUES.

André Rougier continue d’écrire sur son Journal, celui d’un Affranchi :

«Plus rien, sinon la parole sans frein ébauchée, sans borne ni horizon, le lent levain à l’heure de se retourner et de la perdre à jamais, elle qui seule finira par se lever sur ton silence».

*

Dans Nos Consolations, un que je vous recommande express, voilà une petite perle du poète espagnol tirée de son Anthologie poétique (1985-2014)

RIEN DE PLUS.

A l’origine

tu veux changer

le monde,

et finalement,

tu te contentes

d’arrêter de fumer

Rien de plus.

Aussi drôle

et aussi tragique que cela.

*

LA MEDUSE ET LE RENARD. (Guillaume Siaudeau).

Voilà Guillaume Siaudeau qui jardine. Avec ses pensées. Me rappelant la phrase de Kleist «Mes pensées jardinent avec la mort». Mais là, on n’est pas encore au stade terminal, on reste en vie, en plein jardinage matinal, râteau en mains, mouchoir pour la sueur du front. Avec les mots à semer.

Un de ces

matins fertiles

où chaque mot

est une graine.

*

 Ils iront par deux : et .

Léonard Cohen et sa voix qui m’accompagna depuis ce jour de 1969 où je découvris la beauté musicale de son premier album. Elle continua de me saisir jusqu’à son dernier passage à Montreux. Bénissons ces Minutes heureuses, louons ce bonheur tapi derrière les fourrés de la Mélancolie et de l’amour. Et écoutons cet hommage à Marianne Ihlen.

Et Caetano Veloso, poète-chanteur, toujours vivant. Timbre unique, velouté. Sa voix caresse, sa voix transporte. Ainsi de cette chanson classée dans mon Panthéon : «You Don’t Know Me»

*

Eux aussi, iront par deux. Deux de mes lectures du moment. et . Avec ce fil rouge extrait des Contes de la Folie Ordinaire, avec ce fil qui s’est tendu entre les deux funambules de l’écriture.

bukowski-walser

 

4 Responses to MA REVUE DE BLOGS (ET AUTRES PETITES CHOSES…)

  1. Il faudrait que je relise le grand Charles… Un ancien collègue 🙂

  2. BiBi dit :

    @DesPasPerdus
    Tu peux toujours plonger dans sa bouteille en visionnant ce petit bijou :

  3. Robert Spire dit :

    Si « pensez » vous plait, arrimez votre « Capsula Mundi » à la station Bibi’s blogs. So long …

    N.B. J’emploi « Capsula Mundi » comme un voyage dans le cycle de la vie neuronale. Pour son sens exact voir: http://www.capsulamundi.it/fr/

  4. Robert Spire dit :

    Il y a aussi ce blog:
    http://www.zones-subversives.com/
    qui offre des analyses intéressantes comme dans le dernier article sur « L’idéologie de la télévision française ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *