Les humeurs automnales de BiBi

Cette semaine, BiBi a navigué au pifomètre entre les journaux, les hebdos, les tweetos et de drôles de cocos.

Petit moment de jouissance à lire cet extrait du Canard Enchaîné à propos du politologue au parcours exemplaire (ex-coco, ex-socialo, titulaire à Libé, au Monde, au Point, au Figaro et à Europe1 to-day) Monsieur occupait les Matinales de France-Culture en nous assénant ses analyses de géopolitique jamais contestées sur l’antenne. Sauf que le Canard et sa plume se souviennent.

Le Canard Enchaîné parle aussi des finances de l’UMP : «Au printemps prochain, le budget de celui qui se revendique «le premier parti de France» pourrait présenter un déficit de 50 millions d’euros». Je m’étonne de la minceur du déficit. Actuellement en lecture du livre de La République des Mallettes»), je relève que les montants des trois marchés au financement occulte («Agosta, Sawari 2 et Miksa») – qui touchent de près Balladur, hommes de mains balladuriens et consorts –  se sont élevés respectivement à 826 millions d’euros 2,9 milliards d’euros et 7 milliards d’euros. Entre trous de caisse et trous de mémoire, ne craignez rien, tout devrait rentrer dans l’ordre.

Chez les Verts, on reste aussi très nature. Le palmipède révèle que via le Cédis (organisme de formation des élus écolos qui gère annuellement 1 million d’euros), les Verts ne regardent pas à la dépense. «Plusieurs séances de formation se sont ainsi déroulées dans des hôtels particuliers du VII ième arrondissement. Le tout agrémenté de sympathiques repas où étaient conviés gratis les amis et les collaborateurs des joyeux stagiaires». Ah ! Incomparables salades vertes au menu, je présume !

*

Dans le magazine du Net, , je tombe sur l’interview du chanteur Booba, chanteur ébloui par les Amériques (celles de LA et de Miami) par Jeremy Denoyer. Billet dont le titre demande à être traduit… (Help me, please !). Je vous le livre : «Si j’étais juif, j’aurais un gros bling-bling avec une étoile de David»?? Puis dans l’entrefilet : «… A Miami, fait du Biff et des Gazouillis. Le MC café-crème alterne propos lithaniques, je-m’en-foutistes, anarcho-droitistes, et éclairs drôlatiques tout droit sortis du cul du diable. Sinon on parle aussi de Rohff, son alter-négro. Si tu ne kiffes pas, tu ne lis pas et puis c’est tout !». J’ai pourtant poussé plus loin ma lecture, tombant en arrêt devant ce passage que n’aurait pas désavoué un Parrain de Sicile ou de Calabre : « Dans la vie, si t’es pas craint, t’es rien du tout ». Je me suis soudain senti vieux, inutile, bête, analphabète, un «rien du tout», quoi ! C’est que, moi, j’en suis resté à Be-Bop-A-Booba… Et pis c’est tout.

*

BiBi remercie les internautes qui ont voté pour son blog au Golden Blog Award 2012. Dommage que je ne puisse faire un discours de remerciement aux sponsors (Orange, BNP) pour une Victoire en catégorie «Culture Généraliste». J’aurais bien dit un mot sur la vieille affaire dans laquelle Orange France s’était livrée à des pratiques d’entente avec SFR et Bouygues Télécom pour restreindre le jeu de la concurrence et faire payer un max au cochon de payant. Au sujet de la BNP, j’aurais pu apostropher le sponsor bancaire en lui demandant si la Banque possédait toujours deux comptes chez Clearstream. L’année prochaine… peut-être.

Ces derniers temps, , l’ex-numéro Un de la blogosphère politique, ne cesse de citer BiBi  dans ses papiers de blog et de vilipender les acharnés de qui l’égratignent (parfois injustement). Il a du mal à comprendre l’objection-BiBi qui lui répète que le  ne se situe pas «à la gauche de la gauche» mais simplement «à gauche». Selon lui, je lancerais des «procès» (un gros mot qu’il adore). Pourtant, je n’habite pas, moi – contrairement à lui – au… Kremlin. Enfin, un conseil, camarade : «Garde plutôt ton énergie à défendre Hollande, il en a bien besoin en ce moment».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *