Petits riens dans un Grand Monde.

.

Ce lundi, le 64ième soldat français a été tué en Afghanistan. Comme toutes les aventureuses aventures, cette guerre se termine par des justifications oiseuses et un prévisible revirement guère souligné par les médias et par les hommes politiques (presque) tous bords confondus. Garderons-nous le souvenir d’une quelconque protestation, d’un seul homme de gauche s’élevant véhémentement contre cette guerre inutile ? Hélas, non. Les voisins allemands sont, eux aussi, logés à la même enseigne. Rappelons que pour la première fois depuis 1945, on a revu l’armée allemande d’Angela Merkel revenir sur un champ de bataille.

Anti-crétins.

C’est le titre de la dernière chronique qu’aura signé dans son chéri. L’éditocrate, supporter de DSK, s’en va t-il réciter ses psaumes dans un autre journal ? Espérons – sans trop y croire – qu’il choisira cette fois-ci un journal anti-crottin.

Le sermon de Paris.

L’inénarrable a lancé le « Serment de Paris« , une pétition pour venir en aide aux Syriens qui se battent contre Assad et son clan. Il y a trois ans, le philosophe à la chemise blanche aurait pu écrire le « Sermon de Paris » en fustigeant Nicolas Sarkozy et son Opération Char(me) du 14 juillet. La Fête Nationale 2008 avait vu parader dans la tribune officielle au nom du supposé renouveau démocratique syrien.

Dans le Serment BHL, pas un mot bien entendu sur notre Président aux invitations sélectives, pourtant pas si éloignées dans le temps. Ah ! Qu’il aurait été grand d’aller au-devant de Bachar, chemise blanche ouverte, braver les chars des Champs devant le Fouquet’s… et descendre la célèbre avenue en criant : « Nous nous engageons aux côtés de ceux des opposants syriens qui veulent bâtir un État démocratique, pluraliste etc… » Cela aurait été grandiose mais à cette époque, Bernard Henri Lévy était très occupé ailleurs : à faire peut-être la conversation à à propos de ses oncles et grandes-tantes, admirateurs forcenés du Grand Reich d’Adolf Hitler ?

Fin de sketch pour Bayrou.

Bayrou est un grand comique qui ne doute de rien. Le JDD conclut son billet du dimanche par ces mots : « Bayrou estime pouvoir être présent au second tour« .

On n’a pas les mêmes rumeurs.

Dans l’éditorial d’ du JDD (10 juillet), on y cause rumeurs et « climat nauséeux« . Le cher éditocrate de Lagardère de citer : 1. « l’Affaire de la Porsche empruntée par DSK«  2. la plainte tardive d’une « victime » de DSK et….  3. « les révélations sur le financement de la campagne 1995 du candidat « .

Tout mélanger :  judicieuse (et bien grossière) feinte qui permet de dédouaner Balladur et son protégé. Cher Olivier, que n’avez-vous mis en Une de votre journal une interview de dont la rencontre avec Balladur a scandalisé l’un des avocats de la partie civile ? Que n’avez-vous interviewer l’ami Brice qui s’occupait des comptes de campagne 95 ? Ou encore interviewer en exclusivité le protégé de Chouchou,  ? Ou encore discuter avec Raymond Huard qui assure que de « grosses sommes arrivaient dans le coffre de Nicolas Bazire » ? (Le Monde du 1er juillet). Hélas les Humeurs de BiBi n’ont rien à voir avec les Rumeurs du Journaleux de Lagardère.

copain.

Copé est un grand comique lui aussi. Pour un peu, on y croirait à sa Grande Réconciliation théâtrale avec Fillon : « Fillon ? Il est intelligent, drôle. On passe des moments agréables ensemble. Je n’ai jamais compris pourquoi on ne s’entendait pas« . Drôle, Fillon ? Et BiBi qui croyait qu’il était Premier Sinistre.

3 Responses to Petits riens dans un Grand Monde.

  1. C’est le Point pour Asko. Officiel !

    Pour l’Afghanistan, l’indifférence est totale et incompréhensible.

  2. BiBi dit :

    @cuicui
    Wow ! Quel transfert ! De l’équipe Lagardère à celle de Pinault, est-ce que ça fera une grosse différence ? Notre cher Clo-Clo, mettra t-il le Point sur la table ou se laissera t-il guider en plein FOG ?
    A suivre… (Et BiBi le suivra).

    Oui cette guerre et ce silence quasi-général pendant toutes ces années. Total. Incompréhensible.

  3. Allons allons, le JDD a sa conception du journalisme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *