Les Hortefeux, amis des milliardaires de Droite.

, tout rose de colère, s’est insurgé contre la Gauche milliardaire. De quoi rire lorsqu’on se souvient des vacances de Monsieur Brice chez les Auvergnats richissimes d’ (ou Marrakech) où il passe régulièrement ses vacances dans les Palaces ou les ryads de ses potes tous fauchés comme les blés. Souvenons-nous qu’à Noël 2006, Monsieur Brice prenait ses petits déj avec , le françafricain et au Palace marocain du Dorint Atlantic, face à l’Océan. Il y causait alors des affaires du Crédit Lyonnais et du beau cadeau de Noël qu’il fit au génial Nanard quelques mois plus tard.

Parlons aussi de Valérie, sa très gentille épouse, elle aussi amie de « Milliardaires de Droite ». Elle fait régulièrement ses courses dans les quincailleries de la Place Vendôme à Paris. La jolie Dame de Brice s’est même crêpée le chignon avec une cliente qui avait visé le même vison qu’elle et l’avait menacée : « Attention, mon mari est Ministre de l’Intérieur ! ».

C’est toujours en amie de milliardaires de Droite qu’elle et son mari sont les invités réguliers des hôtels chics de Marrakech appartenant à Lucien Barrière (Hôtel Naoura par exemple). D’ailleurs, ils participèrent à l’inauguration en grande pompe de ce dernier hôtel avec les frères Hermès (ceux qui ont embauché Florence Woerth) et tous les pauvres types de la jet-set parisienne (Laurent Gerra, Alain Chamfort en tête).

Entre deux réceptions prolétariennes, les Hortefeux vont se reposer à où ils adorent recevoir et son mari, abonné au RSA, Jean-Noël Tassez, top conseiller en Com’ et ex-directeur de Radio-Monte-Carlo. Sans compter les visites impromptues d’Edouard , de Bernard Arnault, de Didier Lombard.

Citons encore les Clubs auxquels Madame Valérie appartient : le Cercle MBC (ex-Maxim’s Business Club) où elle tient conversation avec les déshérités Nino Cerruti, David de Rothschild, Ernest-Antoine Seillères, les Princesses Napoléon et de Savoie. Pendant ce temps, Monsieur Brice, lui, s’en va boire un coup au Jockey Club ou au Centre Interallié, là où les Auvergnats se font rares et où il se gausse avec ses richissimes amis des Milliardaires de gauche.

5 Responses to Les Hortefeux, amis des milliardaires de Droite.

  1. librellule dit :

    C’est étrange comme leurs vies ne me font pas rêver du tout!
    mais alors, pas du tout!
    Qu’est-ce qu’ils doivent s’ennuyer « les pauvres »!

    C’est tout ce que ça m’inspire! Ils ne m’inspirent pas beaucoup les riches en règle générale…

  2. Bonne piqûre de rappel, merci Bibi. Ce qu’il y a d’étonnant, avec les individus – mâles ou femelles – qui sont au sommet de la pyramide sociale, c’est la manière dont ils sont capables de tout, leur cynisme n’étant qu’une façon à eux d’écraser le pékin du coin de leurs mauvaises manières.
    Ce qu’il y a d’incroyable, aussi, c’est qu’il existe toujours des esclaves capables de chanter les louanges des maîtres – de, même, leur serrer la pogne – et de les défendre becs et ongles, alors même que les mesures fiscales de ces « bwanas » révérés les précarisent chaque jour un peu plus. La masochisme auto-satisfait est, pour moi, une énigme. Mais peut-être, Bibi, avez-vous une théorie de derrière les fagots pour me faire comprendre l’incompréhensible?

  3. riffraff dit :

    Très bon article. Complet, pertinent et totalement dans l’actu. J’adore !

  4. cpolitic dit :

    ça donne envie de faire un diagramme pour comprendre cette mafia.
    Envie de vomir…

    Pas trop dur de devoir se taper les pages « people »? C pour la bonne cause aussi! 😉

  5. BiBi dit :

    @ cpolitic
    Parfois, ce sont les « people » qui viennent me lire… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *