Grégoire Verdeaux quitte Carla Bruni pour Henri Proglio.

Surprise ! Grégoire Verdeaux, le Conseiller Com de Carla, a quitté son poste. Voilà un conseiller com de première grandeur qui change soudain d’horizon et qui file par la petite porte alors qu’il était promu dans le Quintet des Conseillers Com après remaniement de mars! Tout cela ne fait pas une ligne ailleurs qu’ici . Bizarre, non ? Pourtant Greg était en bonne compagnie aux RDV du lundi matin avec Lévitte, Guéant, Guaino et Soubie ! Pas rien, hein ?

De son domaine de compétences (Humanitaire, rédacteur des discours de Carla, ex-directeur financier d’Unitaid), le voilà qui va allumer les ampoules EDF, avec un job taillé sur ses mesures : il va prendre la direction des relations institutionnelles en Europe d’EDF. Sur les raisons de ce déplacement, Grégoire Verdeaux se garde bien de nous… éclairer.

BiBi suggère à ce dernier de s’informer sur son patron, grand ami de Nicolas en lisant Le Conte du Capitaine Proglio et des 11 marins ou encore de savourer un portrait en pleine lumière du Patron d’EDF.

On peut s’interroger avec BiBi sur les raisons de ce départ.

Plusieurs hypothèses (7) :

1. Greg a demandé à changer de poste. Bien introduit dans la Maison élyséenne, il a pu demander un poste à haut niveau – et qui plus est – est une «création». Pas rien, une création de poste chez un des hommes les plus puissants de France (rappelons-nous de ses subprimes défendues avec acharnement). Mais ce désir de changement n’explique rien.

2. Grégoire a du être passablement agacé devant les innombrables billets-BiBi sur sa façon toute élyséenne de s’occuper des Affaires humanitaires chez Carla et sur ses imbrications. Le rappel de son poste de Dirlo financier à Unitaid, ses agissements avec de l’, l’article de Natalie Nougayrède du 23 Septembre 2010 dans le Monde, l’entêtement-BiBi à rappeler les possibles liens entre la Fondation Carla et «les financements innovants» projetés par Chouchou ont du faire baisser sa côte. Sans parler de cet étrange et énigmatique envoi de Florence (lire article ici même ). BiBi avait déjà perçu cet agacement derrière les petites manœuvres de Greg via les interventions pitoyables de son pseudo Mentrel dans les commentaires-BiBi ou encore… par la création de son Blog très high-tech qui le ferait monter dans les premières lignes Google en lieu et place des billets-BiBi !

3. De tout cela, on pourrait en rire et BiBi… en rit ! Le plus grave est ailleurs. Madame vient donc d’évincer Grégoire Verdeaux de son pool pour le remplacer par une de ses copines, . BiBi se demandait – via le courrier reçu d’une Amie de Carla – comment s’était opérée cette embauche. D’autant plus que Carla – que l’on croit tendre et amicale – ne s’est pas gênée pour embaucher déjà Consuelo Remmert, sa demi-sœur en CDI à ses côtés ! Tendre et amicale Carla ? C’est à voir. Partageuse, certainement mais ça dépend avec qui.

4. Le départ de Grégoire Verdeaux est aussi à envisager de la façon suivante : trop exposé via l’acharnement-BiBi, Grégoire a fait son boulot et il est désormais inutile de le garder. Trouvons lui un poste où il sera moins en vue avec – probablement – de jolis émoluments. Ainsi va la carrière de ces jeunes loups sortis de Science-Po qui s’acoquinent avec le Pouvoir. Balladur-Barnier-Sarkozy-Proglio : qui dit mieux sur sa carte de visite ?

5. Cette acceptation peut être une aubaine pour Grégoire. Il se refait une virginité ailleurs chez Papa-Proglio qui va lui apprendre le métier. Et peut-être qu’après tout, Grégoire Verdeaux a assez de lucidité pour se tirer avant la Catastrophe annoncée (Sarko dehors en 2012). Cet éloignement serait tout bénéfice pour lui : il pourrait alors revenir, tout frais, tout neuf dans les souterrains élyséens ! Avec Valls ? avec Copé ? avec DSK ?

6. Il reste encore le côté politique. Chouchou a depuis longtemps pensé ses «financements innovants». Tout semble être en place. BiBi renvoie pour ne pas se répéter à son dernier article.

7. Pour finir, ne croyez pas un traitre-mot du Roman-BiBi sur ces agissements souterrains. Mais n’en demandez pas plus à BiBi : il a beau faire des efforts, il aura bien du mal à se fendre d’un amical «Bonne chance, Greg, dans ta nouvelle Vie !»

6 Responses to Grégoire Verdeaux quitte Carla Bruni pour Henri Proglio.

  1. Tony dit :

    Peut être seulement un changement d’époque, une prise de conscience. Les choses ne réussissent pas uniquement parce qu’on le souhaite. Il faut qu’elles aient un sens.
    Moins de com plus d’actions, de bonnes actions. Peut être aussi que Chouchou se demande combien de points va encore lui faire perdre le nouvel album de Madame.
    Douce France, pays de tant d’insouciance…
    Carla n’a probablement pas la télé.

    Chouchou confond souvent faisabilité et rentabilité.
    Faire condamner D2V c’est faisable mais, est-ce rentable.
    Dépouiller Douste c’est faisable mais, est-ce rentable.
    Trouver un job de figurante à Carla c’est faisable mais, est-ce rentable.

    Il passe tout de même beaucoup de temps à se construire de très très beaux obstacles, et son équipe à s’enorgueillir d’avoir à les surmonter.

  2. S. dit :

    Je comprendrai jamais l’acharnement de bibi envers gregoire..Pour florence, je pense qu’elle devait croire que le site était tenue par Grégoire et elle essayait de lui envoyer ceci en privée..Ou c’est une personne « qui a vu les commentaire précèdent de florence, ou qu’elle avait posté sur son profil un lien par rapport à ce site,  » qui a mit ce commentaire qui pourrait faire croire que quelque chose de louche se joue entre greg, la bnp, sarkozy..

    Bref, pour greg et les critiques sur lui, ta haine envers lui, je ne comprends pas…Des loups il y en a partout, des requins sans scrupules il y en a des largements pire que lui..Que tu supportes pas son ambition, que tu dis souhaité combattre, c’est ridicule…
    Tu as mieux faire que critiquer sans cesse un homme qui s’est battue pour réussir.. Et va pas dire après que c’est greg qui a écrit cela ce n’est pas le cas…

    Faire du buzz c’est facile, critiquer aussi! Si encore c’était quelqu’un de méchant qui a fait du mal à quelqu’un,
    mais toi tu es méchant, et tu te caches derrière un site, c’est trop facile! Surtout que lorsque toi tu est critiqué c’est derrière un pseudonyme, personne ne connait ton visage, ta vie, tes voisins, tes amis, alors ça t’atteint pas…Lui tu le critiques pour des bétises superficielles et inutiles, sur sa vie, ses amours, son physique ect,
    la méchanceté doit être traité par la méchanceté!

    Quand il y aura un mauvais buzz sur toi, on verra si ta façon d’être sera la même!

  3. BiBi dit :

    @S.
    Ce que vous tenez pour de la « méchanceté » ou de la « haine » n’était que la critique d’un homme dans une position stratégique auprès de Carla Bruni Sarkozy.
    Monsieur Verdeaux était le pion essentiel de l’Opération « humanitaire », opération qui venait cacher au bon peuple français les dérives sarkozystes (sur, en particulier, les financements innovants et la préparation de lois rétrogrades sous la houlette de Madame Henriette Martinez, députée UMP).
    Qu’il ait de l’ambition, nul n’en doute et ce serait plutôt une qualité. BiBi lui souhaite bon vent dans sa promotion nouvelle chez Henri Proglio… Rassurez vous : sa « carrière » ne m’intéresse plus guère.
    PS : il est quand même très drôle que F. ait confondu le blog à BiBi avec G.Verdeaux, non ?

  4. S. dit :

    J’ai eu la réponse que je souhaitais, je n’ai rien à ajouter…
    : )

  5. Tony dit :

    Chère S. au style si féminin.
    Quel dommage que tu t’attardes sur la forme du discours de Bibi.
    Sans doute as tu préféré l’article de 4 pages dans le Nouvel Obs signé par Marie-France Etchegoin, reprenant l’intégralité des post de Bibi sur un ton bien plus révérencieux.
    « Il est soupçonné par les associations de lutte contre le SIDA de vouloir… »
    Tu n’as pas lu ?
    Le sujet ne t’intéresse pas et tu as juste un problème de personne.

    Tu as néanmoins raison sur un point, les choses se sont déroulés de la façon la moins journalistique possible. Ce qu’ils allaient faire était tellement évident. Il y a un délit qui s’appelle « association de malfaiteurs », on considère que si 4 perceurs de coffres se réunissent 3 fois par semaines, il est facile d’imaginer que l’objectif qu’ils poursuivent relève du grand banditisme.
    Là, c’était un peu pareil, en réunissant Sarko, Verdeaux et Soubie il allait se passer quelque chose de très visible et glorieux (sarko) dans le domaine humanitaire (Verdeaux), et ça parlera d’oseille, de beaucoup d’oseille, probablement au frais de l’ancien patron de Verdeaux (Soubie a construit sa fortune sur ce principe).
    Il suffisait de chercher les millions.
    Et puis des moments drôles aussi, l’Elysée qui annonce que la réorganisation est d’initiative parlementaire pendant que la députée rapporteur du projet annonce sur son blog qu’elle est téléguidée par Grégoire Verdeaux…

    Alors voilà, +41 22 791 55 03 c’est le téléphone du secrétariat de l’UNITAID, pour sûr tu y trouveras nombre de personne qui te diront peut être qu’il a fait du mal à quelqu’un. Je ne parle même pas de Douste dont il a forcement déballé les petits secrets à l’Elysée.
    Je n’ai pas le téléphone des quelques milliers de bébés africains dont la mère n’a pas été traitée et qui de fait, sont nés séropositif grâce à la réorganisation humanitaire.
    Combien cela peut-il faire de cadavres aujourd’hui ?

    Je ne sais pas si l’ambition est un défaut pas plus que je ne connais votre degré de proximité mais juste un conseil, ne te trouve pas sur le chemin de ses ambitions.

  6. BiBi dit :

    @Tony
    C’est parfois très bon de remuer les vieilles histoires. Ton intervention rappelle une fois encore les manœuvres sarkozystes dans l’Humanitaire (là tu exagères quelque peu le rôle de BiBi !). Mais il est vrai que le retentissement auprès des journaux fut quasi nul.
    Bah, le Sida en Afrique ? C’est quand même mieux de dessiner le futur portrait du bébé de Chochotte et de Papa Nicolas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *