En lisant « L’Affaire Cahuzac » de Fabrice Arfi…

CahuzacOn lit «L’Affaire » de et on tombe en arrêt devant le jugement d’un Expert-en-Politologie nommé . Pour ce politologue distingué, Jérôme Cahuzac «est considéré comme l’un des ministres les plus sérieux qui porte tout le projet de Hollande (…) de réduire les déficits dans les années qui viennent»(page 121). Ministre des « plus sérieux», annonce t-il de sa Haute Chaire de ! Visionnaire aussi : «Il faudrait vraiment qu’il y ait des progrès importants dans cette affaire pour que Hollande change de ministre…» Un autre Expert, habile caméléon (Jérôme Tourquet) ne sera pas non plus en reste. Toutes leurs déclarations furent reprises par les grands sites d’Infos et chez bon nombre de blogueurs aussi. BiBi a enquêté.

Toutes leurs belles paroles ne suffisaient pas. Elles furent aussi portées par les grandes figures héroïques du Parti Socialiste. Il y fallait Najat Vallaud-Belkacem (porte-parole du gouvernement) : «Jérôme Cahuzac se défend parfaitement en présentant la vérité des faits (…) Il a fourni des éléments suffisamment objectifs pour faire tomber les allégations de Mediapart». Des fois, on ferait mieux de se taire. Il y fallait aussi , premier secrétaire du PS qui s’en prend à la «méthode Mediapart» : «Si on commence à lancer des accusations, il faut des preuves sinon il ne faut pas les lancer». Des fois, on ferait mieux de se terrer.

Mais revenons à notre bon Monsieur Gérard Grunberg, Directeur scientifique (!) de Sciences-Po, à qui nombre de grands sites d’Infos ont ouvert leurs colonnes.

Gerard Grunberg

Regardons un peu ses «qualités». C’est un politologue affirmé sur la Place des Experts médiatiques (dont BiBi a parlé en son temps), sorte de pollueur idéologique dont et Pascal Perrineau (tous trois de la même Confrérie Sciences-Po) sont les atouts majeurs. La Grande Presse qui répercute sans aucune précaution ses avis d’autorité lui a donné le Bon Dieu sans confession. Notre GéGé se réfugie derrière ses médailles : il fut membre du Cabinet Rocard, alors Premier Ministre en même temps que le Camarade… Jérôme Cahuzac fut membre de (ex-éducateur spécialisé reconverti en mouton opportuniste comme Ministre de la Santé). Et c’est devant l’avis «décisif» de ce politologue, fier de ses cours à la Grande Ménagerie qu’est Science-Po, appartenant au Centre d’études européennes de la même école, que les Médias se sont agenouillés.

*

Autre prêcheur d’importance dans cette Affaire Cahuzac : . Lui, il est aussi un tel gage de sérieux qu’il va porter sa bonne parole (via ses sondages IFOP) aussi bien à Droite (Le Point, L’Express) qu’à Gauche (même L’Humanité le gratifie de beaux profits de distinction en lui ouvrant généreusement ses portes (Sondage… «Luttes des Classes»!). Une belle stratégie, Jérôme !

JEROME FOURQUET (IFOP), AU TALK ORANGE-LE FIGARO

Depuis 15 ans, Jérôme Fourquet travaille en institut de sondages. Chez le plus beau (l’IFOP), celui-là même que dirigeait il y a peu… Laurence Parisot. Il y chapeaute le Département Opinion et Stratégies d’Entreprise. Ses travaux portent notamment sur la sociologie et la géographie électorales. Dans ses sollicitations sur Cahuzac, il est présenté comme «de l’IFOP» mais lorsqu’on creuse un peu dans son parcours, que trouve t-on ? On découvre un grand silence des Médias, celui qui montrerait – si on le brisait – que notre distingué beau parleur avait écrit un petit livre avec… Jérôme Cahuzac (1) (voir photo), petit bréviaire sur la défense de l’Europe et de son Traité. Ah les amitiés souterraines jamais remarquées par nos Journaleux !

LIVRE CAHUZAC Fourquet

Car ce sont bien ces deux Experts-Politologues portés aux nues sans retenue qui ont assuré la Propagande Pro-Cahuzac (en décembre 2012 et en janvier 2013) et sa production démultipliée anti-Mediapart. Rappelons les moqueries de Jérôme Fourquet. Selon lui, les accusations de n’étaient «pas assez béton» pour réellement entacher la crédibilité du ministre au gouvernement ou encore  «Le dossier en lui-même n’est pas très convaincant, il n’y a pas de preuve complètement établie de l’existence de ce compte».

Ces grands Experts vivent et bouffent de la Politique tous les jours. Gérard Grunberg enseigne la Politique à nos futurs diplômés avec un œil averti et a-politique. Émérite, il pilonne : «La droite comme la gauche supportent assez mal l’optique de journalisme que fait Mediapart. (…) On sait très bien que ces gens-là ont un projet politique… et qu’ils veulent dynamiter le système politique». Boouh les Terroristes de Mediapart !

 L’Express , lui aussi, est convaincu par notre Jérôme s’improvisant en Prédicateur (26 décembre 2012) : «Jérôme Cahuzac aurait toutes les chances de garder son poste, selon des politologues». Bien vu !

On aurait tort de croire que la mise en lumière du parcours d’hier et d’aujourd’hui de nos deux bonshommes sont des attaques personnelles (se faire un ou deux Intellos). Il s’agit ici de bien autre chose… de suggérer quelques pistes sur cette collusion insupportable, quotidiennement vérifiable (pour peu qu’on s’y penche), collusion qui fait l’Opinion Publique en l’assommant jusqu’à l’écœurement avec incessants parti-pris libéraux, contre-vérités à chaque minute, intimidations idéologiques et pauvres arguments (de la Gauche Hollandaise) à chaque seconde (2). Car ce sont bien ces Experts, agents acteurs, qui assurent la production et la reproduction de notre Ordre si bien établi.

CAHUZAC 1 &2

*

(1) Ce petit livre a été édité par la Fondation Jean Jaurès  qui compte dans ses rangs de grands intellectuels. Un Directeur des Etudes à l’Agence Euro RSCG de Stéphane Fouks, conseiller de DSK (!) : Gilles Finchelstein. Un fondateur bien dans la ligne : Pierre Mauroy. Un économiste, via la Banque Lazard : Daniel Cohen etc.

(2) Sous la Direction de Frédéric Martel (avec qui BiBi avait déjà eu quelques mots)  les Socialistes s’organisent via la création d’un Web-Media. «En se mettant sous la protection de la Fondation Jean-Jaurès, est-il écrit, le web-média nonfiction.fr  entend désormais s’engager dans «la bataille des idées». Voilà du profit potentiel de distinction pour tous les opportunistes de «gauche» ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *