Anne Méaux d’Image 7 : 63 larrons, 120 clients.

 

*

Ce qui est drôle avec , la Papesse incontournable de la Com’ française et mondiale, c’est qu’elle fait l’impasse sur ses jeunes années et fait commencer sa vie sur son entrevue avec , conseiller de Giscard D’Estaing d’alors qui l’engagea.

Silence publicitaire pour cette femme qui fit partie d’un comité anti-grève en 68, adhérente aux musclés du GUD-Assas (Groupe-Union-Défense) et membre de la Direction des Forces Nouvelles, grand petit parti d’extrême-droite. Plus tard, opportuniste et calculatrice, elle sautera sur l’UDF où on la surnommera «Eva Braun».

Madame Méaux soigne d’emblée son image en gommant les côtés déplaisants de sa belle aventure. Pour BiBi, tout se lit dans les détails comme celui qui vit Anne Méaux soutenir le dictateur . Madame Méaux organisa les voyages du personnel politique et médiatique français à Tunis et dans les stations balnéaires de ( la payait 15000 euros par mois).  Comme elle le dit : «Je suis incapable de défendre une cause dans laquelle je ne crois pas».

Dans cette vidéo, elle s’enorgueillit d’avoir abandonné l’entreprise Servier sans nous dire qu’elle l’a soutenue si longtemps ! Curieux comme ce soutien à coïncide avec un autre soutien, celui de notre Président Sarkozy qui a, lui aussi, soutenu le grand bandit du médicament. Il ne faudrait pas oublier que Chouchou lui a passé la breloque d’honneur, lui a tressé les lauriers de grand Capitaine d’Industrie avant de passer silencieusement à autre chose.

C’est une dame qui veut nous faire croire à la naturalité de sa position. Exemple : « j’me baladais en voiture pour aller au Touquet voir mon fils et voilà que mon téléphone sonne». Position de pouvoir niée alors que la Grande Dame reste LE chaînon incontournable de la vie politique française, au nœud de l’économique, du médiatique et du politique. BiBi appelle ça : la Grande Manipulation.

Femme médiatique ? Euh, non : «je n’aime pas me montrer, j’en connais qui sont devenus fous etc» mais quand elle se montre, elle choisit précisément ses points de chute : chez Décideurs.tv (jeunes loups du Grand Capital), chez David Abiker impressionné et séduit (auditeurs branchés, futurs décideurs).

Conseiller technique chargée de la communication auprès du ministre de l’Industrie Alain Madelin (un autre grand démocrate) entre 1986 et 1988, elle crée en 1988. Aujourd’hui, 63 larrons aux dents longues travaillent pour elle. Ce billet ne suffirait pas à énumérer tous les grandes entreprises (120) dont elle conseille l’image (1).

Sur les importantes personnalités chapeautées par Madame, on relève un certain Eric Woerth mais chuuuttt ! Quant à savoir si elle conseilla Ségolène Royal (dixit ) on en saura rien malgré les questions de Candide posées depuis trois ans à la candidate socialiste par BiBi. Elle organise tous les ans le «World Women’s Forum» à Deauville (le Davos des Femmes).

Dans l’organigramme de sa société, on ne saura rien sur la Tunisie puisque, à la rubrique client, il n’y a que le nom du Sénégal (on tait cependant le nom de Wade). On ne saura rien sur son numéro 2, , en charge de la communication des présidents africains mais aussi… seconde compagne de , président du  ! C’est cela qu’Anne Méaux appelle son «indépendance» forcenée, son côté libre et rétive aux faux-culs !

Son numéro 2 voyagera en Tunisie au printemps 2010 avec l’amer Michel (Boyon) qui s’étendra en interviews dans la presse benaliste d’alors : «Je suis impressionné par le remarquable niveau de développement atteint par la Tunisie» ou encore : «Les Français soutiennent les efforts de ceux qui, comme la Tunisie, sous l’impulsion du Président Ben Ali, sont déterminés à lutter contre toute forme de passéisme ou d’obscurantisme qui conduirait à la régression sociale ou culturelle».

Y a pas à dire : l’esprit GUD-Assas n’est pas mort !

*

(1) : PPR, Arcelor-Mittal, Casino (Jean-Charles Naouri), Eurazeo, le Crédit Agricole, Accor, Areva, BIC, BioMérieux, Butler Capital Partners, Capgemini, Casino, Colony Capital, Crédit Agricole, Fimalac, GDF Suez, Goldman Sachs, Groupe Barrière, Groupe Flo, Hermès, Ipsen, KKR, KR Media, Lagardère Unlimited, Lazard, LOV Group, PPR, SEB, Tishman Speyer, UGC, Vallourec, Zodiac Aerospace etc…

6 Responses to Anne Méaux d’Image 7 : 63 larrons, 120 clients.

  1. MHPA dit :

    A quand même, belle liste.
    Une copine à Novelli et Longuet, alors ?

  2. BiBi dit :

    @MHPA
    Anne, la sœur Anne de ses frères : Madelin, Longuet, Novelli oui. Ah ! le beau temps de cette Jeunesse dure qui dure…

  3. Tony dit :

    Moi, je l’aime bien. Quand elle est sur un plateau pour commenter l’actualité ou bien une décision gouvernementale, tu as instantanément l’avis « ultra-libéral ».
    Avec elle, c’est limpide.

  4. Lulu dit :

    T’es pas gentil bibi, elle est sympa la petite Anne

  5. BiBi dit :

    @Lulu
    On ne parle plus beaucoup de cette dame – qui se veut discrète aux yeux du public – mais qui a un sacré carnet d’adresses. On dit même que Ségolène Royal se l’était attachée financièrement pour sa campagne 2007. J’avais écrit un billet à Najat Vallaud-Belkacem pour lui demander de confirmer (ou d’infirmer) ce lien.
    Bien entendu je n’ai reçu aucune réponse.

    Lire mon billet ici : http://www.pensezbibi.com/categories/pensees-politiques/question-a-najet-belkacem-supportrice-de-segolene-4338

    Rappelons que cette Dame a été dans les groupuscules d’extrême-droite et qu’elle s’en vantait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *