Quand Carla Bruni Sarkozy joue du piston…

Des nominations se font au gré des humeurs de la Première Dame de France et tout le monde a l’air de s’en foutre. Donc Madame continue. Hier, la nouvelle est tombée via Le site du Nouvel Observateur : «Raphaël Enthoven, philosophe médiatique et accessoirement ex compagnon de Carla Bruni, sera bientôt aux commandes du 21h-23h sur France Inter». (Raphaël ! Tu apprécieras le «accessoirement»!)

Mais dites-voir un peu : notre Carla a de sacrés pouvoirs, non ? On rappellera que tout a commencé par l’appui direct à , sa demi-sœur en 2008. Madame lui trouva un stage pour étudier la faim dans le Monde avant d’être embauchée en CDI… à l’Elysée. D’ailleurs sur la photo, Consuelo s’apprête à partir pour les zones sinistrées de la Corne d’Afrique. La nomination du fils Sarkozy à la tête de l’EPAD avait provoqué une véritable levée de boucliers mais la promotion Consuelo était passée inaperçue.

En 2009, c’est le Point puis Marianne qui nous révèlent l’existence de François Baudot, parrain du fils de Carla Bruni, décédé depuis. Il sera nommé sur coup de pouce de Qui-Vous-Savez à l’administration des affaires culturelles (IGAC). Cela suscite à peine quelques murmures. Et hop ! Un second coup de piston pour un modeste poste d’inspecteur des affaires culturelles.

Entretemps, Frédéric Mitterrand et sont nommés aux plus beaux postes de la Propaganda-Sarkozy. Inutile de rappeler que ce sont des très proches amis de Carla. Mais il y a plus : il reste les copines et les ex-amis de Madame.

Une fois Grégoire Verdeaux, son Conseiller Com’ envoyé chez Henri Proglio, voilà qu’est nommée sans appel d’offres, sans entretien d’embauche, la copine .

Carla Bruni-Sarkozy la nomme conseillère technique – à mi-temps – pour gérer ses relations avec les médias et faire le lien avec l’équipe, l’agenda et les activités de son Chouchou. Véronique Rampazzo est cette responsable du département femmes de l’agence Marilyn, la plus importante agence de mannequins de Paris. Et c’est bien là qu’elles ont fait connaissance, il y a bien bien longtemps.

Pas rancunière, Carla continue à faire le Bien autour d’elle. Coup de piston à ses ex.

Arno Klarsfeld a été candidat UMP humilié aux législatives de 2007. Après avoir été conseiller pantouflard au cabinet de Fillon, il entre au Conseil d’État à 7 000 euros par mois. Et voilà qu’aujourd’hui, un ex-, père de son enfant, Raphaël Enthoven passe de la confidentialité de France-Culture à la lumière de !

On dit merci Qui ?

*

(1) En faisant des recherches sur le Pouvoir et le Sans-Gêne de Madame – dont font encore une fois peu de cas les médias – BiBi a retrouvé un article de Bakchich.info. Et… Oohhh, surprise ! La liste s’allonge avec (ambassadeur en Erythrée), Luc Gruson (mari de la gouvernante des Bruni-Tedeschi), (photographe de Sarko), Gérard Leclerc de FR3, frère de Julien Clerc, (patron de sa maison de disques), Daniel Schick de France-Info, Yves Repiquet marié à Martine Delavelle (voisine de Carla au Cap-Nègre). On vit vraiment une époque formidable.

4 Responses to Quand Carla Bruni Sarkozy joue du piston…

  1. Eric Claxon dit :

    On vit vraiment une époque grassement formidable..Nuance

  2. cpolitic dit :

    Mais quelle s……..e!
    Enfin c’est plutôt une tronche puisque tout ce qu’elle veut, elle a, même pour ses proches.
    Et notre nicolas est vraiment un pauv’ con.
    La seule excuse qu’on lui trouvera: l’amour rend aveugle.

  3. BiBi dit :

    Tout ça n’est pas que Pipole, cpolitic 🙂

  4. Robert Spire dit :

    L’heure des contes (bientôt)

    Palais de l’Elysée.
    Au Pays des merveilles peuplé de nains et de géants insignifiants, Carlice crée des non-évènements. Son Lapin de souche, Blanc toqué et Ray-banisé y déambule péniblement sur un vélo, une Rollex à la main. « Je suis en retard pour 2012! Je suis en retard pour 2012 », gémit-il sans cesse.
    Robert Spire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *