Little Nikos : le petit homme en Vert.

Little Nikos

Lire le , journal du Frère , est une aubaine pour BiBi : il peut y lire noir sur blanc les directives «gouvernementales» et les prochains axes du Pool 7 constitué par les Hommes de Fer du Président. L’objectif est simple : par pilonnage puissance Dix gagner une frange de la population qui fera la différence au Second Tour de 2012. Déjà, peu d’opposants pour remettre en cause l’idée reçue de la «réussite» de comme Président intérimaire de l’Europe. En ligne de mire cette fois-ci : le Sommet de Copenhague qui se tiendra en décembre 2009 dans la Capitale danoise. La Propagande verte avait été lancée avec cette vaste mascarade du « Grenelle de l’Environnement » et complétée par cette pseudo-avancée qu’aurait constituée le Paquet Climat-Energie. Le Toutou du JDD ne demande pas son reste, il se lance sans retenue sur la voie de son Maître : «Little Nikos s’est engagé résolument dans la lutte contre le changement climatique pour parvenir, en décembre prochain à Copenhague, à un accord mondial à hauteur de l’enjeu». Rien de moins.

Avantage de ce combat : rien n’est vérifiable. En cas de non-efficacité de ces supposées mesures, on peut toujours invoquer le Vent trop fort, les gelées non prévues, la tempête indétectable, les foudres du Bon Dieu ou encore la mauvaise volonté des autres (sur l’air connu de « c’est nous les Gentils et eux, bouuuuhh, les Méchants »). Citons Angela et Nicolas : « Si nos partenaires internationaux refusent de s’associer à nos efforts, nous sommes déterminés à prendre des mesures pour protéger l’Industrie européenne» clament-ils ensemble. Dé-ter-mi-nés !L’Idée Verte est donc pleine de bénéfices futurs. Dans l’espace politique, les Verts n’ont pas fait de percée politique significative pour être au Top des Partis. Leurs arguments sont toujours d’une timidité vert-pâle assez effrayante et les chamailleries intra-muros sont toujours légion. Cette désunion fait évidemment la force de l’ et de son chef : celui-ci peut déjà se revendiquer comme le Prince de Copenhague (BiBi dirait : comme le Petit Homme vert) sans être – hélas – contesté. Avec le Figaro-ci, le Figaro-là, les toutous de Lagardère, l’appui du Nonce de TF1, Little Nikos va apparaître comme le Grand Protecteur de notre Environnement. Gageons que tous les commentaires et péroraisons n’auront que le Sauveur de Copenhague 2009 à la bonne bouche.

La Gauche et ses options progressistes, les tentatives de comprendre l’esbrouffe UMP, risquent d’avoir le Vent dans le nez et de se retrouver dans un immobilisme catastrophique. Car Little Nikos est tout sauf un Agité : il sait comment faire grandir son empire, comment gagner sur sa base de masse. Il sait que sa machine médiatique, les Instituts de sondage à sa botte consultés chaque jour l’aideront à se maintenir au-dessus des flots des 50% de 2012. Les terrains de verdure sont des champs encore inexplorés, inexploités, comme laissés en jachère, territoires sur lesquels Little Nikos a beaucoup (ou suffisamment) à gagner. D’autant plus que les preuves de l’inefficacité de sa politique sont complexes à expliquer au populo. A l’heure où Nicolas ne pipe mot de mesures de protection sociale, à l’heure où il fait silence sur l’amélioration du Pouvoir d’Achat, notre Grand Champion du Pouvoir d’achat s’affuble de couleur verte.

Petit homme vert dans le jardin de la Gauche qui, elle… ne voit que du bleu.

One Response to Little Nikos : le petit homme en Vert.

  1. BiBi dit :

    Pour confirmer l’article ci-dessus, BiBi reçoit ce jour dans sa boite-mail un post du Figaro : « Voyez la Vie en Vert » et une affichette indiquant la tenue le 5 juin de la Journée Mondiale de l’Environnement plébiscitée et organisée (?) par… Figaro Madame !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *