Les Flèches de BiBi : priorité aux Orphelins de DSK.

Pauvres Orphelins.

Février 1993 : les membres du Cercle de l’Industrie se réunissent au siège de Publicis. Y sont représentés : Rhône-Poulenc, Lafarge, Pechiney, Elf, L’Oréal, Bull, Schneider, Renault, Total, BSN. Président ? .

En 2011, DSK et (Publicis) reçoivent à diner Christian Estrosi et Nathalie Kosciusko-Morizet  (le 24 février), Eric Besson (le 8 mars), Xavier Bertrand (le 6 avril), Michel Barnier (le 10 mai). Les précédents invités (en 2010) étaient les prolétaires suivants : Michel Pébereau, Christine Lagarde, Michèle Alliot-Marie.

10 mai … 2011 (!), invitée prestigieuse, Angela Merkel est reçue à déjeuner au Cercle. Au menu (payé par le FMI ?) : morue portugaise pour Angela et salades grecques pour DSK. Pauvres adhérents : ils vont désormais tourner en rond dans leur Cercle.

Pauvres supporters.

Gaël Slimane, Directeur du Pôle opinion BVA : DSK voit «sa crédibilité renforcée», «Il parle d’égal à égal avec les Chefs d’Etat», «Il a rehaussé l’image du FMI» ( !) qui n’apparaît plus comme «l’horrible monstre libéral qui étrangle les pays pauvres», mais comme «le pompier de service». (Le Monde 7 mai 2010).

Tout au long des deux dernières années, la Bande des Quatre de DSK (, , , – aussi conseiller du Frère Lagardère -) a passé son temps à colmater les brèches et à mettre en garde «notamment nombre de journaux contre ce livre [de Cassandre sur DSK] qui affirme à propos de DSK : «Sa vie de nabab, d’une villégiature à l’autre, d’une femme à l’autre pourrait bien éclater au grand jour». (Raphaëlle Bacqué. Le Monde 7 mai 2010).

Y a inflation, cher  !

Supporter numéro Un de DSK, notre Clo-Clo avait loué DSK en ces termes : «Il a une idée révolutionnaire par jour». Il y a un an, pour faire taire les soi-disant ragots sur leur Maître bien aimé, la Bande des Quatre décide d’ouvrir les Portes de Dom à Askolovitch pour les Editions Grasset. Le livre d’Askolovitch (Un inconnu nommé DSK à paraître à la Saint-Glin-Glin) promettait de dévoiler «toutes [les] facettes» (pas toutes quand-même, hein ?) (description de l’éditeur) de l’homme devant qui «les médias sont à genoux» ( inclus). A genoux ? Défense de rire.

Un Ryad de Marrakech.

La Bande des Quatre, si peu loquace aujourd’hui, avait interdit toute publication des photos du luxueux riad que possèdent DSK et Mamita (surnom d’Anne Sinclair, une des plus grosses fortunes de France) à Marrakech. Lorsqu’il vivait au Maroc, BiBi-enfant se souvient de cette envolée lyrique très adaptée : «Rabat tes Fès et tu trouveras Marrakech». A la répéter aujourd’hui, il y a de quoi en resté assis sur le cul, non ?

Une sacrée Soirée.

Ils étaient tous là. Ils se marraient tous autour de en février 2007 dans l’émission de Paris Première. Il y avait là Tristane Banon qui raconta sa tentative de viol. Elle accusait DSK devant cette belle brochette : Thierry Ardisson (qui lâcha un obscène «J’adore !»), Séguéla, Askolovitch, Roger Hanin,  Gérald Dahan, Thierry Saussez et – grand donneur de leçon sur la probité des Journaleux et beau parleur sur les infâmies d’Internet. Hé Jean-Mi, tu nous parleras de ton silence ? Voir aussi l’interview de Tristane Banon sur AgoraVox.

Arnaud D’acier.

On entend partout Arnaud Dassier, le Fiston-à-Pistons de Papa Jean-Claude. Il vient d’ouvrir un compte Twitter et déjà, le voilà ironisant sur les Trolls. Il leur attribue un QI de bas-étage (BiBi se compte dans sa liste). Peu de temps avant, Monsieur avait envoyé un joli tweet : Madame regardait le Grand Show de l’Eurovision, émission culte très culturelle. Lorsque la chanteuse hongroise passa sur le petit écran européen, la femme Dassier se tourna vers Arnaud : «Chéri, mais où se trouve la Hongrie ?». BiBi, lui, n’ironisera pas sur le QI d’acier de Madame et fera tomber un rideau de fer sur cette réponse… Dassier (mise fièrement en tweet par l’Ami Arnaud) !

Richard Malka.

Mardi, 18h20, à France-Info, le très médiatique Richard Malka, avocat qui envoya plus de 200 huissiers chez Denis Robert et qui continue de défendre les Rebelles de Charlie-Hebdo nous parle brillament de la photo de DSK menotté, des journaux français qui l’ont publiée et du Droit français. Curieux d’entendre ce bonhomme qui aurait rêvé de voir Denis Robert menotté et lui-même en Une de Charlie-Hebdo, applaudissant à deux mains (libres).

Flèche de Cœur (1) : Pour Denis Robert.

Un t’chat sur Metro fut organisé entre internautes et Denis Robert. BiBi demanda des nouvelles. Elles sont toutes fraîches.

Pensez BiBi : Un bonjour de BiBi et une pensée pour vos combats : vous avez des projets dominants pour l’après-Clearstream ? Peinture ? Cinéma? Livres en préparation ? Dirigeant du FC Metz ? Boire un coup un de ces quatre avec BiBi ? 🙂

Denis Robert : «J’ai toujours fait autre chose que Clearstream. Face à leur acharnement, j’ai dû improviser. Je prépare une expo pour fin juin à Luxembourg et une autre pour la rentrée. Je suis en montage de ma série (pour France4) sur le journalisme… J’adapte Dunk en bédé… J’écris un livre sur le Colorado… Je prépare un génial doc sur la recherche en neurosciences… On me propose un projet par jour depuis… la décision de la Cour de cass..

Flèche de Cœur (2).

Message de cœur directement adressé à la Guinéenne Madame Nafissatou Diallo :

«Courage à vous. Méfiez-vous des Médias qui vous sauteront au cou pour… vous étrangler. Oui, courage !».

2 Responses to Les Flèches de BiBi : priorité aux Orphelins de DSK.

  1. InternetDev dit :

    Vous vous êtes gouré.
    Askolovitch Jouait le supporter, comme beaucoup d’autres, et certain restaient en arrière, parce qu’il savait que DSK se ferait choper au USA (WInser).
    Et d’ailleurs Askolovicth est un proche de Valls, ce qui n’est pas un hasard, car c’est Bauer (parrain d’un enfant de Manuel Valls) qui est allé approché Ray Kelly (Chef du commissariat de NY), au service de Sarkozy, pour le décoré, come dans d’autres affaires, de la légion d’honneur.

    Et pour ce qui est des complots, balayés de la mains, sachez que Sarkozy, fammillier par son demi-Frère Carlyle (le discret financier Oliver) à largement les relations qu’il faut pour faire tomber qui il veut là-bas. Les Wisners compte même un ex-OSS, co-fondateur de la CIA (rien que ça).

  2. BiBi dit :

    @InternetDev
    Je loue ta perspicacité.
    Mais je ne vois pas où je me suis gouré.
    Quant aux liens qui unissent les uns aux autres, pas besoin d’enfiler le Masque du Comploteur.
    Pour moi l’analyse n’est pas forcément dans les termes et les pré-supposés du Complot.

    C’est juste que les liens de solidarité jouent à plein dans les Classes dirigeantes.
    Et qu’on devrait en prendre de la graine… pour les combattre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *