Le JDD : grand journal aux petites notes (exclusives).

JDD en exclusivité

Pour justifier sa politique, le Pouvoir fait jouer ses pistons médiatiques et avouons que Frère en est un merveilleux. Avec son support médiatique dominical (le en deux versions), la Machine idéologique est habilement chauffée et peut repartir à l’assaut de son lectorat réel et potentiel chaque samedi et chaque dimanche.

Cette semaine, le JDD de veut transformer nos mornes fins de semaine en «week-ends réussis». Pour ça, Frères Lagardère et Villeneuve nous appâtent – comme la semaine dernière – avec de l’exclusivité. Leurs «exclus» sont au nombre de trois.

Les deux premières exclusivités (Rédacteur de garde : ) s’attachent à des problèmes auxquels tout lecteur-citoyen est sensible. Le titre du journal dominical s’étale sur deux pages : «Le plan secret pour renflouer la Sécu». Les journaleux du JDD ont obtenu plein de renseignements sur « le déficit de 109 milliards d’euros pour l’Etat ».
La seconde exclu est du même tonneau : c’est une «autre bombe financière» qui se trouve du côté de l’Assurance-maladie «où le trou a doublé de taille».Que le lecteur-internaute prenne une minute et admire en silence le JDD qui se place toujours à l’endroit où il faut : «La petite note qui circule entre Bercy et le Ministère de la Santé, dont le JDD a pris connaissance, va raviver le débat sur les prélèvements obligatoires». Remarquons le travail d’entomologiste de ses journaleux : ils auraient pu laisser filer «ces petites notes confidentielles», peu visibles pour le profane, ils auraient pu ne pas les remarquer mais justement, ils sont à notre service, ils sont vigilants, ils sont merveilleux de sagacité et de grandeur journalistique.
 
Premier message donc : les notes sont petites mais grand est le journal.
BiBi ajoute son second message : grand est le journal, grands sont les journalistes du Journal, grand est Christian de Villeneuve et grand est le Frère de qui tient ce grand journal et enfin…grand est le Petit Nicolas.

Rebelote en pages 8 et 9 : le JDD nous révèle la teneur du Procès-verbal secret dans l’affaire : «Il était jusque-là secret parce qu’il figurait dans un autre dossier d’inscription». Là encore les Supermen du Journalisme d’investigation ont fait fort ! Ils sont allés chercher cette «petite bombe» sur avec quelle maestria ! Applaudissons tout ce beau monde qui a si bien œuvré pour le bien commun des Lecteurs-Citoyens !

Les exclusivités arrivent donc à profusion au JDD mais… BiBi a du mal à avaler les couleuvres à répétition du Frère Lagardère.
Il lui est venu ces mauvaises pensées :
   1. Imaginons, se dit BiBi, un Gouvernement (pas celui de la France. Ici, ça n’arrive pas ces choses-là).
   2. Ce Gouvernement a besoin de faire approuver ses mesures politiques rétrogrades et cherche à tout prix que le Populo ne descende pas dans la rue.
   3. Il en appelle donc à un Journal qui tire à 300 mille exemplaires (pas du tout le JDD).
   4. Il livre des soi-disant secrets d’importance (BiBi ne parle pas du forfait hospitalier ou du procès-verbal de Clearstream) à des Journalistes-Informateurs.
   5. Imaginons encore le bénéfice de ce Journal qui reprendrait ces Infos inédites : il se frotterait les mains. A force de citer ses secrets partout ( TF1, France-Info, autres médias) il deviendrait incontournable. Les ventes se maintiendraient ou grimperaient et surtout ce Journal deviendrait «un haut lieu de débats ». Le Journal serait bien content et le Pouvoir aussi.

Tout cela s’est passé quelque part dans le monde (médiatique). Non, non, pas en France. Et si Monsieur Christian de Villeneuve écrit avec sagesse : «La Presse bouge, change, évolue et prend toute sa place dans le grand orchestre médiatique. Et dans ce concert, le Journal est plus que jamais l’instrument de tout week-end réussi», BiBi ne sait plus de quel Journal Christian parle.

12 Responses to Le JDD : grand journal aux petites notes (exclusives).

  1. je ne pense pas bibi, mais gauchedecombat, et je ne comprends rien à cet article un peu confus, désolé;.. pourtant, je t’aime bien, l’ami !

  2. BiBi dit :

    BiBi trouve bizarre que le JDD ( sur ces dernières semaines) marche à coup d’exclusivités qu’il présente comme des petites notes ( ou petites bombes explosant dans le Landernau mediatique) attrapées par ses très sérieuses equipes de journalistes (d’investigation).
    Or de tout ça, BiBi n’en croit pas un mot : ces exclus ne sont pas là par hasard, surtout quand on sait les liens tres etroits du Boss du journal avec Qui-tu-Sais.
    L’exclusivité, c’est du pipeau, c’est une Opération très idéologique : BiBi pense que le Journal est utilisé ici simplement comme une courroie de transmission pour faire passer la pilule de Mesures gouvernementales rétrogrades.
    Mais ce ne sont juste que de mauvaises pensées pas du tout fondées et sûrement très inexactes :-)…

  3. Wam dit :

    Vous devriez demander asile politique en Coree du Nord pour echapper a cette veritable dictature en France.

  4. Wam dit :

    J’en reviens toujours a mon eternelle question…

    Le fameux : et alors ? Qui a dit que les journalistes devaient etre impartiaux ?

    Le JDD peut bien etre pro-sarkozyste, il y a une bonne dizaine d’autres journaux anti-Sarkozyste. Vous etes libre de les lire ou pas.
    Vous etes meme la preuve vivante que la publicite pro-Sarkozyste qu’on peut y trouver ne fonctionne pas toujours.

    Question subsidiaire : Pourquoi, tous les dimanche, vous efforcez vous a reveler cette lapalissade ?

  5. BiBi dit :

    D’autres vont à la Messe pour maudire Dieu. BiBi va à Lagardère et à son journal pour faire de même (maudire le Dieu-Argent). 🙂
    La Concentration de la Presse aux mains des Marchands de Canon n’est pas du tout du tout une lapalissade. Vous, vous espérez qu’on fasse silence sur ces rapports Milieux d’affaires- Pouvoir politique. Pour BiBi, cette vérité doit être re-dite et BiBi la redit calmement et le plus précisément possible (pas que pour vous ennuyer).
    BiBi est quand même content que vous preniez chaque semaine des nouvelles de sa santé de lecteur du JDD… parce que – croyez-le, cette lecture le rend souvent malade !

  6. Wam dit :

    « D’autres vont à la Messe pour maudire Dieu. BiBi va à Lagardère et à son journal pour faire de même (maudire le Dieu-Argent). 🙂 »

    Il pourrait s’agir d’une contre-dependance. A votre place, je m’interrogerais sur le comment du pourquoi, d’autant plus que cette lecture vous « rend souvent malade ! »

    Pensez donc a votre sante et a vos nerfs. Cessez de vous faire du mal le dimanche pour (en plus…) arriver a la meme conclusion (incroyable) chaque dimanche : le JDD est dirige par Lagardere 😉

  7. BiBi dit :

    Justement, Wam, vous n’êtes pas à ma place ! De votre côté, méfiez-vous de votre dépendance à… BiBi 🙂
    Et enfin, cela va peut-être vous surprendre, il y a de la Jouissance à se « faire du mal » ! 🙂

  8. Wam dit :

    « Justement, Wam, vous n’êtes pas à ma place ! »

    Vous voyez Bibi, c’est pour cette raison que je vous lis : on apprend des choses incroyables tous les jours.

    Que je ne sois pas a votre place nul doute, on doit avoir pas loin de deux generations d’ecart… 😉

  9. HERMES dit :

    Toujours autant de plaisir à vous lire et à m’amuser de la muvaise foi de certains! Wam Says est un guignol envoyé par la clique lefebvre- Morano, les clowns sinistres du sarkozisme. Parler de Corée duNord, faut oser… On s’en est rappelé maintenant que le Grand Petit nous gouverne!

  10. Wam dit :

    Bah voyons BiBi ! Je croyais qu’il ne devait pas y avoir d’insultes sur votre blog ?

    HERMES, mon nom n’est pas « Says »… Triple buse, « Wam Says: » signifie « Wam dit: », c’est de l’anglais « says »…

    Et je l’ai deja dit : oui je suis envoye pour le gouvernement pour empecher BiBi de tourner en rond. Je suis meme grassement paye pour le faire, en une demi-journee je gagne tres certainement plus que vous en 6 mois. La vie est injuste mon ami.

  11. BiBi dit :

    C’est vrai, Wam. J’ôte les C et les points de suspension.

  12. Wam dit :

    Merci BiBi, en toute courtoisie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *