Le Plan de relance de… Lance.

lance-a.jpg

Le Héros du prochain été (2009) sera un Revenant : il se nomme , il a 37 ans et de son cancer, il n’en fait pas une maladie. Notre Ami américain compte un supporter de choc : Sarkozy rencontré lors de la Soirée new-yorkaise de septembre 2008 à l’Hôtel Waldorf Astoria, hôtel réservé pour l’occasion par la «Fondation Appeal of Conscience». Lors de cette soirée, Lance était bien là, slalomant entre Jean-Marie Messier, Ralph Lauren, Henri Kissinger et notre tandem Bernard Arnault/Serge Dassault. Présent parmi les mille convives à 1000 dollars l’invitation, le coureur put converser tout à loisirs avec Nicolas Sarkozy.


Quelques jours après cette cérémonie, on dévoila l’Opération qui préparait le retour du Fer de Lance. On lança le sprint de loin. L’Equipe, si virulente jusqu’alors, se montra tout à coup étonnamment discrète sur les potions magiques du Coureur en jaune (interview du 25 septembre).

Février 2009, dans son numéro du mercredi 4, le Canard Enchaîné nous dévoile ce qui n’était qu’un secret de polichinelle : la Société de a décidé de mettre la pédale douce sur le traitement du dopage. Cette Grande Famille, propriétaire de l’Equipe, organisatrice du Dakar, de Paris-Roubaix, du Marathon de Paris, de l’Open de France, ne veut évidemment pas qu’on tue sa poule aux œufs d’or : le . La stratégie du groupe est claire : «Dans dix ans, explique Christophe Chenut, L’Equipe sera en danger s’il n’a pas su sortir du cadre franco-français. Les stars ont de plus en plus tendance à communiquer au niveau international. Si nous voulons continuer d’avoir accès aux champions, notre développement mondial est impératif».
Ce n’est donc pas de sitôt qu’on reverra une Une comparable à celle du 23 août 2005 sur le dopage à l’EPO du champion. Marie-Odile Amaury a opté pour une politique de rapprochement avec l’ (Union Cycliste Internationale) en évinçant Patrice Clerc de l’ (Amaury Sport Organisation) jugé trop favorable aux Anti-Lance.

Le pari est pris : avec Lance, le grand Champion aux pédales, c’est reparti pour un Grand Tour (de magie). Aura du Coureur, appui des Organismes américains de la Lutte contre le Cancer, puissance financière de Trek, la Société américaine des Cycles, amitiés de Lance au Texas, tout est prêt pour que la Famille Amaury  relance Lance dans la course.
Sarkozy est sollicité et approuve. En balade à vélo du côté de la , il croise par un heureux hasard Michel () qui donne son accord à son tour à la réception de Lance dans un Spécial «Vivement Dimanche » (juin 2009). L’émission –  le présentateur en est sûr – fera sauter la chaîne à l’Audimat.
Michel a pris le temps de tancer le Magazine Télé-Star qui avait annoncé que le Bateleur de France 2 ne voulait en aucun cas d’un coureur suspecté de dopage dans son émission. Détrompons-nous : Michel veut le savoir-faire de Lance, il le veut pour doper son Audimat et pour crever l’écran.
.fr : Michel, le titillerez-vous sur les soupçons de dopage qui ont émaillés sa carrière ?
Michel Drucker : Quand Armstrong vient dans une émission, il s’attend bien entendu à ce qu’on lui en parle. Récemment, il a donné une conférence de presse en Australie et les questions sur ce sujet étaient nombreuses. Il a répondu.
Voilà qui réjouira pour qui «Lance est un sportif extraordinaire, revenu de l’enfer… Aussi pourquoi s’en priver ?» Philippe Brunel de L’Equipe approuve ainsi le retour du Père Prodig(u)e : «Lance est unique en son genre, indispensable à la fresque du Tour avec ce joli nom d.Armstrong qui fleure bon l.Amérique».
Oubliés les propos plus en retrait du retraité : «Pour Lance, soit tu es un menteur, soit tu cherches à détruire le cyclisme. Lance est prêt à faire n.importe quoi pour garder son secret. Mais je ne sais pas comment il pourra continuer à convaincre tout le monde de son innocence».
Mais si l’Opération continue, elle n’est pas encore achevée. Il faut rendre la Course compétitive et construire une épreuve digne d’un combat de gladiateurs. Au fer de Lance, on oppose déjà la bravoure de Valverde.
L’Equipe, l’Elysée, la Télé publique : trois piliers pour redorer l’image de marque d’un Sport trop montré du doigt. Et derrière tout ça, il y a les coulisses, il y a le fabuleux marché américain du Cycle, il y a les intérêts croisés d’un leader de Presse aux aspirations mondiales et il y a la joie grandissime de Little Nikos.

Les amis de ont aimé aussi :

One Response to Le Plan de relance de… Lance.

  1. fatus dit :

    Ne soyons pas dupes, tout le monde ou presque se dope dans le peloton ainsi que dans n’importe quel sport de compétion !?
    Tenez, prenez le tennis féminin, par exemple où là, las, je ne sais pas vous mais moi, émoi, je préfère regarder jouer Alizée Cornet en finesse et en jolie petite tenue printanière (voire juste pour jeter un tout tout petit regard furtif sous les jupes des filles, comme le chantait fort bien Souchon…), plutôt que de subir le jeu de dupe de la dopée Serena nana Williams qui cogne sur tout ce qui passe sur le court, jamais à court d’arguments de destructions massifs, un peu comme un sur-dopé de boxeur poids lourd qui porterait une jolie petite jupette, quel culot … !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *