Marche en avant, retour en arrière.

Il est toujours bon de se souvenir.

Remember

Lisant l’Equipe-Magazine de juin dernier (avec grand reportage sur le de l’), BiBi s’esclaffa en s’arrêtant sur les paroles très persuasives de l’ex-Président. Il imagina ce Pape taper sur la table d’un poing énergique en réponse à l’apostrophe du journaliste : «A l’OM, le Patron, c’est moi !». Des paroles d’acier qui ne résistèrent pas à l’arrivée de Papa Dassier.

Le 22 octobre 2003, lançait sa collection de cosmétiques avec sa femme Mirka Vavrinec. «Je suis fier du résultat» lançait alors le tennisman helvétique avec emphase. Il misait sur les eaux de toilette et les parfums affublés de ses deux initiales fièrement affichées. Hier, sa Société RF Cosmetics a mis très discrètement la clé sous la porte. Le champion helvétique aurait-il été victime de… raquette ?

Les grands pontes du Département Fédéral des Finances de l’Etat suisse chantent (ou yoddlent) sur tous les toits helvétiques : «La Suisse ne figure plus sur la liste grise des Paradis fiscaux». Voilà des Suisses qui ont du coffre – et du coffre-fort.

Dans ce concert de satisfecit, on a eu droit, en France, à la chanson de (sans Chochotte) : «Les Paradis fiscaux, c’est fini !».

Pas en reste, la Chancelière qui a déclaré de son air très sérieux : «Ce qui s’est passé dans le Monde de la Finance ne doit plus jamais arriver. A savoir ce chantage odieux des banques exercé sur les Etats et donc les contribuables».

Enfin, plus angélique que lui, tu meurs. Voilà : «Il n’y aura pas de retour au bon vieux temps. L’époque des bonus basée sur les spéculations à court terme est terminée».

Il sera bon de s’en souvenir. Rendez-vous dans dix ans pour rire sur ce bon vieux temps… d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *