Sur le Blog et l’état du Blogueur…

 

*

Trois lignes d’importance.

BiBi les a relevées sur le site de Joseph Rouzel, psy-éducateur. BiBi ne saurait mieux dire, lui qui tente (qui tente, hein ?) de rendre vivante toute Pensée et, à défaut, de les faire naître :

«Le débat d’idée réclame de se détacher des personnes et des affects pour entrer dans le cercle vivant de la dialectique, balisé par cette évidence : ça ne va pas de soi. C’est ce qui maintient en vie la pensée».

Bilan des mois d’automne.

1. Du 4 novembre au 4 décembre, le a reçu la visite de 10.082 visiteurs (325 visiteurs par jour en moyenne). Contre 10.389 en octobre et 11.192 en septembre.

2. Le taux de rebond du mois est de 71,79%. Treize pour cent viennent en trafic direct et 20% via les sites référents. 383.810 visiteurs sont venus sur le site depuis le 27 mars 2008. Que tous en soient remerciés. Il est probable que BiBi ait un autre template à sa page d’accueil dans les semaines à venir. Sans publicité et verser dans la politique du lien de copinage, BiBi est plutôt fier de ses lecteurs et de ses lectrices. Que tous et toutes en soient remerciés.

3. Pour répondre à CuiCui fit l’Oiseau, BiBi ne cherche pas du tout la marge et la solitude internautique. Il veut juste être singulièrement (bibi) comme tous les autres. A chacun de ses billets, il aimerait juste faire rôtir le lecteur dans le Chaudron Commun 🙂 tisser du lien et des liens, s’agripper à de résistantes lianes, trouver une trouée dans cette terrible Jungle néo-libérale. Il aimerait bien continuer d’écrire des billets, allongé sur l’herbe fraîche des trop rares clairières et – pourquoi pas ? – être réveillé par les voix amies venues de la très proche Forêt. Celle de Johnny Weismuller par exemple.

4. BiBi aimerait beaucoup plus lire les confrères et consœurs, y apposer des commentaires mais il lui faudrait plus qu’une Vie. Rappels :  BiBi est de la Génération-papier et le JDD, l’Huma, le Figaro, le Monde, La Décroissance, Fakir, Zélium, Libé l’occupent un max de temps  (jusqu’à s’en salir les mains). Cependant, les échos des amis lointains lui font du bien (salutations particulières à Pas Perdus, CuiCui, la Main de Singe, Gauche de Combat, Rue Affre, Mémoires du Vent, Antenne-relais, Ruminances, Librelulle, Captain Haka, Stef, Shaya, Celestissima… et à mes fidèles et nouveaux abonnés Twitter).

Perspectives.

1. A l’orée de la Guerre 2012, tenir un blog contribue (même de manière très modeste) à intensifier les luttes plus que jamais nécessaires contre les effets du Désastre néolibéral. Après le verdict 2012, BiBi ne sait pas s’il continuera ses billets. C’est que le Temps lui est une denrée de plus en plus rare.

2.Il voudrait donc le mettre à profit pour d’autres projets de révolte, pour d’autres façons/folies/illusions de changer le Monde, pour d’autres envies à satisfaire, celles en particulier de relire ses auteurs de prédilection, de lire des millions de livres, d’en écrire, de voyager au lointain ou/et tout bonnement de jouir de la Vie courante.

8 Responses to Sur le Blog et l’état du Blogueur…

  1. GdeC dit :

    Comme disait ma grand-mère, c’est l’intention qui compte !

  2. BiBi dit :

    @GdC
    Sage grand-mère !

  3. Félicitations pour la qualité de tes billets, ton audience et ton optimisme.

    Moi, j’aime assez la solitude du blogueur de fond.

  4. BiBi dit :

    @cui cui
    Optimisme, oui mais de plus en plus mâtiné d’inquietude…

  5. captainhaka dit :

    Excellents projets. Mais l’un n’empêche pas l’autre, je souhaite une longue vie à ce blog.

    Salutations.

  6. BiBi dit :

    @captainhaka
    Un Salut au Captain !

  7. de la mata jeanpaul dit :

    Et tu touches du fric quand on vient sur ton blog…ou c’est du pipo Suisse…hé,hé ?

  8. librellule dit :

    Bravo pour ton boulot Bibi et pour l’intelligence de tes analyses.
    j’ai lu l’article sur les éducateurs, celui sur la mendicité, etc

    C’est honteux…

    Répression,culpabilité, oubli, éviction, renvoi, esclavage, exclusion… sont en quelque-sorte les mots fétiches de ce gouvernement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *