Jacques Attali superstar.

ATTALI

Si tu veux un hebdo sérieux, au rythme de ton temps, un hebdo consulté par l’intelligentsia, pas d’hésitation, tu te plonges dans Magazine du Monde. Pas de surprise d’y voir (8 pages SVP) un interview-fleuve de notre grand intellectuel fêté où qu’il se rende : Jacques .

Sérieux, le blog de BiBi le fut aussi et gagna en profits de distinction en épinglant les postures de gloriole du grand homme qui fricota aussi bien avec Mitterrand, Sarkozy, Hollande que tout récemment avec Macron.

L’article commence fort. Attali est présenté avec un gros titre : «Et Attali créa Attali». C’est ainsi avec les génies : ils se créent eux-mêmes, Dieux des Temps Présents, ne devant leur ascension à rien d’autre qu’à leurs qualités exceptionnelles. Qui irait critiquer un tel homme, libre comme l’air, au-dessus de toutes les mesquineries des petits penseurs ? Attali est un extra-terrestre qui s’est transformé en terrestre extra.

Il rayonne sur le monde entier : «Beaucoup de mes livres sont des références incontournables et mondiales». Mondiales ? C’est que le bougre a beaucoup voyagé (en Afrique surtout) mais curieusement, nulle trace dans cet article de sa participation à l’AngolaGate  (il travailla main dans la main avec Charles Pasqua, Arcadi Gaydamak et de Pierre Falcone) et aux affaires congolaises. Notre bonhomme y trempa jusqu’au cou mais n’en sortit même pas mouillé. Un génie, je vous assure.

ATTTTALIII

Question modestie quand-même, y a encore vraiment du boulot : «Le programme que j’ai lancé au Bangladesh il y a 30 ans a sauvé la vie de dizaine de millions de gens». Et que dire des costumes qu’il endosse ? Ils sont légion. Incroyable plasticité de Monsieur Superman, tour à tour : économiste/ Homme d’affaires/ romancier/ historien/ oracle/ metteur en scène d’opéra. Il a «tout fait, tout prévu». Même faire du plagiat – ce que le groupie du Monde omettra là aussi de signaler.

Que faire d’autre que s’agenouiller devant cette statue hors-normes ? Ecoutons ses amis.

 : «Ne loupez pas l’essentiel avec lui. Il est hors du commun».

 : «Il a épousé son temps et lui a fait des enfants».

 : «Jacques a 10 idées à la minute».

 (le frérot) : «L’intelligence de Jacques est au-dessus de celle de Garry Gasparov».

Dans mon billet 2010, j’avais aussi relevé les louanges de sa Cour. Celles de Claude Allègre : « Je me souviendrais toujours de ce qu’il m’a dit un jour : «Je voulais vivre quatre vies en une». Il a réussi». Et de , journaleux du Point : «Rien n’échappe aux serres de sa pensée : de la musique classique à l’ethnologie, de l’économie à la religion»

L’interviewer ne peut décemment faire fi des affaires de «celui qui ne dort que 4 heures par nuit dans une maison de 420 m2 à Neuilly». C’est en passant qu’on rappelle qu’il possède sa banque d’affaires (A&A Attali et Associés). Un homme très occupé. Un homme orchestre qui dirige à la baguette «ses affaires dans des deals très secrets, fusions-acquisitions» (dont on ne dira rien). Un «conseiller CaC 40» certainement hors-pair, «membre d’une foultitude de Conseils d’Administration, 2,5 millions d’euros de chiffres d’affaires».

MMY0508002

Le M Monde Magazine ne serait pas un grand hebdo s’il ne se bornait qu’à s’appesantir sur les aspects extérieurs du personnage. Tu veux de l’intime ? Tu veux de l’Humain, de l’Authentique ? Du Sensible ? De l’Evolutif ? ? Alors tu lis : «Jacques Attali a changé. Tout en force intérieure et lyrisme intime, il s’est arrondi, il est devenu proche de Mathieu Ricard, le VRP français du bouddhisme transfrontalier». Puis vient l’autocritique obligatoire pour signer l’authenticité de notre idole : «Je suis moins impatient et certainement plus tolérant avec les autres. Dans la rue, les gens sont très gentils». Gentils ? Pas tous mon bon Jacques. Il y a ce blogueur qui garda en ses papiers electroniques cette photo avec ton cri du cœur :

attali-pouvoir-dachat (1)

Avec le légendaire Attila, l’herbe ne repoussait plus.

Gageons qu’avec Attali, c’est et ce sera le contraire : les beaux articles continueront de refleurir.

9 Responses to Jacques Attali superstar.

  1. Robert Spire dit :

    Il y a 2 jours sur son site, Fabrice Nicolino lui taillait un costard sur mesures.
    « Jacques Attali, grand menteur et pauvre fanfaron »:
    http://fabrice-nicolino.com/?p=2404

  2. Bien dit.
    Je me rappelle qu’il avait dû démissionner d’une institution bancaire à cause de ses dépenses somptuaires.

    M est une infâme merde qui avait truqué des photos de Mélenchon.

  3. BiBi dit :

    @DesPasPerdus
    Après un long retrait de lecteur de journaux papier, me voilà recommençant à éplucher ces hebdos malodorants (pour ne pas dire plus). Arrivent dans un prochain billet L’Obs, les Inrocks, le Fig-Mag et L’Express de Christophe Barbier. Et le niveau des mauvaises odeurs ne baisse pas avec eux.

  4. Melclalex dit :

    Le beau Jacques fêté et fêlé tout à la fois.
    Qui s’intéresse encore à ce qu’il dit ?

  5. BiBi dit :

    @Melclalex
    Qui s’interesse à lui ? Ben… M Magazine, le magazine du journal Le Monde. Pas rien quand-même ! Et ce, sur 8 grandes pages.
    Et bibi, je m’interesse à comment il est interviewé, ce qu’il dit etc. Ne pas oublier qu’Attali est un grand animateur de réseaux et qu’il a bien aidé Macron, ramassis libéral hier, à être en pleine lumière aujourd’hui.

  6. Melclalex dit :

    Je sais bien, mon propos est de dire qu’à part l’intelligentsia française et une presse en mal d’idées et de sujets, peu de gens s’intéressent à ce qu’il dit et aux rapports qu’il pond régulièrement. Je crois que tout le monde s’en fout.

    Macron est une comète qui disparaîtra quand Gattaz lui aura trouvé un point de chute dans la finance. 🙂

    Mais bon, tu fais bien d’enquêter au moins c’est pas commun et puis j’aime bien te lire.

  7. BiBi dit :

    @Melclalex
    L’important pour cet homme de réseaux n’est pas l’intérêt ou non des billevesées qu’il impose – via les Médias papiers, radios, TV. Pour lui, il s’agit d’imposer sa permanence, de faire circuler ses idées qui, sous couvert de modernisme ne sont que des morceaux qu’il faut réchauffer. Idées néo-libérales toujours bien acceuillies par les Médias versant politique, par les Médias versant litterature, par les Médias versant etc etc.
    Quant à Macron, une comète ? Je ne sais. Une voie céleste vers la Présidence ? Pour ça, il lui faudra l’armature d’une organisation. Et les 12,75 millions d’euros qu’il a récoltés à Londres (et sur lesquels il fait toujours silence) va l’y aider.

  8. Robert Spire dit :

    Dans le bouquin « Histoire secrète du patronat de 1945 à nos jour », les auteurs consacrent un chapitre sur le bonhomme:
    « Jacques Attali: dans les affaires du Prince, prince des « affaires »
    Rien que les sous-titres sont trés évocateurs:
    -« L’élève de Raymond Barre »
    -« Convertir la gauche au néolibéralisme »
    -« Microcrédits, maxiprofits »
    -« Au secours des champions de la finance »

  9. BiBi dit :

    @RobertSpire
    Oui, instructif. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *