613 jours, 500 articles et toujours en vie.

NOUVEAUTE 500

500 articles en 613 jours : c’est le bilan du blog à BiBi né un 22 mars ! Pour commencer la série qui s’ouvre (de 500 à 600), BiBi a décidé de parler d’un peu n’importe quoi. Il a entassé à droite et à gauche des journaux, des hebdos qui font le quotidien de beaucoup de monde et il en a tiré des choses incongrues, un peu déroutantes. Des choses, des paroles, des postures à propos desquelles BiBi ne rajoutera pas son légendaire grain de sel. Elles parlent déjà d’elles-mêmes.

Dans (9-15 novembre) : « Seins : les 5 clés de la fermeté ». Le paragraphe s’intitule : L’exercice qui les fait «remonter». «Je prononce « X’SSS » en maintenant le son »SSS » 4 à 6 secondes, plusieurs fois de suite. On force ainsi le peaucier du cou à se contracter. Essentiel ! Car c’est le seul muscle qui fasse remonter la poitrine lorsqu’on l’actionne ».

Comment répondre à côté ?

1. Catherine Nay (TF1) :« Question : La possible arrivée de , proche de NS, suscite des inquiétudes dans la rédaction… » Réponse : « Nous avons des enjeux plus importants à résoudre au sein de la rédaction que de nous préoccuper de ce qui se passe au-dessus ».

2. La réponse de Bécassine () à la question du Monde (20 novembre) « Aimez-vous le football ? » « Oui parce que c’est le sport le plus populaire du Monde ».

L’affaire de la Société .

1. dans son billet de Direct Soir (18 novembre) : «Martin Hirsch a eu raison de fustiger les organisateurs [Société Rentabiliweb]de cette incroyable opération de distribution de billets de banque, samedi dernier à Paris qui s’est terminée en quasi-émeute».

2. (Direct Soir) : «C’est immoral… Plus que jamais la symbolique de l’argent doit retrouver une éthique dont l’absence a failli conduire notre monde à sa perte. C’est indécent».

3. Le Canard Enchaîné (18 novembre) : «La Société Rentabiliweb, dont les sites pour adultes réservent plein de surprises, compte pour associés Bernard Arnault, Stéphane Courbit, Jean-Marie Messier, Alain Madelin, le groupe AXA, HSBC, Natixis».

Raymond Domenech avant le match France-Eire : «Il faut emballer le match. Jouons-le pour le gagner».

Frédéric Mitterrand, rebelle (Métro) : «C’est à nous de réguler le Net, ce n’est pas au laisser-faire de nous dicter les droits».

Chiffre dans le journal Métro : 245572. C’est le prix en euros de l’installation d’une douche pour le Chef de l’Etat au sommet de Paris de l’Union pour la Méditerranée.

Todorov citant Montesquieu :«C’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser».

Titre du Monde du 20 novembre : «Juppé et pensent la France de demain». En écho, BiBi rappelle la phrase de Michel Rocard : «Il faut commencer par cela : nous voulons conserver le Capitalisme».

Henri Guaino, courageux, répond à la question du Monde (30 octobre) : «Charles Pasqua, condamné dans l’affaire de l’Angolagate réclame la levée du Secret Défense. Est-ce envisageable ? «Je ne suis pas partie prenante. Je n’ai rien à dire là-dessus ».

Bakchich numéro dix : fait ses courses pour l’hiver chez Dior. Crêpage de chignon avec une cliente qui voulait le même manteau que Madame : «Vous entendrez parler de moi ». C’est fait, chère Valérie. On a entendu.

Le Monde (russe) du 19 novembre :

1. «Militant antifasciste, Ivan Khoutorskoï, 26 ans, a été tué par balles dans la soirée du lundi 16 novembre en bas de son immeuble, à Moscou».

2. «Début novembre, des milliers de néonazis se sont rassemblés à deux pas du Kremlin pour un concert de leur groupe culte, Kolorat».

3. Fillon demande des explications sur ce meurtre à Rambouillet au sommet franco-russe. Euh… non, là, BiBi a pris un peu trop de vodka.

Didier dans Direct Soir (27 octobre) :« L’artiste déborde de projets avec un spectacle consacré à Marie-Antoinette, dont la tête fut tranchée en 1793 :« Je travaille de façon un peu utopiste avec l’idée de réhabiliter la reine. Il était inutile de la guillotiner. Idem pour Louis XVI ».

Sciences Po et Grégoire Verdeaux. Le Monde du 2 novembre nous apprend que Sciences Po est désormais sur You Tube. On va peut-être voir, en vidéo-archives, Grégoire Verdeaux dans sa tenue de footballeur en train de faire de l’œil à son unique, très jeune et très fragile supportrice d’alors. Ou encore ce même Conseiller Com dans son royal gilet, le trois pièces balladurien.

Belle photo de Nathalie assise dans son divan Roche-BoBois ( Direct Matin du 29 octobre): «La révolte est nécessaire pour rester en alerte… Il faut savoir entendre les voix des prophètes comme celle de Nicolas Hulot». Le problème est pour BiBi : comment reconnaître les vrais prophètes des faux ? Ils disent la même chose.

Pour finir, les plus drôles de ces dernières semaines :

1. dans Métro-évènement parle de l’AngolaGate : «A ma connaissance, Jacques Chirac ne savait rien» 

2. Balladur : «Plus on fera apparaître la vérité dans ce genre de dossier, mieux ce sera». 

 

6 Responses to 613 jours, 500 articles et toujours en vie.

  1. 500 articles en 613 jours est une belle performance ainsi qu’une belle générosité.
    Nous, collectif de ramiers et de feignants, on rédige péniblement 3 billets par semaine qui obtiennent curieusement le même taux d’audience le second jour de parution que le premier. ;-)))

    Pour fêter ton anniv et ta majorité on t’a mis dans nos favoris : ça te rapportera probablement rien mais cela nous fait plaisir. Tu auras remarqué qu’on n’y met pas n’importe qui. 😉

  2. BiBi dit :

    Merci.
    BiBi est un drôle d’oiseau qui fait cui cui par solidarité. Enervé parfois, en fureur quelques rares fois, BiBi essaye de garder sa plume légère.
    Détrompe-toi, amigo, être en favori, ce n’est pas rien.
    Et de donner son zèle de toutes ses ailes, BiBi le fait volontiers pour l’Oiseau qui fait cui cui. 🙂

  3. J’aime beaucoup la photo.

  4. BiBi dit :

    Aphorisme-BiBi : « Souvent, la Nouveauté fait vieux jeu » ! 🙂

  5. Marie dit :

    déjà tous ces billets, impressionnant ! J’aime bien la photo de cette devanture.

  6. BiBi dit :

    Les billets-BiBi ne sont pas là pour impressionner mais pour rendre la Pensée un peu plus joyeuse et un peu plus en partage.
    Sachez que BiBi aime bien vagabonder dans vos photographies et il aime se laisser aller dans vos cadres et vos ouvertures colorées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *