Une Mule nigériane & l’Âne français (une Fable Pasqua)

Une mule est un passeur de cocaïne qui ingère des boulettes pour passer les frontières. A Genève, une mule nigériane a mis trois jours pour expulser la dernière des 46 ovules de cocaïne pour 838 grammes. Sitôt pris, sitôt jugé dans la foulée. Sentence nette et sans discussion : deux ans de prison et 37000 euros d’amende pour ce Nigérian au chômage.

Pendant ce temps, Charles est en procès pour trois affaires de malversations financières qui datent de 1993 et de 1995, soit 15 et 17 ans après. Avant le procès, l’ami , le sénateur livrait ses états d’âme dans le Dauphiné : «  Pasqua [a] 83 ans, les faits ont 17 ans… On peut se dire qu’il n’est pas très logique de le juger, surtout à un âge avancé, si longtemps après les faits« .

Charles a bénéficié, lui, d’1,143 million d’euros issus de la vente du Casino d’Annemasse, a touché 450000 dollars de dans l’AngolaGate et via France-Afrique Orient, il aurait touché 228700 euros. Il vient d’être « condamné » à un an de prison avec sursis.

Selon que vous soyez puissant ou misérable…

2 Responses to Une Mule nigériane & l’Âne français (une Fable Pasqua)

  1. nicocerise dit :

    Je ferais trembler un certain nombre de personnages de la République qu’il disait.

    Maintenant c’est Parkinson qui le fera trembler. Il n’a pas été jugé qu’il disparaisse avec son oeuvre.

  2. luc dit :

    de toutes façons, à partir du moment où les épouchiracs sont encore en liberté, cela prouve bien que « tout devient possible »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *