Les ajustements de Bruno Lafont, cimentier chez Lafarge.

Ajustements chez Lafarge.

: Pourquoi ce mot a-t-il autant de succès dans la bouche de nos grands Capitaines d’Industrie ? Peut-être parce que le signifiant se rapproche beaucoup des mots  Juste, Justesse, Justice. Et qu’à partir de cette coagulation, de ce ciment qui prend (tournure), la partie idéologique est gagnée. Mais il y a le grain de sel de BiBi, le grain de sable de BiBi qui veut modestement et orgueilleusement gripper la Machine.
BiBi ne connaissait pas très bien , honorable Président de . Le groupe est leader mondial des matériaux de construction et occupe des positions de premier plan all over the World. Quatre activités font tourner le Monstre : Ciment, Granulats-Béton, Toiture et Plâtre. Forte de ses 77000 collaborateurs, le groupe est présent dans 75 pays et pèse 15 milliards d.euros. Bruno et sa petite entreprise ont connu des perturbations : cours qui s’effondrent en Bourse et soupçons – comme d’autres cimentiers – de pratiques anticoncurrentielles par Bruxelles (Source : Le Point du 13 novembre 2008).
Bruno Lafont est un enfant du sérail. Agé de 52 ans, il a réalisé toute sa carrière dans le Groupe. Il co-dirige aujourd’hui l’activité Ciment du groupe et supervise l’activité Granulats-Béton ainsi que Lafarge North America. Notre Bruno est un grand ami de Bruni et de . Il a accompagné le Président aussi bien dans son voyage au Mexique que dans sa tournée africaine. Dans le Projet «Union pour la Méditerranée» de Little Nikos -qui est toujours au point mort- Lafarge a été une des deux entreprises-mécènes avec le Total de . Ses amitiés sont bien cimentées aussi avec Albert Frère et Laurence Parisot.
Interrogé par Le Monde, le PDG Cimentier a dû répondre à la question suivante : «Avez-vous réduit vos effectifs ?». On pourrait s’attendre à une réponse claire, du genre Oui ou Non mais c’est ne pas connaître le Langage managérial. Bruno prend son temps, hausse légèrement les sourcils, regarde son interlocuteur. Il prend une courte inspiration : «Le ralentissement de l’activité nous a conduits à quelques ajustements». Traduit en clair par BiBi : ces ajustements sont la justification des fermetures, des licenciements opérés par le Groupe au nom de la Sainte Rentabilité du Capitalisme soi-disant en instance de régulation.
Le mot Ajustement est évidemment là pour faire comme les trains de la SNCF : ce mot en cache un autre. Et ces «Ajustements» font merveille. Bruno n’est pas le seul à l’employer. Ainsi, à Renault, on confirme «des ajustements industriels sur les sites de Flins, de Novo Mesto en Slovénie». Dans l’entreprise Electronic Arts (éditeur de jeux vidéos) , «il se pourrait que ces ajustements s’accompagnent de licenciements plus importants que ceux annoncés à la fin du mois d’octobre et qui faisaient déjà état de 600 employés remerciés».
Qu’est-ce que cache ce mot Ajustement ? Pas seulement les licenciements ou la mise au ban d’une partie du personnel. Le 21 février, chez Lafarge, le mot cache une augmentation de capital réservée aux Actionnaires de 1.5 milliard d’euros.
Et si, une prochaine fois,  BiBi parle de Ciment, il sortira sa truelle pour construire un pont signifiant entre Lafarge Ciment.. et Lafarge si menteur.

BiBi admire d.autres grands Capitaines d.Industrie.

One Response to Les ajustements de Bruno Lafont, cimentier chez Lafarge.

  1. RST dit :

    Dans un futur plus ou moins proche, il se pourrait que l’on assiste à des « ajustements » de « capitaines d’industries » et autres champions du néocapitalisme. Là aussi, ce mot en cache un autre et celui là il risque de ne pas plaire à Little Nikos qui va surement se plaindre que dans un État de droit…
    Quand la violence faite aux salariés devient institutionnelle, le pire est à craindre.
    Remember 1789 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *