Fuck La Sagesse.

. .

*

BiBi est tombé sur un petit livre de voyage de (1). Avec son ami , le poète partit faire un tour en et en du 24 juillet au 24 août 1836. Gautier a 25 ans et Nerval 28. Les voilà au Musée d’ devant les peintures de Rembrandt. Théophile Gautier se retrouve devant «La Ronde de Nuit » du peintre et il commente :

«Les premiers tableaux du peintre hollandais sont d’une exécution tranquille, polie, soignée, d’une couleur claire et blanche, d’un effet calme ; à mesure qu’il avance en âge, au lieu de se refroidir, il s’échauffe ; au lieu de se serrer, il se débraille ; au lieu de s’atténuer, il s’exagère. Devenu complètement maître du moyen, il s’abandonne à la fantaisie ; son originalité se développe et s’accentue chaque jour avantage ; il promène dans le bitume ses ongles de lion avec une férocité inconcevable ; sa crinière s’emmêle et devient de plus en plus fauve et rutilante ; nulle caverne, si profondes qu’en soient les ténèbres, ne peut l’effrayer maintenant ; il s’y plonge audacieusement, sûr que d’une seule touche il éclairera toute cette obscurité, comme avec une torche ».

*

«Heureux l’artiste qui n’écoute pas les mauvais conseils de la prudence et redouble d’audace à l’heure où les plus fougueux deviennent sages, et, soutenu d’une conviction inébranlable, pousse son originalité même jusqu’à la furie et jusqu’à l’extravagance ! nul peintre, nul poète n’a dit son dernier mot. Forts et glorieux sont ceux qui se cherchent avec opiniâtreté, rejettent de leur nature tout ce qu’ils ont de vague et de commun, et développent leurs qualités spéciales sans souci des clameurs de la critique et du hérissement des bourgeois».

_______________________________________________________

(1). Théophile GAUTIER. Un Tour en Belgique et en Hollande. Éditions L’école des Lettres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *