Les Flèches pipolitiques de BiBi. (1/10 novembre).

Mettons le Sport en carafe !

, l’ex-chef du cabinet adjoint de Matignon qui avait démissionné en septembre dernier après avoir été contrôlé en état d’ébriété vient d’être nommé Délégué interministériel aux Grands Evènements sportifs ! BiBi espère qu’il a bien arrosé sa promotion. Si ce n’est pas le cas, que l’ami Gilles sache que les Sportifs attendent leur mise au verre.

Who’s Whoooooo ?

22000 personnes se côtoient dans l’édition du dernier Who’s Who. 1007 exactement font leur entrée au Bottin du Gratin. On ne paie pas pour y figurer. Chaque année, une liste de personnalités représentatives de la Politique, de l’Economie, des Arts et du Sport est établie par un comité de sélection. Ensuite, la personnalité donne ou non son accord. de la a manifestement dit Oui alors qu’une certaine Bruni Carla et une certaine Bet… Bettencourt Liliane ont refusé. Quelqu’un peut-il dire à BiBi qui… qui sont ces deux dames ?

ou la Poudre aux Yeux.

BiBi veut bien qu’on habille le guitariste des Rolling Stones en habit de Rebelle. Avouer publiquement avoir sniffé les cendres de son père en les mélangeant avec de la coke nous fait mourir de rire mais que dans la publicité qui suit, on retrouve Keith posant pour Louis Vuitton, alors là, BiBi ne pense qu’à des cendres le guitariste et à réduire sa guitare en poudre.

Luc Ferry (1).

Le Brave Luc a vu dans les manifestations «un déferlement d’égocentrisme et de veulerie». Il a rajouté que «la situation des jeunes n’a jamais été aussi enviable qu’aujourd’hui». BiBi se souvient qu’au cours de l’année scolaire 2009, Luc Ferry avait emmené ses filles en croisière sur le Princess Danae (aux frais de la princesse, voir article-BiBi). Ses filles n’étaient pas du tout en vacances mais Papa Ferry, très cool, avait cédé devant leur insistance pour qu’elles ratent leurs cours et puissent écouter Papa-Cool lors de ses Conférences sur la situation (très enviable) des… «Enfants-Roi ».

Luc Ferry (2).

« Je suis de ceux qui pensent que la Réforme des retraites amendée comme elle l’est désormais est juste, nécessaire et courageuse » Fort bien. Mais il rajoute «Elle n’en est pas moins pénible». Et soudain, BiBi se demande ce qui pourrait être pénible dans la vie de ce laquais et soupire : «Il y a vraiment des coups de pied au luc qui se perdent».

Valérie et Yasmine.

BiBi n’est pas mécontent de son Buzz sur «la Phénoménale Valérie Hortefeux» mais il aurait aimé que Valérie partage un peu plus la vedette avec , née Tordjmann, la délicieuse femme d’Eric Besson. BiBi est en mesure d’expliquer la raison principale de sa présence à la réception mondaine en l’honneur de Hu Jintao : c’est grâce à sa carte d’étudiante-stagiaire chez «Séguéla Events» qu’elle a pu traverser la Cour de l’Elysée aux bras de son mari ce soir-là.

Jamet toujours.

Dans le Journal de Saône et Loire du 16 octobre, , journaliste rebelle de , nous parle de . L’ancien journaleux de l’Aurore nous exhorte à ne plus en parler car, dit-il, Liliane Bettencourt est «aussi un être humain» et que «jusqu’à plus ample informé, la vie privée de Madame Bettencourt ne nous appartient pas». Rappelons que la vie privée de Liliane n’est pas privée de tout puisque 100 millions d’euros lui ont été rendus au cours de ces quatre dernières années au titre du bouclier fiscal. Liliane ne lui aurait-elle pas glissé un bakchich dans une petite enveloppe ? Allez, Dominique, un petit mot sur ta vie privée et BiBi n’en parlera plus.

Chouchou et son nouveau couplet.

«La priorité, c’est d’apaiser le pays, de le fédérer sur des valeurs humanistes. Fini, la tentation extrémiste. Ceux qui rêvent de m’imposer une ligne proche de celle du FN n’ont rien à faire à mes côtés». Le Canard Enchaîné nous rapporte que cette envolée pleine de détermination est de notre Chouchou. BiBi croit plutôt que c’est Chochotte qui lui a «imposé» de chanter les pauvres paroles de cette nouvelle chanson.

Flèche de cœur.

« La critique littéraire, si l’on met de côté de bons sites internet et quelques revues à petite diffusion (Le ), si l’on admet qu’il n’est jamais question de vrais livres à la télévision et qu’à la radio, la part qui leur était consacrée fond d’année en année, la critique littéraire donc se résume aux cahiers livres des principaux quotidiens. Leur épaisseur se réduit régulièrement, ce qui n’est pas très grave car la plupart des articles n’ont aucun intérêt. Les grands groupes d’édition sont aussi de grands annonceurs, et ceux qui payent des encarts publicitaires aiment qu’on parle de leurs livres, de préférence pour en dire du bien : d’où ces critiques dithyrambiques de faux livres ou de livres nuls, d’où les publicitaires n’auront qu’à tirer de petites phrases pour meubler leurs placards. Et puis, les journalistes, surtout littéraires, sont très souvent des auteurs en puissance (ou confirmés) et pratiquent donc ce sport peu spectaculaire mais bien utile qu’est le renvoi d’ascenseur ».

Ce sera donc à l’unanimité du Jury-BiBi qu’on accordera le Premier Prix à Eric Hazan, auteur de ces belles paroles.

3 Responses to Les Flèches pipolitiques de BiBi. (1/10 novembre).

  1. Mouais.

    Luc Ferry qui écume les médias tout en lançant quelques flèches en caoutchouc…

    Je préfère ne pas m’étendre sur ce personnage qu’on qualifie de philosophe…

  2. GdC dit :

    ça alors ! je croyais être le seul blogueur à lire le matricule des anges, mais non : nous sommes deux !

  3. la pecnaude dit :

    cela en fera trois. Je remarque avec plaisir que mon regard n’a pas été le seul à se focaliser sur la croupe ondulante et voluptueuse de l’épouse de notre ministre des commodités policières… je l’ai immédiatement jointe à mon souvenir des deux précèdentes (en image à droite sur le blog) … cela ouvre des horizons et limitent ceux de leurs propriétaires exploitants.
    Sans oublier la fâcheuse attitude de notre ministre identitaire qui a promptement remis sa moitié à sa place … derrière lui (pourquoi lui a-t-il enlevé son voile s’il ne voulait pas qu’on la voie ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *