4 photo-textes sur 4 clichés de Steve McCurry.

Il y a eu des découvertes : Kafka, Pierre Sansot, Kiarostami, Van Gogh, découvertes qui remettent les têtes à l’endroit et le Monde à l’envers. C’est cette rétrospective (1), choc de cette semaine, qui mit BiBi, cette fois-ci, dans tous ses états et le fit sortir durablement de tous ses clichés.

Né à Philadelphie en 1950, Steve McCurry était un parfait inconnu de BiBi jusqu’à aujourd’hui. Guère besoin de longs discours : derrière son objectif, le photographe n’est pas un voleur de clichés. Il ne dérobe pas, il ne se dérobe pas, il se fait oublier, il touche, il partage à la fois le Monde et l’Instant. Il se nourrit des couleurs de l’âme que ces amis photographiés lui confient. A cette âme, il rend à son tour ses propres couleurs. «Avant tout, dit Steve McCurry, je me nourris de couleurs : sombres nuances du henné, curry, safran, richesse de la laque noire et des couches de peinture qui recouvrent la pourriture».

«Couches de peinture qui recouvrent la pourriture» : dans chacun de ces clichés, une phrase criée à tue-tête, une voix profondément enfouie font échos. Elle s’entendent et résonnent chez chacun d’entre nous : «La Vie l’emportera».

_______________________________________________________________

(1) La rétrospective des photographies de Steve McCurry se tient jusqu’au vendredi 14 janvier à la Galerie de l’Étrave – , 4 bis avenue d’Evian à (Haute-Savoie). Voir aussi son Blog…

6 Responses to 4 photo-textes sur 4 clichés de Steve McCurry.

  1. Anne dit :

    Belles photos qui interpellent dommage que Thonon soit loin

  2. Formidable ce McCurry que je ne connaissais pas (comme beaucoup de photographes, entre nous).

    En ce moment, il m’arrive de passer de longs moments à contempler une photo. Tout parle : les détails, les ombres, la lumière, les expressions, les positions, les personnages… Je suis plus hermétique aux paysages.

    De même, un portrait au travers d’une peinture me fascine. Photo ou peinture, la différence entre les 2 arts est ténue.

  3. BiBi dit :

    @Anne et @cui cui
    Faites le détour… par le Blog complet de McCurry.
    http://www.stevemccurry.com/

  4. Somptueux !

    Bizarrement, je viens de découvrir que je lui avais chipé le portrait très expressif d’une très jolie adolescente Afghane pour illustrer un billet, il y fort longtemps.

  5. La photo de la mère et de la fille (?) de l’autre côté de la voiture est particulièrement parlante. Je n’en dirai pas plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *