Philippos Stavrou, l’incroyable supporter de Michel Platini.

Dernier volet du Voyage-BiBi à . Une surprise attendait BiBi dans les derniers lacets de son tour de l’île.

Au détour d’un virage, BiBi découvre un hameau désert, écrasé par le soleil, à l’écart des autoroutes cypriotes : c’est Mirosfilati. Le seul Snack-bar qu’il aperçoit n’est mentionné dans aucun guide touristique. Le Café-Bar appartient à . Cet homme est un dingue, un fan intégral de… Michel Platini : il mange, il prie, il pense, il respire du Platini et mourra probablement enveloppé dans un linceul frappé des lettres bleu, blanc, rouge au nom de son idole.

Philippos se réfère à son Dieu jusqu’à en connaitre et réciter les moindres faits et gestes. Bref, il se shoote à l’ex-Capitaine des Bleus, voyageant de Joeuf à Nancy, de Nancy à Saint-Etienne et des Verts aux Bianconeri de la Juventus. De ses tiroirs, il vous sort  des milliers de photos, d’innombrables coupres de presse (en toutes langues), il vous déplie le maillot vert de l’ASSE, celui de Nancy, celui de la Juve, il vous désigne du doigt les posters grandeur nature, les peintures faites sur l’ex-Capitaine des Bleus.

En ce dimanche de hasard, il a bien sûr revêtu un maillot blanc de l’Equipe de France frappé du numéro 10. Il est neuf heures du matin : BiBi n’osera pas lui demander si le pyjama de la dernière nuit était aux couleurs de son Maître. Le plus impressionnant reste les murs et les plafonds tapissés de photos, photos sous cadre, photos plastifiées, posters géants sur glissières latérales et last but not the least, le costume gris foncé du Président de l’ sous cloche.

Mais il y a encore plus fort et plus incroyable : Philippos a accueilli Michel Platini himself, sa femme Estelle et le vice-Président de l’UEFA en juillet 2009. était en ébullition. Les photos et films-vidéos conservent à jamais le souvenir de cette journée mémorable (voir photo 1, offerte par PS). Philippos reçut Michel Platini en toute simplicité et en famille après avoir été invité, la veille, à Nicosie, lors d’un repas-UEFA.

A son retour d’Afrique du Sud (juillet2010), Michel Platini lui envoya une lettre de remerciement pour le Livre-souvenir bourré de photos que Philippos lui fit parvenir au siège de l’UEFA, à Nyon. La lettre siège au-dessus du bar.

Phénomène à la fois dérisoire et fascinant, l’idolâtrie renvoie à l’Idéal du Moi et aux croyances infantiles du Roman familial des Névrosés dont nous parla justement Papa Freud. A peine devine t-on cette rage impuissante de n’être pas né du bon côté du terrain : gloire pour l’un, snack-bar pour l’autre. Il reste que BiBi fit une promesse à Philippos qui l’accueillit si gentiment : celle de parler du site du Supporter de Platini, number One from all over the World. L’adresse où vous pouvez découvrir son Musée :  www.clubplatini.com

Voilà qui est fait, cher Philippos.

6 Responses to Philippos Stavrou, l’incroyable supporter de Michel Platini.

  1. benoit barvin dit :

    « Gloire pour l’un, snack-bar pour l’autre », pas mal comme titre de roman. Et super voyage, cher Bibi, qui a enchanté tous vos lecteurs…

  2. ramos jean-claude dit :

    coucou,
    moi j ai quitté ouezzane en décembre 59 (ramos jean-claude) avec ma famille et j ai un frère qui s appelle estève. par contre, j avais mon oncle et ma tante qui tenaient le café des négociants « M.et Mme APPARICIO Manuel………. ils avaient un fils andré, et une fille maithé

  3. jeanpaul de la mata dit :

    Platini… ?

    – Ah oui,celui dont l’ex-président de la 3f,mon cher et adoré C.Simonet avait dit qu’il ferait mieux de s’occuper des affaires du football Français,pour lequel les clubs pro et le conseil fédéral l’ont élus,sans autre concurrent dans les pattes,chez nous c’est normal l’abus de pouvoir déguisé,… au lieu de celui des autres ,en particulier,l’Italie…il a oublié de citer la Chypre !

    PS: J’ai une photo de moi avec Platini prise lors d’un congrès des arbitres,c’est moi qui le drivait pendant une heure,après un match de foot qu’il avait arbitré entre le variété et nous,( hé,hé…et oui ! ),un de mes plus mauvais souvenir footballistique de ma vie,la prétention à l’état pur,un Alain Delon puissance 10,…je vais lui envoyer à ton pote de Chypre,…jaloux comme il est,je suppose qu’elle finira aux toilettes,c’est l’endroit ou je l’avais placé ?

  4. BiBi dit :

    @jeanpaul de la mata

    Je suis surpris que vous ayez officié comme arbitre.

    Bon, je veux bien vous croire mais je suis persuadé que vous avez avantagé l’équipe à votre droite. Comment je le sais ? Hé bien, les gens de droite – qui ne sont pas d’accord avec d’autres gens – veulent toujours les envoyer aux toilettes pour régler les arbitrages.

  5. jeanpaul de la mata dit :

    Pas mal le footeux, tu réduis le score,bravo mais je mêne toujours,la preuve,l’arbitre a toujours raison ! T’aimes bien les bipèdes imbus d’eux-même et qui se la joue alors…étonnant ces Suisses ?

  6. BiBi dit :

    @jeanpaul de la mata
    Constat : de voir des étrangers partout te rend de mauvaise humeur (je ne suis pas suisse) et ça a l’air d’être incurable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *