OM Go hOMe !

Preuve du nivellement vers le bas: les troisième (Nancy) et quatrième (Olympique de ) du Championnat de Ligue 1 éliminés par une équipe classée quatorzième du groupe G de CFA 2 et menacée par une descente en DH.

Qu’est-ce que cela prouve? D’une part la faiblesse insigne du football professionnel hexagonal et d’autre part la profusion de bons joueurs amateurs et semi-pro dans le .
Eric Gerets a eu trois fois tort.

La première en ne sachant pas mobiliser ses troupes contre le Zénith de Saint-Petersbourg (qui ne joue quand-même pas dans la Cour des Grands clubs) avec une défense-gruyère et une attaque avec ce Cissé surfait dont on se demande comment il est possible qu’on prononce son nom pour l’Equipe de France.

La seconde, en faisant des remplacements incongrus contre Lens alors que l’ menait deux zéro et n’avait plus qu’à s’appliquer pour finir le match. Qu’il se trompe une fois, passe encore mais répéter la même erreur est une faute (pas encore un crime!)

Mais que dire de la  » branlée » de ce soir? Encore une fois, Gerets a opéré un turn-over en laissant sur le banc les deux olympiens les plus en forme: Mandanga incontournable et Cana – malgré ses insuffisances techniques – un des meilleurs joueurs sur les derniers matches.

Il est évident que ce résultat inimaginable est la sanction d’un manque de respect pour l’adversaire et prouve une fois encore l’orgueil démesuré du football professionnel face aux sans-grade du football des divisions inférieures. A méditer pour ceux qui envahissent nos écrans – des joueurs d’équipes professionnelles dont on analyse le moindre bobo, qui viennent pleurer pour leur manque de reconnaissance et qui ont assez d’argent pour acheter toutes les entreprises françaises qui fabriquent les mouchoirs! A méditer pour ces journalistes médiatiques (la Bande au Populiste Carlier..) qui les relaient sur les antennes et radios nationales et qui – n’en doutons pas – vont demain célébrer nos héros plus que n’importe qui!

C’est à la huitième minute que a marqué par le dénommé Ngoye, surement dopé par l’air iodé de l’Atlantique. Il restait donc 82 minutes à l’OM pour égaliser! L’OM, probable troisième représentant en Ligue des Champions l’an prochain a été incapable de se créer des occasions pour revenir à la marque. Après la défaite face à Liverpool où chacun a pu remarquer que l’OM pêchait par sa défense, les journalistes allaient vite oublier ces cruels manquements défensifs pour nous célébrer le Grand Retour de l’OM dans le plus fabuleux des championnats.

Faute de grands joueurs dans cette poussive Ligue 1, on nous a présenté les grandes figures de l’OM d’aujourd’hui: Cissé n’était pas loin du grand Josip Skoblar et Nasri avait quelque chose de Roger Magnusson! Ben voyons…Elles sont belles les sardines du Port, non? Ben oui… surtout celles du Premier avril.

Il y a des joueurs en France. Bien évidemment dans le concert européen et avec ce Football européen livré aux Equipes dopées au CAC 40, la France est devenue une nation banale, dépassée par la Turquie, le Portugal, la Belgique (Anderlecht qui bat Bordeaux, numéro deux en France) et la Russie. Ce qui faisait la force et l’admiration de la France (ses Centres de Formation) a volé en éclats. Avec la Mondialisation, un joueur doué d’à peine dix ans ne choisira plus jamais un club français pour commencer sa carrière.

Carquefou éliminant l’OM… Qu’est-ce à dire? Eh bien, qu’il existe des joueurs de bon niveau dans tous les coins de France et que les recruteurs français sont d’une insigne faiblesse dans leur repérage. Regardez Ribéry stagnant à Alès avant de miraculeusement éclater!

Et puis dire aussi combien il est bon qu’une petite équipe mange la grosse, qu’il est bon que l’on laisse enfin plus de place aux équipes dans lesquelles beaucoup d’entre nous, joueurs amateurs d’aujourd’hui et d’hier, peuvent se reconnaitre. Bravo Carquefou pour avoir remis le Football Bling-Bling à sa place.

Maintenant, faites-nous encore plaisir, si vous tombez contre Bordeaux, dites-vous que Calais les avait battu avant d’aller en finale (Souvenons-nous du mépris de Dugarry) et si vous tombez contre Lyon, reparlez leur de Libourne.

Allez! Je débouche une bouteille de Muscat! A la vôtre!

One Response to OM Go hOMe !

  1. Adrien dit :

    Bravo Carquefou, point final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *