Tag: Le Mans

Témoignage d’un prisonnier de Guerre (1939-1945): 2 vidéos-BiBi.

Le jour où il apprit que Nicolas Sarkozy voulait supprimer les cours d’Histoire pour les Terminales S des lycées français, André Loiseau, âgé aujourd’hui de 92 ans, a tenu à témoigner de sa propre traversée de la Guerre 39-45. Soldat appelé en novembre 1939, prisonnier de guerre en Allemagne jusqu’en mai 1945, André Loiseau se raconte devant les caméras-vidéo de BiBi avec une précision exceptionnelle et une digne sobriété.

Filmé par BiBi ce 15 janvier 2010, son témoignage est présenté ici en deux parties :

1. « L’Errance du Soldat André Loiseau »

En novembre 1939, André Loiseau a 21 ans. Il est appelé au 39ième Régiment d’Infanterie à Rouen. Son cantonnement se situera à Abbeville et dans la commune de Saint-Riquié (Somme).

Le 8 mai 40, l’Allemagne occupe la Hollande et la Belgique : c’est le début de la bataille de France. Les intenses bombardements de l’aviation allemande vont pousser les populations françaises à l’exode. Sans commandements, sans officiers, sans munitions, André Loiseau commence – avec quelques autres soldats – une longue errance à pied sur le territoire français. Itinéraire chaotique qui le mènera à Saint-Riquié, Dieppe, au Tréport, à Rouen, Le Mans, Angers puis à Yzernay où les Allemands le font prisonnier.

Interné au Camp d’Auvours puis à celui de Mulsanne (Le Mans), il y restera jusqu’en novembre 1940.


Témoignage d'un Soldat en errance 1939-40 (1)
envoyé par PensezBiBi. – L'info internationale vidéo.

2. « Prisonnier de Guerre, matricule 77755 XB » (1940-1945).

André Loiseau fait partie des 4000 prisonniers du Camp de Mulsanne (Sarthe). Le 27 novembre 1940, il sera expédié en train à Sanbostel, camp allemand de transit. De là, il sera envoyé au camp de Pinneberg, près d’Hambourg.

André Loiseau nous raconte comment il espéra après la bataille de Stalingrad (février 1943) et comment il survécut à l’apocalyptique bombardement de Hambourg (dernière semaine de juillet 1943). Une fois libéré, André Loiseau  nous restituera avec une grande émotion son retour solitaire à Maubeuge.


Témoignage du Matricule 77755XB au Camp d'Hambourg(40-45)(2)
envoyé par PensezBiBi. – Regardez les dernières vidéos d'actu.

Au retour, les prisonniers de Guerre ont porté le poids de la défaite de 40.  Silencieux, ils ont rarement témoigné. La reconnaissance de la Nation a été très tardive (André Loiseau n’a été reconnu comme Ancien combattant qu’en 1978). Aujourd’hui, âgé de 92 ans, humble et sans haine, il livre aux générations présentes et futures un témoignage d’exception capté et enregistré par BiBi.