Tag: Jean Pierre Raffarin

Les Flèches de BiBi (Le retour).

En ce premier jour d’automne, c’est un BiBi nostalgique et déterminé qui ressort son arsenal à l’assaut des Puissants. Sur la cible : Jean-Pierre Raffarin, Charb, Bernard Arnault, Albert Frère. Que du gros poisson !

Et n’oubliez pas qu’avant d’éteindre votre ordinateur, vous pouvez (vous devez) donner votre voix à BiBi qui se présente aux… Golden Blog Awards 2012. Pour le soutenir, c’est ici ! 🙂

Pizzas Nestlé et Nicolas Chocolat.

Le Chocolat de ces fêtes de fin d’année a marqué les esprits helvétiques et l’estomac de notre Président.

Un Président de choc.

On se souvient que Le Figaro avait révélé que les bourrelets de notre Président devaient beaucoup à sa manie de croquer du chocolat entre les repas. Fini tout ça, avait dit Carla Bruni Sarkozy très en colère lorsqu’on comptabilisa 4000 boites de chocolat reçues par Chouchou après son malaise vagal. Notre Président  n’est certes plus chocoolique mais ce n’est pas pour autant qu’il peut nous présenter aujourd’hui de parfaites tablettes de chocolat.

Notre Nicolas Chocolat devrait peut-être s’adresser au spécialiste de la Chirurgie esthétique, Ivo Pitanguy, celui-là même qui suit son épouse (dixit «Le Point»). Il pourrait lui demander de faire fondre son embonpoint. C’est que, paraît-il, les corrections-photos de Paris-Match ne suffisent plus.

Y’a bon avoir été Premier Ministre.

Un autre connaisseur en chocolat, c’est Jean-Pierre Raffarin. Il se rendra au Premier Salon du… Chocolat à Shangaï (du 20 au 23 janvier) avec une délégation d’une trentaine de chefs chocolatiers. Les mannequins qui défileront, filles probablement à croquer, se présenteront avec des robes en chocolat. Veinard que ce Raffarin mais BiBi est persuadé qu’il n’attendra même pas que leurs robes fondent au soleil.

Quand Nestlé en croque.

En Suisse, Nestlé ne se (mor)fond pas. Le Consortium helvétique est très content d’avoir fourgué ses produits ophtalmologiques Alcon à Novartis (géant bâlois de la Pharma, vendeur de nos vaccins à brader). Achetée 280 millions de dollars, Alcon à la vente a rapporté 28,1 milliards de dollars à Nestlé (soit 140 fois sa mise). L’entreprise suisse a passé de très bonnes vacances de fin d’année sans maux d’estomac. Nestlé lorgne maintenant sur le Chocolat Cadbury, géant du choc britannique, sur KitKat et surtout sur les chocolats Lindt. Voilà ce qu’on appelle, en Suisse, des traitements de choc.

Pour faire passer le tout ( BiBi, lui, est écoeuré), Nestlé a annoncé l’achat des Pizzas surgelées de Kraft Foods pour 3,7 milliards de dollars. Grace à cette Pizza Connection, Nestlé devient donc le Numéro Un de la Pizza surgelée au Monde. Et comme Nestlé ne se sent plus, l’entreprise a dévoilé sa prochaine OPA : le rachat programmé de l’Oréal qu’il possède déjà à 29% (en cosmétiques).

Un article à inscrire dans les tablettes, non ?

Pasqua,Raffarin,Leonetti : les dessous des Affaires.

 

Pasqua, Raffarin et Leonetti

Charles Pasqua dans le JDD.

C’est la Justice (suisse) qui a retrouvé le seul destinataire des rétro commissions de l’Affaire des Frégates de Taïwan, rétro commissions qui ont transité pourtant chez nombre d’intermédiaires. Le héros solitaire s’appelle Etienne Léandri, homme d’affaires corse qui a accompagné Charles et ce, jusqu’à sa mort en 1995. Charles Pasqua aime bien jouer les fanfarons mais à y regarder de plus près, que voit-on ? Un Charles Pasqua qui ne met la pression qu’avec «des politiques qui ont disparu». Dans une prochaine interview, on attendra qu’il mette en cause Alfred Sirven, autre cher disparu, pour mieux se taire sur les vivants.

Il se tait sur les Vivants mais pas sur les Mort-vivants. Par exemple, le père Charles déclare au JDD, «Dans l’affaire Elf, par exemple, André Tarallo (le «Monsieur Afrique» de l’affaire Elf) se faisait passer pour l’ayant droit d’Omar Bongo… je ne suis pas sûr que cela corresponde à la réalité». Disparu, André Taralllo ? Pas encore mais il est probable qu’il sera difficile à cet ex-Monsieur Afrique de répondre à Pasqua, tant cet homme âgé de près de 80 ans, condamné à payer ses dettes envers la Justice, est en bien mauvaise santé (celle-ci lui a d’ailleurs évité la prison de la… Santé).  Cependant, cet homme agonisant retrouve, par moments, une partie de sa tête pour mettre en vente sa gigantesque villa bâtie face au Parc marin international des bouches de Bonifacio, villa entourée de quelques 18 hectares de terrain. Si un internaute-lecteur de BiBi découvre ça ici, BiBi la lui conseille… à condition de verser la modique somme de 16,15 millions d’euros. Disparu, André Guelfi ? A près de 80 ans, il fatigue mais il a gardé bon pied, bon œil jusqu’en 2007, pour passer ses Noëls avec Copé, Hortefeux et Tapie à Agadir. Quant aux «escrocs» bien vivants, de cette «série de personnes dans l’entourage de François Léotard», des soutiens de De Villepin et de ses «coups tordus», «des gens de la Mairie de Paris» dont nous bassine Pasqua dans le JDD, on attendra en vain, que notre Corse bien aimé nous en livre ses secrets. Ces billevesées n’ont pas pour but d’être étalées sur la Place publique : elles sont là pour rappeler la force des menaces dont est capable Charles, pour rappeler à tous ces «gens» qu’il garde la main (basse).

Le JDD titre la menace à peine voilée du condamné à la prison ferme en un titre gourmand : «Je vais rafraîchir la mémoire de Chirac et Villepin» (et occasionnellement celle de Balladur). Mais il y a un grand petit Absent dans tout ça… Ah, vous avez remarqué vous aussi ? Pourtant, il semble à BiBi qu’ils se connaissent, non ? Enfin !  Dans tous les cas, on reste plus près d’une défense du Secret que d’une levée d’un Secret-Défense et plus près du maintien du mur (de silence) que de sa chute.

Les dessous de la France d’En-Haut.

Après l’engueulade de Fillon à Jean-Pierre Leonetti, celui-ci s’est fait tout petit. Après le savon de Chouchou passé à Jean-Pierre Raffarin, celui-ci se serait fait, lui aussi, tout petit. Pour l’ex-Premier Ministre, pas besoin de courber l’échine pour passer sous la table.

Cette France d’En-haut a beau se faire toute petite, BiBi, lui, garde un œil acéré sur ces petits Bonnets d’âne de la Semaine. C’est qu’on en apprend toujours de belles à regarder sous les dessous (de table).