Archives: novembre 2013

« Allez vous faire foutre ! « 

Allez vs faire foutre

Le petit commentaire laudateur de Partageux sur Jean Guéhenno me ramena à cet écrivain qui commença à écrire ses Carnets de Vieil écrivain à 76 ans. J’ai alors entendu sa voix d’Outre-Tombe, une voix terriblement actuelle. Dialogue pas forcément imaginaire…

Fouillis et Gazouillis Twitter.

Twitter et BiBi

*

Parler, raconter des histoires, en faire, lancer des sentences à la volée, entre Almanach Vermot et Rigueur scientifique, tout cela fait du bien. Mais ce bien-là est-il suffisant ? En effet, nous parlons souvent pour ne rien dire. Souvent aussi, nous parlons, parlons, parlons pour ah la la commencer enfin à… dire. Très souvent encore, parlons-nous pour ne pas avoir à dire, pour cacher des choses, se cacher (ou à l’inverse, pour s’ouvrir, se découvrir). La parole recèle autant de terribles pièges que d’ouvertures bienfaisantes. 

Racontons donc cette petite histoire avant quelques pensées-bibi et quelques aphorismes supplémentaires d’auteurs de renom mis en ligne sur Twitter…

Une courte histoire (drôle ?) avant de se risquer à d’autres paroles : Deux amis se croisent après de longues années et discutent à bâtons rompus : L’un : Comment ça va ? L’autre : Bof ! L’un : Les affaires, ça marche ? L’autre : Bof ! L’un : Et ta femme, comment va t-elle ? L’autre : Bof ! L’un : Et tes enfants ? L’autre : Bof ! L’un : Bon… ben, au revoir ! L’autre : Au revoir. Oh, c’est vrai qu’on se sent mieux après avoir parlé.

Eureka ! J’ai trouvé le Bonheur !

«Le bonheur n’est pas un bon sujet pour le poète» écrivait Robert Walser. Parole de vérité mais qui ne me concerne pas car, heureusement, je ne suis pas poète. C’est que, sans rire, oui, moi, je l’ai trouvé ce bonheur. Oh bien sur, il n’a duré qu’un instant. Un instant : juste un petit moment de félicité à la… lecture de cette petite histoire.

Mais bonheur réel aux échos très intimes que cette histoire réveilla. Bonheur de la surprise, bonheur de l’étrangeté trouvée en Soi, bonheur d’être soudain touché aux Points Intimes, bonheur de celui qui entrevoit un chemin, une parole, un appui, une ouverture.

Eh bien, cette histoire, la voici, la voilà.

Les Flèches de BiBi (Novembre 2013).

 Flèches-de-BiBi-vont-plus-loin

 Retour des Flèches de BiBi en ces temps mauvais. Cette fois-ci, les cibles sont politiques, médiatiques, sportives et électroniques : NKM, Dominique Reynié, des Internautes croisés sur ma page Twitter. Sans discussion, la Flèche de Coeur sera pour Doris Lessing, récemment disparue.

Comment je suis devenu photomaniaque sur Twitter.

Impasse des pensées

Des fois, on ne veut pas écrire. Les mots s’en sont allés, ils ne vous sautent pas à la gorge. Ou vous ne les retenez pas. Alors, pour passer le temps, vous allez fureter sur les sites de photographes, des petits comme des grands. Vous feuilletez, vous feuilletez puis vous vous arrêtez au Stop sans savoir pourquoi: c’est cette photo (et pas une autre) qui vous retient. Alors vous décidez trois choses : 1. d’accueillir la phrase qui vous vient 2. de l’accoller à la photo choisie et 3. de poster le tout sur Twitter, ce réseau social que vous connaissez bien.

Voici donc le Florilège-BiBi des dernières semaines.