Archives: août 2013

« Dis-Moi, c’est quoi un Blog ? » (Le Clip-BiBi)

J’ai ouvert mon Blog en mars 2008. Cinq années pendant lesquelles j’ai appris (un peu) ce que pouvait être un Blog, mon Blog. J’ai rassemblé beaucoup de mes photographies pour confectionner ce Clip qui résume assez bien mes directions empruntées. Petit bibilan en images… images qui rappellent que «PENSEZ BIBI» veut plus sûrement dire «PENSEZ, PENSONS SINGULIEREMENT» «PENSER PAR SOI-MÊME» que  «PENSEZ COMME MOI».

Avec plus de 500.000 visites, je suis d’ores et déjà comblé, encore abasourdi mais tout de même un petit peu fiérot de voir la fidélité de mes lecteurs et lectrices. Je n’ai évidemment pas pu citer tous mes ami(e)s blogueurs (euses) mais qu’ils sachent que ce sont leurs liens qui m’ont encouragé à continuer. Je salue plus particulièrement ceux et celles que j’ai rencontrés – de visu – persuadé que rien ne vaut la Vibration de la Rencontre (qui en dit toujours plus long que l’échange électronique).

*

Retour sur six lectures estivales.

Dessin Lectures estivales

L’été est propice à la lecture. Le soleil apporte ses lumières… de même que l’intelligence des femmes (celle de Mona Chollet), de même que les expériences de vie de Patti Smith, de même que la délicate profondeur de vue de Jean-Bertrand Pontalis (récemment disparu), de même que les réflexions de Serge Tisseron (qui n’emportent pas forcément tous les suffrages)… Voilà quelques extraits tirés de leurs travaux sur lesquels il conviendra (peut-être) de méditer… l’automne et l’hiver venus  🙂

Et la légèreté, bordel ? (Deux mots à Gustave Flaubert)

eugene-giraud-portrait-of-gustave-flaubert-

 J’ai toujours eu un faible pour Flaubert. Toujours aussi aimé ce titre (« L’éducation sentimentale ») qui reste le plus extraordinaire titre de tous les livres de littérature française. Il y a quelques jours et quelques nuits, j’avais mis en ligne une planche d’une dessinatrice américaine, (Lisa M.Brown) qui reprenait – pour le résumer – le livre de Flaubert de « Madame Bovary ». Trois jolis dessins qui eurent un gros succès sur mon compte Twitter.

Manuel Valls, couleurs estiVales.

M Valls

*

Il fait 61% dans les sondages, il fait la Une des journaux (Aujourd’hui, le Parisien, le Figaro, Le Point – «L’homme qui ose» etc), il travaille beaucoup mais il a quand-même le temps d’embrasser sa femme-violoniste et accessoirement responsable de l’orchestre symphonique qui accompagne Johnny, tout cela en pleine page du journal de Lagardère. Le bonhomme fait tant de jalouses (ah, que de soupirs), et tant de Français voient en lui le gendre idéal, on l’aime si fort pour la Sécurité qu’il nous procure, on le déteste aussi un peu mais l’important vous dira son Directeur de Com’ Stéphane Fouks, c’est qu’on parle de lui. Et on en a parlé – à l’extérieur – de notre bonhomme de l’Intérieur. Oui, c’est bien lui, vu, bien connu et bien reconnu : c’est l’ambitieux Monsieur qui valse de ville en ville , il Valls si bien notre Manuel. BiBi l’a suivi dans ses circonvolutions.

Après-midi ensoleillé à Auvers-sur-Oise.

VG Sous la pluie

*

Vous avez continué de vivre cahin-caha et plutôt pépère tant d’années après la découverte des toiles de Van Gogh au Musée d’Amsterdam. Vous avez rangé toutes ces espèces de bouts de toile sciés, limés, râpés, martelés et rabotés dans un coin de votre mémoire. Mais les voilà qui resurgissent avec une force inentamée. Vous avez l’impression subite de croiser ses pinceaux et ses toiles. Vous vous souvenez alors des efforts d’énergie assez considérables du peintre, de sa mélancolie, de sa ténacité  de son épuisement. Ce bouleversement ne peut revenir qu’en certaines occasions. Celle – par exemple – d’un passage à Auvers-sur-Oise, après-midi ensoleillé.