Archives: avril 2012

Les « Nouveaux » idéologues de l’après-Sarkozy.

« Une Planète en recomposition», voilà le titre de l’article de deux journalistes du « Monde» (Samedi 28/04) qui nous invitent à réfléchir sur cette recomposition – recomposition qui suppose une… décomposition – du Monde Intellectuel. Pour Marion Van Renterghem et Thomas Wieder, ce monde en aurait fini avec les Intellos vieille facture, fine fleur de l’Intelligentsia des Lumières  (Zola, Voltaire, Sartre, Camus) et avec leurs… héritiers (Attention, Manip !) : BHL, Marc Weitzmann, Finkie, Pascal Bruckner, André Glucksmann et tutti quanti ! Article qui réduit donc sans sourciller le Monde intellectuel à ce petit monde-là et qui – double coup de Maître – censure les autres (essentiellement de la Gauche antilibérale). Un bon petit article entre-soi qui prélude bien de l’ère post-Sarkozy. 

Lettre à un déçu du Front de Gauche.

[Sur le Yéti, j’ai lu le billet d’un supporter de Mélenchon qui, déçu, ne veut pas aller voter pour François Hollande]

Le Réel est implacable.

Nos désirs, nos rêves ne s’accordent que très rarement au Réel. Pire même : le Réel parfois les balaye, les gomme cruellement sans le moindre souci, sans la plus petite compassion pour notre «honte», nos larmes, nos élans passionnels, nos espoirs légitimes. Il nous reste – comme toujours après ce genre de distorsion imprévisible – l’indispensable besoin d’analyse, le détour par la pensée de ce qui est.

Hommage à André Loiseau, soldat de l’an 40 et prisonnier de guerre.

André Loiseau qui m’avait apporté son témoignage en janvier 2010, s’est éteint la nuit dernière. Lors des dernières nuits de ce dernier mois, il cauchemardait toujours. Même cauchemar sur le terrible bombardement de Hambourg (qui dura une semaine) et sur sa captivité. Dans son lit, il criait souvent, se protégeant avec ses bras et appelant sa mère au secours. C’est aussi cela les effets destructeurs de cette guerre et des Chiens nazis qui la menèrent 4 ans durant.

André Loiseau avait 94 ans. Je garderai de lui de fortes et d’émouvantes pensées . C’est pour lui rendre hommage que je remets en ligne – sans rajout – les deux extraordinaires témoignages que j’ai tournés avec lui en janvier 2010.

Vivre sans bloguer.

*

René Char écrivait : «Comment vivre sans inconnu devant soi ?» Après plus de 1100 billets derrière moi, le temps de cette Question m’est revenu. La naissance impromptue de ce blog (dont l’armature me fut offerte) marqua le début d’une belle Aventure (elle dure depuis plus de 4 années). J’envisage désormais un ralentissement de mise en ligne de mes billets voire une pause indéterminée. Le temps de cette décélération sera post-électoral. Devant soi, reste toujours l’inconnu d’une Vie mais… d’une Vie qui s’éloignera donc de la tenue quasi-quotidienne de mon Blog. Explications (en vrac).

Au secours ! Voilà les Think Tanks !

J’ai fini la lecture du livre de Roger Lenglet et d’Olivier Vilain. Ils y disent toute l’importance des groupes d’influence dans le paysage politique mondial (français). Le jeudi 15 mars dernier, Acrimed organisait une conférence avec les deux auteurs de «Un Pouvoir sous Influence». En conjuguant mes réflexions nées de cette lecture et de cette Conférence, voilà ce que j’ai retenu de ces groupes si puissants que l’on nomme « Think Tanks » (TT), agences qui pèsent et vont peser durablement sur la Vie politique française… (Premier billet).