Twittérature 24 : entre Poésie et Politique.

 Abbas+Kiarostami

Dernier volet de mes d’automne. Aujourd’hui, en fagots, j’ai rassemblé des branchages poétiques et les ai liés avec du fil politique. Chacune dans leurs sphères respectives, Politique et Poésie tentent de «mesurer l’incommensurable de la Domination symbolique» et de la combattre. Voilà donc 24 gazouillis qui veulent se faire entendre par-delà les Contraintes et les Contrôles.

*

1.   Penche-toi sur l’Art si tu veux commencer à guérir.

L'Art

2.   Quand Léo Ferré chante «La Nuit», tout s’éclaire.

Léo Ferré

3.   Le tableau est le résultat du rapport entre ce que le peintre voit en face de lui et ce qu’il voit de surprenant en lui.

4.   Quand les livres descendent dans la rue, les hommes les suivent.

Livres (2)

5.   Les mots – au contraire de l’écrivant hésitant – sont sûrs d’eux-mêmes.

6.   Leur force : au contraire des hommes qui cherchent leurs mots, les femmes, elles, les trouvent.

7.   Les poètes ne sont pas toujours en forme. Zidane, lui aussi, ratait ses matches.

8.   Aucun livre au monde ne vaut un bouquet de fleurs.

Fleurs

9.   Les mots s’installent lorsqu’une certaine rapidité égale une certaine lenteur.

10.   C’est quoi un ? Un grain de sable sur la plage des Puissants.

Lisez

11.   Dans ce Monde qui n’est pas le nôtre, y mettre du sien.

12.   Vaut peut-être mieux lever la tête pour regarder le ciel qu’admirer son propre nombril.

13.   Ah la jeunesse ! Pas la flatter mais pas trop la dénigrer non plus.

14.   Les jeunes sont dans la rue et se battent aussi pour ne pas être – un jour prochain – à la rue.

Les Jeunes

15.   Commencer par se dire que «Qui suis-je ? Où vais-je ? etc» ne sont pas des Questions mais des réponses.

16.   Il y a ceux qui volent 19 tomates et ceux qui volent plus de cent patates : deux légumes, deux Justices.

17.   Les journalistes ? Les journalistes sont trop souvent les commères de l’évènement.

18.   La politique du pire n’ouvre pas les yeux et ne fait pas le regard automatiquement démocratique.

19.   On attendait plutôt que François Hollande se batte contre… les Centres à Fric.

Hollande

20.   A croire que pour Manuel Valls, tous les chemins mènent aux Roms. 

21.   Rappel : le PS a tout : Présidence, Majorité à l’Assemblée, puissances locales, régionales, nationales.

22.   Lorsque j’entends le mot vertueux d »intégration, je ne peux pas m’empêcher de penser «Métro-Dodo-Boulot-et-Ferme-ta-gueule».

23.   Lorsque tu écoutes les responsables PS causer dans le poste radio-TV, tu te demandes combien les Agences de Com prennent de l’heure.

24.   Droite divisée. Gauche divisée. A qui profitera ces crimes ?

Sans titre

One Response to Twittérature 24 : entre Poésie et Politique.

  1. Robert Spire dit :

    Le grain de sable de la poësie est toujours là, au sein même des évolutions de la technique. Réconfortant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *