Pour le meilleur (Godard, Truffaut, Eluard, Flaubert) et pour le pire…

Livres (2)

En parcourant la Presse, Bibi a fait son Marché d’Infos. Des infos qu’on passe sous silence pour les trois premières présentées ici. Pour le reste, BiBi s’attardera sur ceux qui peuplent son arrière-boutique en permanence : , question Cinoche, Eluard, tous deux nés en décembre.

*

Le milliardaire Arcadi

781903-angolagate

Il avait été arrêté à Zurich le 19 novembre. Recherché pourtant par la Justice française, il ne sera pas jugé en France. Le bonhomme est reparti tranquillement en Israël début décembre. Il se murmure qu’au Ministère des Affaires étrangères, on a mis un certain temps (plutôt un temps certain) pour que le mandat d’arrêt européen n’arrive pas rapidement à Genève, sa destination. Il aurait été en effet fort dommage de rappeler l’Affaire de l’ où trempèrent le grand Conseiller PS et Bel Esprit (Monsieur ) et cet autre nom de grande lignée… Jean-Christophe Mitterrand. (Source : Le Canard Enchaîné).

*

On relève de très belles choses dans le livre de Moncef Marzouki…

sarko_et_ben_ali_reference

Il y parle des largesses de BenAli aux journaleux français. 25 à 50 euros pour un article positif, 75 euros par mois pour des révisions et corrections, 160 pour un rapport sur un opposant, 800 euros pour le journaliste télé. Selon le Canard Enchaîné, 376 de la Confrérie journaliste auraient été récompensés dont un homme de télé invité avec sa famille. Il est fort à parier qu’on ne trouvera aucun de ces noms dans les journaux de et de .

*

Pénalisation des clients fréquentant des prostitué(e)s.

cv_prostitution_1006

On serine à qui veut l’entendre que la Suéde… Ah, la Suède qui a mis en place amendes et emprisonnement pour le client. Ecoutons pourtant , porte-parole du Strass et militante d’Act-Up beaucoup moins laudative : «La Socialstyrelsen, la Direction Nationale de la Santé et des Affaires sociales suédoise avance que la prostitution n’a pas diminué, elle s’est déplacée vers des lieux plus cachés, éloignées des zones des associations de prévention (salons de massage, périphérie des villes…) Elle explose sur le Net où pullulent les propositions d’escort girls. Des agences tenues par des mafias de l’Est organisent des «Escort Tours». Elles exportent des jeunes femmes réservées à l’avance et payées en ligne… Le bilan de 2012 condamne sans réserve les conséquences néfastes de cette loi». (Source : ).

*

En 1973, François Truffaut écrivait à Jean-Luc Godard une lettre :

godard-truffaut2

«Selon moi tu te conduis comme une merde» ou encore : «Contrairement à toi, je n’ai jamais prononcé une phrase négative à ton propos, à la fois parce que tu étais attaqué bêtement et plutôt « à côté » des vraies choses, ensuite parce que j’ai toujours détesté les brouilles entre écrivains ou peintres, règlements de comptes douteux». Cette brouille et ces piques leur appartiennent. Il n’y a pas grand-chose à en dire sauf à relever le côté consensuel de Truffaut (cette belle lettre fait cependant exception)  et – avis-BiBi – le côté forte tête, génial contestataire, un brin aristocratique, de Jean-Luc Godard.

*

Le 12 décembre (1821) naissait Gustave Flaubert :

flaubert-

«Quand j’écrivais l’empoisonnement de Madame Bovary j’avais si bien le goût d’arsenic dans la bouche, j’étais si bien empoisonné moi-même que je me suis donné deux indigestions coup sur coup – deux indigestions réelles car j’ai vomi tout mon dîner ». Aujourd’hui, les écrivaillons construisent leur parcours littéraires en goûtant plutôt les dîners (en ville) et en vomissant sur leurs voisins. Ils obtiennent même des prix prestigieux. Voyez et son Prix Renaudot.

*

Le 14 décembre 1895 naissait Paul Eluard

ELUARD

«Il fallait bien qu’un visage / Réponde à tous les noms du monde». Des visages, des Noms, il commençait à y en avoir 14 jours plus tard. En effet, le 28 décembre 1895, au Salon Indien du Grand Café, boulevard des Capucins à Paris, a lieu la première séance publique payante du Cinématographe Louis Lumière. Des noms, des Stars au générique. Des gros plans. Des visages inoubliables. Le cinéma, ses écrans. Et la naissance de la Cinéphilie – Amour nouveau de cet Art nouveau.

3 Responses to Pour le meilleur (Godard, Truffaut, Eluard, Flaubert) et pour le pire…

  1. Rosaelle dit :

    Très joli billet, très plaisant à lire le soir, merci ! En plus, j’ apprend que mon père est né le même jour que Flaubert, c’est curieux. Ma grand-mère est décédée ce même jour, il y a 14 ans…il y a des dates comme cela. Je n’ai jamais aimé Flaubert.

  2. BiBi dit :

    @Rosaelle
    Merci plutôt à toi. Toujours content de voir des lectrices fidèles. Je suis régulièrement TES blogs ( même si je ne poste pas trop de commentaires).
    Bon, tu n’aimes pas Flaubert. Moi aussi, je n’aimais pas en classe de Première où on avait étudié l’Education Sentimentale.( Mon Dieu, quel beau titre. Le plus beau pour moi ! ) Puis j’ai relu. Et le reste avec. Avec mentions sur sa Correspondance. En particulier, celle avec Georges Sand. A bibientôt ici ou au bord du Lac.

  3. babelouest dit :

    Salut Bibi. Tu nous entraînes cette fois en direction de la grande littérature : c’est en répondant à une intervention de Rodo ce matin dans les Cailloux, que j’ai aperçu ton billet évoquant Flaubert, dont j’avais parlé quelques minutes plus tôt.

    C’est vrai : Truffaut est certainement plus consensuel que Godard. Les grands du cinéma ne sont pas tous des révoltés, bien que la proportion de ceux-ci dans le septième art soit supérieure à celle qui affecte la population tout entière. Parmi eux, on trouve même des lanceurs d’alertes, pas toujours pour le plaisir de l’Establishment d’ailleurs. Des personnages connus sont plus difficiles à faire taire que le citoyen lambda, malgré les menaces et les dénigrements.

    La vie continue, les luttes également. Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *