PENSEZ BIBI LANCE SA CAMPAGNE…PUBLICITAIRE.

Page de Pub BiBi

Ça oscille entre 200 et 300 lecteurs internautes par jour. Le but du PensezBiBi est bien entendu d’atteindre les 2 millions par jour. Pour toucher au Graal, BiBi a engagé une équipe de pubards à lui tout seul. Il lance donc une campagne de pub qui ne s’adresse pas à ses fidèles du premier et du dernier jour. Il compte plutôt aller toucher les ouvriers d’usine, les précaires de Franprix, les apprentis-jockeys, les petits hommes en scooter, les astronautes au chômage, les rats de l’Opéra, les collégiens de quatrième techno ou/et les rappeurs de Neuilly. Toute une frange de population dont nul ne fait la promotion. Voilà l’intention (donquichottesque).

Les panneaux publicitaires présentés ici vont quand-même un plus loin. BiBi vous avouera à regret qu’il en ignore la destination. Ces images vont, elles viennent sur les écrans, elles se faufilent, elles montrent le bout de leur nez, elles évitent de montrer le bout de leur Q, elles s’arrangent pour jouer la surprise, roulent des mécaniques apprises chez Stéphane Fouks et JCDecaux, cherchent à tomber dans tout panneau vide (pour s’afficher).

Tout lui est bon. A vous de juger.

CLIQUEZ SUR L’IMAGE

Les pages Pub BiBi 1

*

CLIQUEZ SUR L’IMAGE.

Pages de Pub 2

*

CLIQUEZ SUR L’IMAGE.

Page de Pub 3

*

CLIQUEZ SUR L’IMAGE.

Page de Pub 4

*

« Pour moi, le lecteur est un créateur virtuel » (Roland BARTHES)

Après cet interlude rigolo, le blogueur, lui, se remit au travail.

Blogueur

6 Responses to PENSEZ BIBI LANCE SA CAMPAGNE…PUBLICITAIRE.

  1. Zap Pow dit :

    Belle campagne de pub ! Suis pas sûr, toutefois, que la demoiselle au centre gauche de la deuxième image, ou que le type en haut à droite dans l’image du bas à gauche de la troisième image donnent envie de penser Bibi : ils ont l’air un peu trop désespéré, et il ne faudrait pas que la cible publicitaire croie que penserbibi est désespérant.

  2. BiBi dit :

    @ZapPow
    C’est Georges Haldas qui répondra à ma place :

    « Désespoir momentané, voilà ta force.
    Désespoir perpétuel, voilà ta faiblesse ».

    Merci pour ton passage. Et la publicité que tu ne manqueras pas de faire 🙂

  3. Un partageux dit :

    Ta campagne de pub ne vaut rien pour toucher les petits hommes en scooter. Parce que rien ne peut les toucher. Même les vestes électorales n’ont aucune incidence sur eux…

    Par contre tes différents « visuels » peuvent te permettre de « diversifier ton lectorat » qui en a sans doute bien besoin. Je soupçonne en effet que les collégiens en quatrième techno sont proportionnellement moins bien représentés chez toi que chez Squeezie le youtubeur.

  4. J’espère que le Bibi Centar est ouvert le dimanche…

  5. BiBi dit :

    @pasperdus
    Petite manipulation visuelle : le Centar s’appelle en réalité BBI Centar et se situe à… Sarajevo ! Pour le dimanche, tu peux toujours aller voir là-bas 🙂

  6. Robert Spire dit :

    « Bon, comparons
    Vos mots aux miens, nous construirons
    aprés toutes les Rome » Makoto Ôoka (« Mots, mots » 1986)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *