Fillon à ses Ministres : « Surtout ne le répétez-pas ! »

Le Canard Enchaîné a accompagné BiBi depuis ses tendres années. A la station «adolescence», il dévorait les articles page deux du chroniqueur Morvan Lebesque. Aujourd’hui, BiBi, abonné depuis toujours, sait qu’un mercredi sans Canard c’est un peu un dimanche sans la messe en latin pour un intégriste.

Cette semaine, BiBi partit d’un grand fou rire en arrivant sur l’encart de la page deux : «Le Canard s’invite au Conseil».

En voici l’intégrale :

«Le Conseil des Ministres touche pratiquement à sa fin, le 13 juillet, lorsque Fillon prend la parole, un rien solennel : « J’aimerais bien qu’on ne répète pas au « Canard enchaîné » tout ce que l’on dit entre nous». renchérit : « Sachez d’ailleurs que les journalistes à qui vous parlez n’ont que mépris pour vous ». Ce coup du mépris est un peu gros. Pas sûr que ça marche. La preuve… »

C’est ce ton espiègle, cette ruse de garnement, cet agacement des Pouvoirs en place qui contente (quelque peu) l’esprit-BiBi. On imagine les grincements de dents des Puissants à cette lecture, leur incapacité à colmater tous les tuyaux, à éliminer tous les interstices de liberté malgré les technologies sophistiquées de surveillance, les écoutes téléphoniques et électroniques.

Reste que BiBi a une hypothèse sur celui qui balance l’info en douce.

Probable : c’est Fillon lui-même qui a distillé et propagé cette info. Celui qui se voit moqué par Nicolas Sarkozy (Sur la bi-nationalité, dit Sarkozy, Fillon a «fait le contraire de ce qu’il faut faire») sous des dehors de compliments (Sur , «tu as dit ce qu’il fallait» lance ce même Sarkozy à son Premier Sinistre) a bien pu se venger en diffusant l’info au Canard.

Scénario : Fillon lance l’avertissement à ses Ministres : «il faut se taire pour ne pas voir l’info dans les colonnes du Canard». Par là, il n’est pas soupçonné et sera le dernier à l’être. Mais compte-tenu des humiliations de Sarkozy à son égard, il se venge en appelant le Canard. N’est-ce pas le lot quotidien des Umpistes ? Se tirer dans les pattes, rentrer difficilement sa haine de l’autre, délivrer des vacheries, des méchantes petites phrases etc : lot commun des Partis de Droite depuis l’éternité. Et puis, quoi ? hein ? C’est souvent «celui qui y dit qui y est», non ?

BiBi n’ira pas s’en plaindre puisque ces «vacheries» teintées de haine nourrissent ses mercredis.

Compliment-BiBi mérité pour ce sacré François car le rire est garanti !

Un bon, un très bon fil(l)on en somme.

3 Responses to Fillon à ses Ministres : « Surtout ne le répétez-pas ! »

  1. Thibaut dit :

    Salut bibi, je m’appelle Thibaut et je viens d’ouvrir mon blog récemment. http://1image1actu.over-blog.com/ Je trouve ce que tu écris particulièrement intéressant et j’aimerai pourquoi pas dans l’avenir que tu écrives un article pour moi. Je ferai ta promotion bien sûr et toi la mienne (…) Bon courage pour la suite!

  2. BiBi dit :

    @Thibaut
    Merci pour ton commentaire.
    J’ai inséré ton adresse de blog dans ton com pour que ceux qui me suivent aillent chez toi jeter un œil.
    Pour le reste – écrire un article pour toi – je suis au regret de te dire que le temps m’est compté. Je trouve que je passe déjà beaucoup trop de temps sur le… mien!
    De toutes façons, si je trouve un de tes billets intéressant je ne manquerai pas de le signaler à mes lecteurs.
    Quant à reprendre un de mes billets, ils sont fait pour ça (ils ne m’appartiennent plus à la réserve près que tu n’oublies pas de mettre un lien, le mien dessus) 🙂

  3. Thibaut dit :

    D’accord si je trouve un de tes articles passionnants je n’hésiterai pas à le publier en effectuant un lien vers ton blog évidemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *