Blogs : Découvertes et Surprises 2013. (1)

Blog-LA-REVUE

Dernière salve de cette année 2013. Je l’ai réservée pour des blogs découverts récemment. Neuf exactement. Ces blogs, je les ai rajoutés à ma Blogroll qui connait ainsi une nouvelle rubrique : «DERNIÈRES DÉCOUVERTES». Ces initiatives et tentatives d’écriture ne se ressemblent pas vraiment. C’est justement par ces différences que j’ai trouvé mon bonheur de lecteur et d’abonné (et j’espère aussi… le vôtre), tant est, qu’en ce monde brutal, univoque, monde à la pensée unique et uniforme, le plaisir, la jouissance, l’identité n’adviennent et ne se forgent que via la diversité, le mélange, la pluralité.

*

J’ai découvert et aimé d’emblée le Blog  GonzoSociologie avec un billet formidable qui dissertait de façon sérieuse et espiègle à la fois sur les travers de deux types d’Hétéros Dominants : 1. Le fils à papa et 2. le «self made man» quinquagénaire. Tout cela devrait rentrer dans un Guide pratique, celui de l’exploitation des hommes. Je ne peux résister à une courte présentation de quelques morceaux choisis :

Catégorie 1 : le fils à papa : «Le fils à papa dispose d’un habitus non-incarné. Il répète des choses savantes sans les comprendre vraiment et sans les habiter… Il vous baise comme sa mère. Il est choqué quand il vous voit prendre du plaisir». Le constat sera impitoyable : «Affligeant».

Catégorie 2 : au tour du «self made man» quinquagénaire. C’est«un être supérieur, ultra-adapté C’est un être de langage qui ne vous empêchera jamais de vous impliquer professionnellement. Il veut simplement profiter d’une chatte serrée de temps en temps, et parler philosophie autour d’un verre de vin». Là aussi, l’analyse tombe comme un lâcher de guillotine : «Le self made man quinquagénaire a forgé sa carrière au fil de plans de licenciement et de coups bas. Sur le plan des valeurs, il est persuadé que la fainéantise est la source de l’échec. profitez de son fric, de sa voiture, de son appartement parisien; parce qu’il est de droite».

On attendra avec impatience et gourmandise la suite de la typologie. Les billets annoncés devraient porter sur «le directeur commercial de province et le politicard de «gauche». Wouh !

*

bandeau_00

Dans un de ses billets, Isabelle Butterlin-Pariente reprend une phrase de Ralph Waldo Emerson («On dirait qu’une seule personne est l’auteur de tous les livres qui existent dans le monde ; il y a en eux une unité si fondamentale qu’on ne peut nier qu’ils soient l’œuvre d’un seul homme omniscient») pour parler de l’Un et du Multiple sur le Net. Elle réagit cependant contre l’effacement de l’auteur qui fit grand bruit en son temps.

J’y perçois la défense bienvenue d’un esprit-bibi (= d’une tonalité unique, singulière) : «Prenons simplement la présence des blogs, ou des sites sur la toile. Les blogs ont une individualité. Ils ont l’individualité de leur auteur, même s’ils ne sont pas fermés et proposent des navigations les uns vers les autres, se citent, tissent des liens et des affinités. Je n’y dirais pas que les auteurs sont collectifs (…) C’est peut-être la principale différence entre un et un livre : je ne conçois pas qu’aux bords des mondes puisse être fini un jour (…) Même si, peut-être, un jour, je migrerai ailleurs. Mais aux bords des mondes a un auteur même s’ils ne sont pas fermés».

Le blog ne se réduit pas à ces commentaires. Il est beaucoup plus riche. On y déambule, on slalome, on tombe, on se relève, on se perd dans des Rêveries via des textes qui résistent, on y croise des mots enchanteurs, des associations étranges, des analyses poussées. La prose, parfois aride, toujours sans concessions, interroge et touche souvent le lecteur.

*

Les textes de ce blog sont de Thomas Vinau (qui a déjà publié ses déambulations dans un livre «Nos cheveux blanchiront avec nos yeux»). Ses photos proviennent de diverses sources du net. Sa Galerie en Forme de Patates est un régal. Des petites incises accompagnent des photos toujours surprenantes, toujours bienvenues. On va du portrait au texte, on tourne et on y retourne. Ces va-et-vient sont toujours savoureux. A déguster sans modération. Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici Billy Bigoudi, petite merveille…

tumblr_mc97kkrNRG1qa51rdo1_500

Ne vous fiez pas / à ses airs d’ange / Billy Bigoudi / n’aimait rien de plus /

que de torturer les chats / au fer à friser

*

GLAPESTE

Elle est un peu comme ça GLaPeste : touchante par ses colères et ses emportements (justifiés), radieuse un matin, la voilà soudainement mélancolique en soirée. Notre Pestiférée se saisit de l’actualité à bras-le-corps, nous parlant aussi bien de la Fée Electricité qui la met en joie que du Néo-prolétariat. Sa glose fait souvent fi du cadre avec des textes qui tournent aussi bien autour des artistes (comme Stan U ou Dorian Gray) qu’autour de la Toponymie (Paris, Trouville et ses Roches Noires ou encore sa bibliothèque) A chacun de visiter sa Cabane de la Liberté. Le détour vous sera profitable : tout y est fait pour joindre le très utile, le très rageur au toujours très agréable 🙂

*

A SUIVRE

En attendant le second volet de ce billet, vous pouvez toujours vous abonner à mon compte Twitter @pensezbibi

et à ma Page FaceBook. 🙂

2 Responses to Blogs : Découvertes et Surprises 2013. (1)

  1. lediazec dit :

    De belles découvertes. J’aime. Un faible pour Gonzosociologie. Décapant. Merci.

  2. BiBi dit :

    @lediazec
    Prends patience : tu es sur la liste dans le prochain billet ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *