Valérie Hortefeux est un phénomène.

Valérie le Phénomène.

Peu de monde connaît , hormis le beau Monde. Cet industriel français fait dans le Tourisme de luxe. Son groupe est détenu à hauteur de 51% par la famille Desseigne-Barrière. Le Lucien Barrière Hôtel & Casinos compte 37 casinos, 15 hôtels de luxe, 90 restaurants et le célèbre hôtel Fouquet’s Barrière à Paris.

Le week-end dernier, Lucien a ouvert son premier hôtel implanté à l’étranger, le Naoura Hôtel & Ryads, et a organisé une merveilleuse garden-Party pour son inauguration. Le décor a été mis en place par le mari de Mireille Darc, Pascal Desprez. L’actrice Caterina Murino en a été la marraine. Sous le feu d’artifice inaugural, BiBi a reconnu parmi les invités les frères Hermès, Jacques Chancel, Marianne James, Laurent Gerra (qui prend surement des notes pour ses futurs textes corrosifs), Alain Chamfort (une voix des faubourgs du XVIième), Laurent Ruquier (qui fait si peur aux Puissants), Marc-Olivier Fogiel (coquelet revenu de son Pavillon de la Volaille à Rungis), Fabien Galthié et sa tête ovale, qui joue au Mélancolique et bien sûr les deux inséparables copines : et .
Arrêtons-nous un peu sur la sublime Valérie et sur son incroyable emploi du temps. La Fête de a eu lieu le week-end du 7-8 mars. BiBi, qui la suit à la trace, l’avait déjà vue en semaine au , ancien Maxim’s Business Club. BiBi trouve ça quand-même extraordinaire… Il se demande quand Madame Plan Com de la Caisse d’Epargne prend le temps de travailler (et trouve le temps de récupérer de tous ces efforts de présence inouïe). BiBi rappelle que Valérie a trois beaux enfants qui sont scolarisés, (dure, dure l’éducation de trois petits si rapprochés), que Papa Brice est bien occupé à pondre de grandes réformes sociales et voilà qu’en quatre jours, Madame fête les 40 ans du (présidé par le Prince démocrate Poniatowski dont la fille Sarah est mariée au chanteur ex-communiste ), que Madame s’en va s’amuser follement deux jours après, au Ryad Naoura de la Médina. Incroyable et infatigable Valérie : BiBi admire.

A Paris, avec l’aide précieuse de Charlotte, elle a du tenir la conversation à Ernest-Antoine Seillères (beurkk), à Nino Cerruti et à David de Rothschild, elle a du parler chiffons avec les Princesses Napoléon (si, si, ça existe) et de Savoie, elle a du supporter la présence du Duc d’Orléans (si, si, ça vit encore), saluer Bernadette Chirac qui ne parle que de la remise prochaine de sa légion d’honneur et a regardé avec une pointe de jalousie Delphine Arnault (en magnifique robe noire à froufrous).

Tout ce petit Monde l’a fatigué mais cette fatigue, Valérie la garde pour elle. Elle reconnaît qu’avec les fêtes au , celles du Cercle de l’Union interalliée, de l’Automobile Club de France, les organismes sont dernièrement très sollicités. Mais elle a bien ri lorsque Jean s’est étendu sur la naissance du Club qui date de 1968 «un peu comme une plaisanterie en réaction à la contestation ambiante». C’est tellement… tellement vrai, n’est-ce pas ? Et cette autre plaisanterie : tout le monde sait que le MBC n’a pas de siège localisé. Eh bien Jean (Poniatowski) a osé lâcher devant le parterre d’invités : «Nous sommes les SDF des Clubs ». SDF ! SDF ! Ah ! Ah !
Valérie soupire car, deux jours après le MBC au Fouquet’s : direction Marrakech. Heureusement, là-bas, le cadre est sublime et plus reposant (Valérie l’avoue : elle en a un peu marre du Fouquet’s). Au bord de la piscine marocaine, détendue, elle se surprend à verser à boire à Christian Bîmes, ex-président «malheureux» du Tennis français, à donner du grain à moudre au coquelet Marc-Olivier, à parler chansonnette avec Alain (Chamfort).

Comment fait-elle ? Est-ce l’air de l’Auvergne de son mari ? Est-ce la perspective de la Reprise économique pour 2010 ? Sont-ce les bonnes nouvelles venues du chaud Soleil mexicain données par les SMS de Carla ?

Seule réponse de BiBi : Valérie-de-Neuilly est un sacré phénomène.

11 Responses to Valérie Hortefeux est un phénomène.

  1. riffraff dit :

    Je ne connaissais pas cette Valérie mais j’ai cru comprendre qu’elle était la femme de Brice qui cogne les sans papiers. C’est ça? En tous cas, elle a une belle vie cette Valérie. Hotel, piscine, des amis drôles, un mari fun, des vacances toute l’année, une montre en or au poignet.

    Sinon, je connais une autre Valérie : Valérie sortdufeux. Elle habite un F1 en banlieue avec son ami Bruce qui lui préfère la cogner que de cogner des sans papiers, une baignoire sans eau (trop cher), des amis chiants, un mari pas drôle et même pas de poignets. (emporté dans un terrible incendie)

    Perspective économique pour 2010 ? Elle doit bien s’en taper la VH… si aujourd’hui on est en crise… avec la vie qu’elle a… J’imagine même pas le jour on la France sortira de la crise. Osera-t-elle porter une montre en or à chaque poignet ?? C’est LA question !

  2. BiBi dit :

    Merci Riff Raff mais Valérie H. n’a pas des vacances toute l’année Elle a réellement un poste à très haute responsabilité (dégoté sans piston – dit-on!) à la Caisse d’Epargne : elle y est Madame Com’ (voir l’article « Les Horte(feux) de l’Amour » ici même). A bibientôt.

  3. Nicocerise dit :

    Le meilleur article people que j’ai lu.

  4. BiBi dit :

    Plus peopolitique que People. Et face aux compliments, BiBi en devient aussi rouge que tes cerises.

  5. SB LE SNIPER dit :

    Je savais bien qu’en ouvrant un livret A chez l’écureuil, je faisais une bonne action !

  6. anonyme dit :

    http://www.bakchich.info/Les-courses-folles-de-Madame,09401.html

    Les courses folles de Madame Hortefeux
    vendredi 27 novembre par Louis Cabanes

    « Préséance et influence sont de sortie lorsque la femme du ministre de l’Intérieur fait ses emplettes dans les boutiques chic sans s’embarrasser d’une courtoisie excessive.

    Dans la famille Hortefeux, Brice est branché flic, madame pendue au chic. Si le ministre de l’Intérieur aime exhiber face caméra les vertus de l’homme bleu, Valérie Hortefeux préfère écluser les soldes privés des magasins de luxe. On la comprend, d’autant que le mois de novembre est le rendez-vous des coquettes en soif d’élégance à moindre frais. A ce sport, Mme Hortefeux est une médaillée olympique. Quitte à ne pas toujours respecter les règles d’éthique pour emporter la fourrure prisée.
    La préséance selon Valérie

    Début novembre, la belle débarque avec voiture officielle chez Dior pour refaire sa garde robe. Elle tombe alors sur le manteau qui lui fera passer l’hiver en toute tranquillité.

    Malchance, une rivale met prestement la main dessus. S’ensuit un crêpage de chignon de cour de récré dont dame Hortefeux, pendant que l’autre couine, menace de ses hauts talons : « vous entendrez parler de moi ». Farouche, l’adversaire résiste, tient le front, passe à la caisse avant que le directeur du magasin en personne n’intervienne pour gronder l’anonyme et remettre le vêtement convoité à madame la marquise.

    Fière d’allure et confirmée dans ses droits inaliénables de femme de ministre, Valérie Hortefeux réédite le coup le 5 novembre chez Dior Joaillerie. Voiture officielle, accueil en grandes pompes, file d’attente coupée de bourgeoises médusées. Et hop le tour est joué. Quand on est la femme du premier flic de France, pas besoin de ses papiers. Une simple carte de visite suffit avec écrit dessus : Valérie Hortefeux. »

  7. Je cherchais s’il y avait un lien entre le Groupe Barrière et les gens de Lagardère mais sans succès. En échange, j’ai découvert une dame fort occupée. Le pdg de Caisse d’Epargne est-il aussi un ami de la famille ?
    :-))

  8. […] BiBi pour son blog « pensez BiBi » : « To BiBi or not to Bi » Comments […]

  9. bleach dit :

    Elle est très bien cette femme!

  10. Pierrot dit :

    Ca me laisse baba.

  11. Henri Golant dit :

    Elle a épousé un fils de banquier très tôt investi dans la politique. Bon plan de carrière, ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *