Un Samedi de Résistance.

Sous la pluie, ambiance chaleureuse à Thorens-les- ( Haute-) pour la Journée du Rassemblement Citoyen qui se prolonge dimanche avec une montée au . Eurent lieu ce samedi, deux débats de haute tenue, l’un en présence de , l’autre sur les Banques avec Frédéric Lordon. Et un autre sur l’Hopital et la Santé Publique auquel BiBi n’assista pas. Auparavant, Gilles Perret, Stéphane Hessel et d’autres résistants lancèrent un Appel à la lutte et à une Europe ouverte.

Voici les premières photos… 🙂


 

4 Responses to Un Samedi de Résistance.

  1. laetsgo dit :

    veinard ! j’aurais bien voulu en être ! alors, qu’est-ce qu’il a dit d’intéressant, le professeur Lordon ?

  2. BiBi dit :

    @laetsgo
    Ben de l’humour.
    Et un rappel de la place de la passion et des affects dans le Politique et les combats politiques.
    Et sur la question-BiBi qui demandait son avis sur la Chambre de Compensation Clearstream, banque des banques, il a dit n’avoir rien à dire. 🙁
    Pour le reste, rigolo : la première question portait sur sa supposée appartenance au… PS ! Sur les banques : il disait qu’au moins avec Sarko, tout se voyait et qu’avec DSK (le DSK d’avant NYC) ce serait plus souterrain et plus onctueux mais tout aussi dangereux.

  3. laetsgo dit :

    Arf ! son côté spinoziste bien sûr ! Pour Clearstream, l’expert, c’est Denis Robert me semble-t-il – Lordon fait plus dans la théorie (quoi que certaines applications pratiques qu’il professe soient hautement souhaitables…par exemple, la pendaison haut et court des #banksters 🙂
    Et il serait au PS ? nawak, il revendique justement de n’appartenir à aucun parti. Et je partage tout à fait son point de vue sur DSK…mais comme tu dis, c’était avant l’épisode new-yorkais qui, avéré ou non, sonne le glas de sa participation aux primaires P »S » et à la présidentielle. Et ce n’est pas forcément une bonne chose (toute DSKphobe que je sois par ailleurs)

  4. BiBi dit :

    @laetsgo
    Sur Clearstream, son étonnante non-réponse m’a étonné.
    Bien sur, je savais qu’il était loin, très loin du PS mais c’était la question d’un étudiante ingénue.
    Que DSK soit innocent ou non , l’Affaire ne profitera qu’à une seule : la Marine « nationale ».
    Après « Tous pourris », on aura droit à « Tous des débauchés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *