Sarkozy après Toulouse : entre impasse et voie royale.

Ce n’est évidemment pas inéluctable mais, dans la Guerre 2012, ben oui ça ne fait pas plaisir, mais a repris la main.

Jusqu’au Jour J, il s’en ira répéter d’une voix placide pour seul programme : «Tous contre le Terrorisme» (sous-entendu : «Tous avec moi»). Du même côté, nos Nazillons se délecteront des vieilles rengaines («Vive les ratonnades» ou «Immigration = Délinquance = Terrorisme» etc).

La campagne se fonde désormais sur ces sujets à propos duquel Sarkozy se montre efficace. Il ne sert à rien de le nier. Sarkozy a mené l’Opération à sa guise : 1. Il a réclamé une minute de silence, a imposé son timing et 2. il a occupé honteusement les ondes, les écrans et les papiers. Et tout doucement, vrai ou pas vrai (l’effet est le même), sa Propaganda (avec ses surenchères et ses outrances) s’est mise en place. Et pas du tout à l’insu de son bon gré.

A l’heure du chômage ou de la perte possible de son job, à l’heure de la peur de se faire manger par les Allemands, les Chinois ou les Indiens, Sarkozy peut réapparaître non comme un Protecteur mais comme le meilleur Défenseur de la Patrie. Qui mieux que lui contre les vilains islamistes, les Voleurs de poules, les méchants Allemands qu’on invite plus, face à ces Anglais qui nous ont battu au Stade de France etc.

Si Hollande et Mélenchon n’abordent pas de front ce double front imposé, y a du gros souci à se faire. Rappel : le Candidat Sarkozy a la main mise sur les médias (BFM, Lagardère Presse, Figaro et Think Tanks etc). Pour exemple,  émergent les comptes de de l’Umpiste  : «Sarkozy gagne au second tour en additionnant les voix de Droite et du Centre». Dans la foulée, De Villepin oublie les crocs de bouchers pour se coucher devant son Maître et Borloo boit un coup avec son Ami de toujours.

Bref, si la «Gauche» et la Gauche tardent à parler «SECURITE ET PROTECTION», alors les dégâts risquent d’être considérables. Et lorsque j’avance le mot «Sécurité», il faut évidemment y inclure «sécurité de l’emploi», préservation des statuts professionnels, protection par le SMIG à 1700 euros etc etc…

Sans un combat exacerbé sur ce double thème, nous continuerons doucement à voir la campagne se pourrir.

Et qui est à la manœuvre dans ce pourrissement qui n’a évidemment qu’un seul but – faire oublier le bilan, les casseroles (en douce, Courroye n’est plus poursuivi, Karachi – comme Eric Woerth et les fadettes – sont oubliés) ?

Qui à la manœuvre ? Sarkozy et ses plans de guerre 2012 mûris depuis longtemps.

Faut-il le répéter ? Notre homme ne cherche que les 50,01%. Et pour cela, les 33 heures sarkozystes non-stop ont fait mille fois plus en gain électoral que les Meetings de Marseille et de Villepinte. Ces 33 heures non-stop aux basques de Mohamed Merah ont été une manipulation que la «Gauche» et la Gauche n’ont pas vu arriver, plongées qu’elles étaient dans l’auto-satisfecit.

Merde : 1. comme ne cessait de le rappeler Vladimir Illitch Oulianov, il faut toujours analyser concrètement les situations concrètes et ce, en rapidité et non en précipitation et 2. bien se mettre dans la tête que les analystes et les communicants de l’UMP, payés à prix d’or, ne sont pas des enfants de chœur.

A lire les Tweets de Twitter et les billets de beaucoup de bloggeurs, je suis un peu effaré de voir que l’épisode Merah est mis au premier plan et qu’il est tû dans ses effets de propagande. On palabre beaucoup, on se fige sur les erreurs de la DCRI, sur la Guerre des Polices, on se perd à compter les balles qui ont tué Mohamed Merah, on s’éternise sur la psyché du tueur et on mitraille ( en photos) la fenêtre de son petit appartement etc, sans voir que ce remue-ménage est exactement ce que cherche l’équipe au Pouvoir. Pourrir la campagne. Et pas pour rire.

On a respecté gentiment la trêve, laissant à Sarkozy le soin d’apparaître en Président tout ému. On l’a suivi sans avoir su se démarquer et rester à l’offensive.

J’avais ainsi lancé ce tweet : «La suite de la campagne, c’est le fichier de la DCRI qui va la faire, Chouchou va nous démanteler un «réseau dormant» par semaine». Comme le dit l’ami Tony : «L’économie, la crise c’est fini… On va parler «Bougnoules» pendant 2 mois».

Aujourd’hui, premier épisode post-Merah : à , on a du évacuer la foule du Capitole en raison de la présence d’un colis suspect… Bien sûr, rien n’est perdu et il est toujours temps de répliquer mais si l’on ne vient pas chercher Sarkozy sur les thèmes désormais essentiels de la Sécurité et de la Protection, il sera toujours là le 14 juillet 2012.

5 Responses to Sarkozy après Toulouse : entre impasse et voie royale.

  1. Moult dit :

    « nazillons » , vous rendez-vous compte du niveau de ce que vous dites? Je doute que vous connaissiez en réalité ce qu’était le nazisme

  2. BiBi dit :

    Relisez-moi très précisément.

    Je n’ai pas assimilé les gens de l’UMP à des nazi(llon)s. J’ai écrit qu’ils se situaient « du même côté » : à droite et à-droite-droite.

    De ce même côté (à Droite), se trouve l’Extrême-Droite (et ses nazillons) dont la Grande Meneuse se pavane à Vienne (Autriche) avec des ex-nazis (pire, donc, que des nazillons).

    Mais peut-être « ne connaissez-vous pas en réalité » la ville de Vienne. Peut-être ne savez-vous pas où elle se trouve ? Petit guide ici… http://bit.ly/GLbm2p

  3. [...] pour faire perdurer cette configuration médiatico-politique qui est sans aucun doute plus favorable à votre candidat que les manifestations d’ouvriers trahis devant son QG de campagne, il y a une [...]

  4. Tony dit :

    Misère…
    Aux armes citoyens, entendez vous dans nos campagnes rugir ces féroces soldats…

    On y est, Sarko n’avait même pas osé en rêver, Momo l’a fait, mais au delà de toutes espérances, c’est trop…
    La droite était prête à caricaturer n’importe quelle attaque de p’tits vieux, comme en 2002, mais là, il n’y a même pas à forcer le trait, il faut même retenir la plume, Momo a fait plus qu’il n’en fallait pour pourrir la campagne jusqu’au premier tour. Même les Palestiniens disent que c’est trop…
    Tous les musulmans modérés sont sur les ondes, ils ont bien compris qu’ils risquent de bouffer du Guéant et du Horteufeux pendant 5 ans, grâce à Momo.
    Notre Président nous promet des lois liberticides, mais pas maintenant, après les élections (tu penses, avant que le conseil constitutionnel valide ça…).
    En subliminal :
    « Voter pour moi et je dératise, sinon vous vous débrouillerez avec Harlem Désir… »

    Les thèmes média de la semaine :
    – Les Keufs sont des bourricots ?
    – Les arabes sont-ils tous méchants ?

    Que des questions jamais posées… Très intéressant donc.
    Demain les éditions du dimanche en remettent une couche, la semaine prochaine c’est le tour des hebdos…
    Le grand frère de Momo passe aux aveux, les infos seront distillées. Chouchou à raté Momo, mais frero à pas l’air mal non plus.
    La campagne est [presque] finie…
    Il y a 20 ans un ancien acolyte de Jacques Mesrine me disait, les Keufs français, c’est les meilleurs, ils faut juste qu’ils se mettent tous d’accord, après tu en as pour 48h.
    C’est exactement le chrono de cette semaine. Ils sont tous descendus à Toulouse, 48h plus tard c’était plié. Bravo les keufs, rien à dire.
    « Il fallait le surveiller, que fait la DCRI ! » RMC à fait 3 heures la dessus.
    Alors on surveille Momo, il faut 1 keuf pour Momo. Les Keufs ça va par deux. Ils font les 3/8, sinon ça sert à rien, ça fait 6, 35h/semaines. Des fois les keufs ils prennent des vacances et ils sont malade, ça fait 15. On peut pas les envoyer en Bus, et hop ! 3 bagnoles. Ils vont bien en casser 2 dans l’année. Momo, des fois il part en voyage, il va au restaurant, au cinéma, pourquoi pas 3 jours sur le lac Leman, les keufs doivent suivre. Mais si on surveille Momo, il faut aussi faire suivre son frère, sa soeur, sa mère.
    Il faut d’autre keufs pour traiter et croiser les infos.
    Et voilà comment cramer 1 million d’euro par an… Il parait qu’ils sont quelques centaines avec le même profil, ça fait quelques centaines de millions par ans.

    Autre stratégie, se payer quelques centaines de travailleurs sociaux (même précaires et payés au lance pierre pour être à la mode), et récupérer l’espace abandonné aux frères musulmans dans les cités. Plutôt que de voir des illettrés en convertir d’autres aux bienfaits du Califat et de sa religion moyenâgeuse, il est sûrement plus rentable que quelques travailleurs sociaux explique la République.

    Moi, Momo m’a fait comprendre que la vision Sécuritaire ne peut pas donner de résultats avec nos moyens. Pourtant, tu te doutes comment ça me plairait un car de CRS devant chaque cité et un espion dans chaque cage d’escalier, mais c’est pas bon…

    Momo n’est pas la preuve que nous avons besoin de Sarko.
    Momo, c’est la preuve de l’échec total de Sarko.
    Momo, c’est « La Chose » fabriqué par 10 ans de sécurité à la sauce Sarko.
    Momo, c’est la preuve qu’il faut céder la place à des gens qui ont une vision sociétale et pas le nez dans les sondages d’intentions de vote FN.

    En revanche je voulais cette semaine que l’on me parle de l’Allemagne, ce pays modèle dans lequel le pouvoir d’achat régresse depuis 10 ans, et dans lequel une coiffeuse travaille 40 heures par semaine pour 641 Euro.
    Ce pays modèle dans lequel :
    1,2 million de salariés gagnent entre 1 et 5 euros de l’heure.
    2,4 million de salariés gagnent entre 5 et 7,50 euros de l’heure.
    Au total 5 millions de personne gagnent moins de 8,5 euros de l’heure.

    Mais ça, c’est oublié dans cette campagne.

  5. Tony dit :

    Je viens d’entendre sur France Inter un extrait d’interview de Nicolas Sarkozy :
    « Toute personne qui ira passer 3 ou 4 mois au Pakistan ou en Afghanistan aura à répondre à quelques question en rentrant chez nous. »
    C’était une interview qui datait de 2005…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>