Pourquoi Claude Guéant sable le Champagne…

1. .

La Cour d’Appel de Paris a été bien câlineuse pour les acteurs de l’Angolagate. Maitre absolu, plastronne devant ses détracteurs et sort blanchi de cette Affaire qui se révèle n’être – au final – qu’une affaire de Droit et de bon Droit et non de trafic d’armes. L’Angolagate restera juste une vente légale d’équipements militaires à hauteur de 790 millions de dollars.

, l’ami de Guéant, a vu sa peine si réduite qu’il sortira incessamment sous peu de prison. Peut-être ira-t-il offrir derechef ses remerciements à pour son soutien infaillible ? Ou se reposer chez le Président Dos Santos en Angola où Nicolas Sarkozy se rendit en mai 2008 pour arrondir les angles. Avec des caisses de Champagne.

2. AFFAIRE DE .

«Coïncidence» obscène à la lecture du Monde ce même jour. BiBi est tombé sur le non-lieu prononcé pour les deux policiers mis en cause au sujet de la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, électrocutés tous deux en octobre 2005 dans un transformateur EDF où ils s’étaient réfugiés. Ne restent aujourd’hui que les paroles désabusées et la colère rentrée du responsable d’AC Le Feu de Clichy : «Les jeunes qui ont exprimé leur colère sont passés en comparution immédiate et ont fait de la prison, mais les policiers ne sont même pas jugés». En Place Beauvau, Claude Guéant peut être fier de sa Corporation. Allez, Champagne pour tout le monde !

3. ATTENTAT DE .

La Cour d’Appel a eu beaucoup de travail et a fait du bon boulot. Neuf ans après l’attentat de Karachi, on ne trouve pas le rapport d’autopsie du supposé poseur de bombe. Personne ne s’explique comment et pourquoi le rapport, daté du 13 mai 2002, «a pu ne pas être versé au dossier, alors que le Juge Bruguière en a eu communication». Autre document introuvable : le rapport définitif sur les explosifs utilisés. Il n’a jamais été rendu par le Labo de la PP. Bien entendu chacun s’interroge sur la conduite de l’enquête menée par , ce juge anti-terroriste qui se lança en 2007 dans une carrière politique. Le bonhomme se présenta en effet aux législatives dans la 3e circonscription du Lot-et-Garonne sous l’étiquette… , avec la bénédiction de Nicolas Sarkozy (qui ne sait probablement pas où est Karachi). Bruguière-UMP-Karachi : BiBi a trouvé enfin un (triple) rapport indiscutable dans cette affaire. Une coupe de Champagne pour lui ?

PS : L’extrait de l’article en photo du billet vient des Dossiers du Canard Enchaîné (N°23. Fric et Politique. La descente aux Affaires). Cliquez sur le cliché pour lecture.

4 Responses to Pourquoi Claude Guéant sable le Champagne…

  1. captainhaka dit :

    Il avait raison Charles quand il déclarait qu’il faisait confiance dans la « jussetisse de sôn péyi »!

  2. Cher Bibi, ça se passe ainsi, un jour ordinaire en sarkozie… Qui s’en soucie ?

  3. BiBi dit :

    @areuh
    L’obscénité en ces Temps sarkozystes : Pasqua libre d’un côté, le jeune brestois de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *