L’Avenir selon C. Lagarde, G. Larcher, G. Collomb et Luc Châtel.

 

Il pense à son Avenir
 

Ils pensent à notre avenir et ils pensent aussi à leur avenir.

: Trouvant les numéros de ce grand journal à prendre dassault (Le Figaro), BiBi a rapporté les prophéties de Christine Lagarde, celle-là même qui nous avait presque persuadés de ne pas nous inquiéter aux premiers jours du séisme d’Octobre 2008 et qui avait affirmé que l’armature des Banques françaises allait nous protéger contre les méchants traders américains etc. «Je reste sur un schéma de sortie de crise à la mi-2010» déclare t-elle avec force et persuasion. Lagarde se meurt mais ne se rend toujours pas… (compte).

Le Figaro de ces derniers jours nous conte l’histoire des Grands de notre Monde politique. BiBi s’est attardé sur trois jolis portraits, celui de , de Gérard Collomb (maire PS de Lyon) et celui de Luc Châtel. Points communs : ils s’enivrent de leur puissance politique actuelle mais, finalement, ont des rêves très communs pour leur avenir post-politique.

Gérard LARCHER : en 2006, il a signé les textes du livre de photos réalisées par celui qui tutoie Little Nikos, Yann Arthus Bertrand. Des photos consacrées aux animaux de la ferme. Gérard veut ressembler à son papa lorsqu’il sera grand (et vieux) : être éleveur de chevaux et de bovins. Monsieur Larcher a plusieurs cordes à son arc mais c’est à lui que BiBi envoie sa seconde flèche.

Gérard COLLOMB, lui, pense aussi à l’Après-politique. « Aujourd’hui, je n’ai pas le temps d’écrire. Ce sera pour ma seconde vie, après mon passage en politique. J’aimerai me retirer quelque part en Méditerranée, dans un endroit calme ». En Corse ? Voisin de Christian Clavier ? A Bonifacio, chez les Kouchner ? Ou encore près de Mammy, chez Little Nikos au Cap Nègre ? Très joli programme, Gérard, mais le plus dur sera de trouver des lecteurs ( pas des électeurs).

Luc CHÂTEL : Mais le portrait le plus désopilant reste celui de Luc Châtel. Notre Ministre bien éduqué ne doit – selon ses dires – rien à son papa, rien à sa maman. Les Châtel étaient quand-même maîtres des forges aux marches de la Lorraine. Il entrera sans piston à l’Oréal après avoir été Président de la Junior Entreprise à Paris I. On se demande pour quelles raisons cet admirateur de Tapie 1980 fait l’inventaire de ses idoles patronales dans l’article : de , ancien boss de Saint-Gobain ; de , patron de l’Oréal ; de Didier Lombard, patron de France Télécom; de Christophe de Margerie, patron de Total ; de Geoffroy Roux de Bézieux, boss de l’Unedic. Luc ose, sans ciller des yeux, dire : «Cela montre que je viens de la vraie vie, pas de la technostructure ». Cette vraie vie qu’il prépare déjà en louangeant les Patrons… qui lui ouvriront toutes grandes la portes de demain le jour où il manquera d’éducation politique à son poste d’aujourd’hui.

Photo : www.back-to-intro.com

2 Responses to L’Avenir selon C. Lagarde, G. Larcher, G. Collomb et Luc Châtel.

  1. pour collomb c’est largement du procès d’intention…aimer la méditerranée ne fait pas de vous un ami de clavier ou de kouchner…

  2. BiBi dit :

    Cher Romain, il s’agissait d’humour. Où avez vous vu un procès d’intention ( quel grand mot !) ?
    Avez-vous remarqué qu’il ne s’agissait pas de phrases affirmatives mais d’interrogations amusées (et j’espère… amusantes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *