Jacques Attali, supporter de choc de Sarkozy.

Attali-et-Francois-Hollande

Jacques est l’invité de tous. Interventions régulières dans les Médias, les journaux, en Conférences, en Sommets… Le bonhomme multicartes (mais à pensée unique) nous régale régulièrement de ses fines analyses. De bon matin à France-Inter, France-Info, Europe1 jusqu’aux échos de la nuit, à BFM ou I-Télé, il est présent, infatigable, inégalable, incontournable.

*

Attali Mitterrand

Voulez-vous une analyse sur le monde qui vous entoure ? Jacques Attali. Voulez-vous un roman d’anticipation ? Un roman d’Amour ? Courez vous procurer «Notre Vie disent-ils» son roman qui vient de paraître chez Fayard. Des infos sur sa vie customisée (à l’instar de son Ex-Maître, ), des échos sur ses opinions changeantes ? Chaque semaine, lisez qui célèbre son ami. Vous voulez naviguer sur un site d’infos ? Rendez-vous sur Slate.fr d’Attali. Vous voulez l’admirer  la Télé ? Branchez-vous sur Ardisson pour saluer notre Terrien.

Le magazine L’Expansion (mars 2014) n’est pas en reste. Attali fait partie «des hommes qui ont fait basculer le Président». Le Président ? Quel Président ? Cette fois-ci, Attali conseille . En 2007, il s’agenouillait devant notre Nicolas. Une sorte de caméléon pour Présidents interchangeables. Voilà sa vignette signalétique, version L’Expansion : «Economiste et essayiste mais surtout le plus influent visiteur du soir de François Hollande. Ses idées sur la libéralisation de la croissance données en 2008 à Nicolas Sarkozy deviennent très tendance à l’Elysée». Très tendance, notre Jacquot. Et toujours pas passé de mode. Et aussi «visiteur du soir» ? Quoi ? Passager de François sur son scooter ?

AD-0007-Attali-Minc

Bizarrement, notre séducteur n’est guère interrogé sur les Affaires du moment, sur les liens secrets entre Avocats véreux et hommes politiques, sur les scandales financiers qui courent, sur la Gente politique qu’on va trainer en Justice. Là, bizarre, bizarre, silences attaliens.

Pourtant, comme (n°1294) le rappelle, Attali connaît beaucoup d’affaires. Et d’abord les siennes : accusations de plagiat, mise en examen dans l’affaire Falcone, participation à l’Angolagate («relaxe au bénéfice du doute»), gestion catastrophique de la BERD. Reconnaissons quand-même son courage. Chacun a pu l’écouter, fier comme Artaban, sur de lui sur France 5, le dimanche 2 mars : «Je suis très triste pour Nicolas Sarkozy, c’est affreux ! J’ai beaucoup de peine pour lui […]. Je connais Nicolas Sarkozy depuis 30 ans. Pour moi, c’est un honnête homme».

L’ami Jacques connaît donc Sarkozy depuis 1984. Ailleurs, dans un article du Figaro de janvier 2010, on apprenait qu’Attali était un «intime de Coluche», qu’il «se soignait au chocolat» (traitement de choc) , qu’il «ne gagnait qu’1,5 million d’euros par an» et qu’il ne dormait que «4 heures par nuit». Le journal de Dassault ajoutait qu’il «habitait dans une maison de 420 m2 à… Neuilly». Neuilly, vous savez, c’est l’endroit où réside .

Attali 31984, donc : à cette date, l’ex-Président fourbissait ses armes avec Pasqua à Neuilly et piquait la femme de Jacques Martin. Renaud Dély en 2012 nous offre quelques infos qu’il est bon de rappeler : «Attali invite Sarkozy, tout juste 27 ans, pour lui faire visiter l’Elysée. L’année suivante, l’ambitieux conquiert la mairie de Neuilly. Le nouvel édile courtise les huiles de sa commune. Jacques Attali est l’une d’elles. Nicolas Sarkozy l’invite à déjeuner à la mairie, les deux hommes se lient, leurs familles se fréquentent».

Allez, Jacques, tu nous en dis plus sur cet «honnête homme» ? Nous sommes tous à ton écoute.

One Response to Jacques Attali, supporter de choc de Sarkozy.

  1. Bien d’accord. Plus il vieillit,plus je le trouve imbuvable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *