Haïti : toujours un champ de ruines.

Colères et désespoir.

Il y a 6 mois, la Terre tremblait en . Depuis les grandes envolées humanitaires du lendemain, on n’en cause plus beaucoup. Restent et dominent colères, frustrations, désespoirs dans les quelques 1300 campements où ont été obligés de se réfugier plus d’un million et demi de personnes.

Dans le Monde, on souligne que « les plus démunis y côtoient les sinistrés de la classe moyenne, enseignants, avocats et étudiants qui ont tout perdu, les plongeant brutalement dans la misère et la promiscuité des camps ».

Quelques chiffres.

1. L’Etat haïtien a perdu 20% de ses cadres et 70% de ses infrastructures.

2. Sur les 22000 écoles que comptent le pays, près de 5000 ont été frappées par le séisme. 80% ont été très endommagées ou détruites. Seulement 40% ont été déblayées.

3. Mortalité infantile : Cuba : 5,82; France : 3,33; Haïti : 59,69%
Espérance de vie à la naissance : Cuba : 77, 4 ans; France: 81 ans ; Haïti : 60, 78 ans. Chiffres relevés sur l’article complet de emcee.

4. « Il faudra compter de sept à dix ans pour se relever complètement de cette crise » déclare un représentant de la Croix-rouge.

5. Le tremblement de terre a tué quelque 16.000 fonctionnaires civils et détruit un nombre incalculable de titres de propriété et des dossiers du registre foncier.

6. L’ Unicef estime que « le séisme a décimé l’infrastructure déjà faible du système de santé et placé un lourd fardeau dans un pays qui n’avait déjà que quatre médecins pour 10 000 habitants ».

7. Haïti compte moins de dix psychiatres.

8. Il n’y a que 300 camions disponibles alors qu’il en faudrait au moins 1000 : « Sept mois après le séisme, Haïti reste un champ de ruines ».

5 Responses to Haïti : toujours un champ de ruines.

  1. Janine Alusma dit :

    il nous faut chercher comme Dirogène avec une lampe des hommes patriotes, sérieux, soucieux de leur pays pour pouvoir reconstruire Haïti.

  2. librellule dit :

    Ne pas oublier Haïti
    Ne pas oublier les Sarahouis
    Ne pas oublier les Congolais
    Ne pas oublier les Guinéens
    Ne pas oublier les derniers indiens

    Ne pas oublier nos vieux à l’hospice, à l’hôpital, à la maison de retraite, is

  3. librellule dit :

    Manche fer et double rhum!
    Merlin enregistre mes coms avant que je ne les termine!

    Ne pas oublier que les immigrés avec ou sans papiers travaillent très souvent pour nous
    Vous mangez des fraises de Sologne grâce aux Arabes par exemples
    Vos chambres d ‘Hôtels sont nettoyés par des Africaines
    Vos bureaux par des Portugaises ou des Marocaines
    Le serveur du bar qui est à vos petits soins est chinois ou pakistanais
    Qu’est-ce que ça peut faire, LA NATIONALITE!
    Ne pas oublier de ne jamais stigmatiser un peuple, une religion.
    Et c’est odieux ce que fait actuellement l’UMP mais je crois que le peuple, comme elle dit, ne s’y trompera pas.
    Sans doute n’a t-elle plus qu’une maigre chance de vaincre en 2012 qu’avec les voix du FN

    Les sites d’extrême-droite tente d’attirer les jeunes sur internet. je crois, moi, au cosmopolite naturel des jeunes si je peux dire
    mais je suis peut-être un peu trop idéaliste.

    Haïti,
    Je n’avais pas un sou à part un euro….
    j’en ai un petit peu en ce moment. Vais faire mon(petit) chèque.

    Si la crise nous encourageait à plus de solidarité au lieu de nous monter les uns contre les autres, les laids et cupides auraient perdu. C’est mon souhait mièvre pour un avenir proche.

    Big bisous « Chéri Bibi »‘

    à ta femme: c’est juste amical. Big bis bisous.

  4. librellule dit :

    « Par exemple »
    « Tentent »
    « Si je puis dire » mais j’ai un doute

    je vais diminuer le café…

  5. BiBi dit :

    « Odieux » tu l’as écrit.
    Et je le réécris : « odieux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *