EXCLUSIF : Que va devenir D. Strauss-Kahn ?

BiBi avait déjà esquissé les Aventures de en deux volets. Aujourd’hui, en exclusivité, BiBi vous présente la suite (et la fin ?) de ses voyages mouvementés en trois petits tableaux qui égayeront votre début de semaine.

15  Tweets-BIBI.

1. Rumeur khanoise : Carla Bruni femme de ménage à New York dans le prochain Woody Allen.

2. A l’heure de la Pulsion du Ménage, #DSK devrait apprendre à tenir le manche du balai tout seul, non ?

3. Sarkozy n’a pas encore dit «  coupable » mais ça  va peut-être venir.

4. Clichés pipolitiques : l’un remonte dans les sondages, l’autre remonte sa braguette. L’autre desserre sa ceinture, le Populo se la serre.

5. Comment hésiter désormais entre un Violeur de Times Square et un bon papa de 56 ans ?

6. Qui a tiré ce coup (monté) ?

7. Qui a monté ce coup ? Qui a tiré ce coup monté ? Qui a tiré son coup ? Qui monte qui ? Qui démonte qui ?

8. Au PS, faut faire le ménage : ben quoi… ça a commencé à New-York.

9. La femme de ménage va t-elle passer l’éponge ?

10. Prix du meilleur scénario : #dsk nu /la femme de ménage se trompe de porte/ Hôtel Sofitel/ NYC, la Ville du stupre/ Sarko au Stade de France

11. L’affaire #DSK : ne pas en faire un fromage. Il nous reste le Hollande.

12. Prochain scoop : Sarkozy va tout faire pour que Jean-Louis Borloo remplace #dsk à la tête du FMI.

13. Effet #DSK : Les électeurs flottants risquent de s’ancrer dans la Marine.

14. Christine Lagarde pressentie pour remplacer DSK à la tête du FMI ». Christine ! Attention au garçon d’étage!

15 . @AudeBaron Titre « L’image de DSK menotté : tragique et insupportable ». Non ! Pour la tragédie, y a les grecs. Pour l’insupportable, y a la politique du FMI.

_____________________________________________

Pour lire le début de son parcours tortueux :

13 Responses to EXCLUSIF : Que va devenir D. Strauss-Kahn ?

  1. BEMBELLY dit :

    Ah BIBI!
    T’es en forme! ( Tiens, je te piquerais une illustration pour le billet de demain) 😉

  2. Edgar Poe a inventé un mot : « hyperobstrusif ».
    On pourrait l’appliquer à l’Amérique.
    Il signifie qu’il y a quelque chose « de trop » dans leur dispositif…
    Tout y est chargé… surchargé… de fausses petites pudeurs…
    toutes prêtes à trancher la tête d’un homme…
    pour une caresse de trop…

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/ask-anne-strauss-kahn/

  3. BiBi dit :

    @le journal de personne
    Avant lecture :
    Euh… la caresse de trop ?
    Dans cette affaire, il ne s’agi(rai)t pas – avec les précautions qui s’imposent – de caresses mais d’un crime.
    Je n’ai pas envie du tout de vous suivre sur ce Medley « justice US » et ce « quelque chose » de trop.
    Pas envie de mettre ça en balance donc je ne vous suivrais pas… mais pas du tout.

    Après lecture :
    C’est vrai qu’il est plus facile (rapport à votre classe d’appartenance ?) de se mettre en empathie avec Anne qu’avec Ophelia, femme de ménage. Et si vous essayiez un écrit avec/sur la fille d’Ophélia? Et ainsi écrire une page du Journal de Quelqu’un(e) ?

  4. areuh dit :

    sur cette affaire, je partage entierement ton avis bibi mais quand on pense à ce qu’ils ont fait subir à clinton et à sa femme pour « une inflation » consentie (répercutée dans le monde entier), on peut se questionner, non?

  5. Tony dit :

    DSK est la victime… de lui même.
    Depuis un mois il ne peut pas mettre le cul dans une Porsche sans que ça fasse la une.
    Sa note de tailleur est dans la presse.
    Ses éléments de train de vie sont épluchés.
    Il explique à ses amis qu’il redoute un coup fourré de Guéant.
    Il va même jusqu’à expliquer qu’il redoute que l’on propose une forte somme à une jeune femme pour qu’elle dise avoir été violée dans un parking.
    Pour le moins, il est « prévenu ».

    Son premier reflex est de se jeter sur la boniche Africaine… Bravo !!
    Le voilà out pour quelques années, il est en train d’écrire un nouvel épisode de « New-York Unité Spéciale », du pain béni pour les scénaristes.
    Dans son malheur, il a eu de la chance. La bonne a 32 ans, si il arrive à faire croire à un rapport consenti, il s’en sort. Elle aurait pu avoir 20 ans (l’âge moyen des étudiantes de DSK à Dauphine), et là, il serait déjà parti pour 15 à 25 ans…

    Résultat des 48 dernières heures :
    Des images du candidat de la gauche menotté entre 2 policiers de l’unité spéciale d’investigation sur les crimes sexuels ont tournées en boucle sur les chaînes d’infos, et nous allons bientôt le voir en combinaison orange.
    Très opportunément des fuites venant simultanément de Hongrie et d’Italie rapportent la grossesse de Carla et le bonheur qui en découle, blablabla…

    La « vertu » et « l’honorabilité » viennent de changer de camp…
    Vu la panique rue de Solférino, nous allons repiquer pour 5 ans de Sarko.
    Merci DSK !!!

  6. librellule dit :

    ça fait réfléchir, beaucoup cette affaire-là, même si je voulais m’en foutre éperdument.

    « La caresse de trop », faut voir hein!

    La force d’un homme qui veut arriver à ses fins mauvaises peut être terrible

    je penchais pour la manip personnellement, le piège etc
    Mais, mais…

    Après, socialiste DSK? je n’y crois pas beaucoup non plus.

    Le déchainement des internautes et des médias qui disent tout et son contraire me fatigue beaucoup en tout cas.

    Clinton m’avait émue par contre.

  7. Tony dit :

    @librellule
    Si j’étais militant UMP et que je voulais démontrer que DSK est tout aussi bling-bling que Sarko, je me serais planté devant chez lui avec un appareil photo. Ca ne doit pas prendre bien longtemps avant qu’il débarque en Porsche la plus caricaturale, celle dont les Guignols prêtaient à Sarko l’intention de s’acheter après les régionales.
    Ca c’est fait…
    Si je voulais démontrer que tout comme l’autre il ne sait pas tenir sa braguette fermée, il suffisait de faire la même chose.
    Ca aussi c’est fait…
    A l’UMP, ils doivent être frustrés, ils n’ont même pas eu à sortir les dossiers, DSK à fait ça tout seul, il est arrivé exactement ce que certains [pas forcement de droite] prévoyaient dès 2007.
    Personne ne sait ce qui s’est passé, mais DSK n’a sûrement pas adapté son comportement à un pays où ce genre de blague coûte 70 ans de prison et plusieurs millions.
    DSK qui attache la bonne pour lui mettre son truc dans le machin au risque de se faire mordre, je n’y crois pas. Le cliché de la bonne qui las de ses 96 heures par semaine tend un piège à un bon pigeon, je n’y crois pas non plus. Il s’est plus sûrement passé un truc plus compliqué.
    Pour ces « trucs compliqués » de notre coté de l’Atlantique, on dit seulement « quel salaud », là bas on dit condamné pour une longue peine.

    DSK de gauche ? Oui, comme Mitterrand.

  8. BiBi dit :

    @Tony
    Ce qui me fait tousser, ce n’est pas de savoir si DSK a fait comme ça ou n’a pas fait comme ça, c’est le rire – via l’écran public de Paris-Première – de Thierry Ardisson (parangon de la Classe journalistique), c’est le silence des Aphatie, écoutant silencieusement Tristane Banon et ne l’aidant pas à aller porter plainte.
    Dans mon boulot, je rencontre des filles abusées, violées, des mères de famille s’effondrant devant moi : outre de vivre avec cette honte de ne rien faire, de ne rien dire, si je ne bougeais pas, je serai accusé de non-assistance à personne en danger.
    Je ne donne ici de leçons à personne mais ce rire ( accompagné d’un « C’est trop drôle » ou « J’adore ») ces silences de M’as-tu-Vu – qui occupent quotidiennement les écrans et qui délivrent leurs oukases au vu et au su de tous – me font gerber.

  9. Tony dit :

    Je comprends bien, ici c’est « j’adore » là bas c’est 74 ans de cabane… Là bas, l’Etat est près à dépenser des millions pour faire dire au Président qu’il joue avec des cigares, ici ce sont les mêmes sommes pour que ça ne se sache pas.
    Cela dit, Tristane en parle à maman qui lui dit de laisser tomber et qui en parle elle même à son copain Dominique, qui dit « j’ai pété les plombs ».
    Je trouve que ça lui va bien à maman de la ramener à la télé aujourd’hui…

  10. BiBi dit :

    @Tony
    Il aurait mieux valu, certes, que Madame la Mère parle devant un policier plutôt que devant les caméras de télé.

  11. Tony dit :

    Je vois Bibi que tu suis mon cheminement, et je trouve pour le coup que la fin est bien pire que le point de départ…
    Les « c’est trop drôle » et « j’adore » deviennent véniels.

    « Anne Mansouret, mère de Tristane Banon, est candidate à la primaire socialiste. Mais elle nie, dans Paris Normandie, tout lien entre sa candidature et la soudaine médiatisation de l’histoire de sa fille. »

    Ca, c’est le truc le plus sordide que j’ai lu depuis 4 jours.

  12. BiBi dit :

    @Tony
    Parfois, les mères devraient se taire et laisser parler leur fille. Cela dit, la justification de Madame Mansouret n’est quand-même pas la chose la plus sordide de ces 4 derniers jours…
    Le « détroussage de domestique » de Jean-François Kahn.
    Le « y a quand même pas mort d’homme » de Jack Lang.
    Le « Anne et sa fille sont aussi des victimes » de Robert Badinter, c’est quand même d’une autre dimension dans l’obscène.

  13. Tony dit :

    @Bibi,
    Sur une affaire dont personne ne sait rien, tout le monde parle et se discrédite en sortant des énormités…
    Maintenant, si DSK est sans aucun doute un excellent client pour ce genre d’histoire. J’attends de voir.
    Il y a 15 ans dans une grande entreprise Française, il y avait 17 directeurs de départements. L’un d’entre eux n’avait pas 50 ans mais 35, était célibataire sans enfant. Il faut bien le dire, il était sympa plus que nécessaire avec les jeunes femmes célibataires de l’entreprise et elles le lui rendaient bien.
    A ma connaissance, la seule qu’il ait jamais touché, il l’a épousé. Seulement, chaque semaine il y avait une rumeur sur une nouvelle histoire de fesse…
    Il y avait 2 hôtesses d’accueil, une brune aux yeux bleus et une brune avec des gros TT. Il s’est marié avec les yeux bleus, les yeux bleus ont démissionné à cause des mêmes rumeurs qu’avant qui atterrissaient maintenant sur son bureau. 15 jours plus tard les gros TT expliquaient au DRH qu’ils étaient victime de harcèlement de la part du meilleur client potentiel dans l’entreprise.
    L’histoire a duré 4 semaines, puis le présumé coupable a demandé des faits, des heures, des dates, par écrit. Ligne par ligne il a tout démonté.
    Tout était presque vrai, mais faux.
    La gamine était vraiment harcelé, mais par son petit copain qui venait à la sortie du boulot matin et soir, lui envoyait des fax toute la journée, etc… Le p’tit copain était un ami des parents.
    Jeune fille juive de 18 ans, excellente éducation, la seule solution pour expliquer à ses parents qu’elle ne voulait plus aller au boulot, c’était ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *