Carla Bruni Sarkozy et BiBi : la Rencontre.


Carla BRUNI et BiBi : La Rencontre par PensezBiBi

Il était 9h30 ce vendredi 18  mars 2011.

attendait patiemment l’Ouverture des portes du Salon du Livre, porte de Versailles. Il discutait tranquillement avec le caméraman de M6 qui lui annonça la venue possible de . A cette visite impromptue, BiBi ne voyait que des inconvénients : cars de police, sbires à têtes rasées et RG en tenue de lecteurs.

Lorsqu’il retrouva son ami de M6 dans une des allées du Salon une demi-heure plus tard , BiBi fut surpris de voir apparaître devant lui Carla en chair (bottoxée) et en os. La Chochotte à Chouchou venait conseiller des petits en âge de lire. Il faut s’instructionner, il faut être sage, il faut travailler, il faut lire, il faut bien grandir et, bien entendu, il faut convaincre papa et maman de bien voter. Madame a fini par vanter sa lutte contre l’illettrisme. Sûre qu’elle a donné sa première leçon en commençant par les lettres U, M, P.

Bien entendu, Carla était venue aussi pour autre chose : elle cherchait des livres pour étoffer sa nouvelle bibliothèque. Son grand projet est que Nicolas se perfectionne dans la langue française et surmonte définitivement ses difficultés en français.

Et c’est en EXCLUSIVITÉ que BiBi peut dès lors vous informer des achats de Madame Carla.

Carla essaya de trouver Révélations de Denis Robert mais elle se résigna à en attendre la réédition. Elle chercha ensuite le Guide du Routard de la Lybie mais, là aussi, sa recherche fut vaine. Elle s’amusa à feuilleter la Chanson Française chez les Nuls tout en cherchant la signification des initiales de la Maison de disques CBS. Au rayon des écrivains mexicains, il fallut lui expliquer la raison de leur absence. Finalement, elle emporta les citations du Philosophe Botul (recommandées par BHL et Raphaël Enthoven) et un exemplaire  de «La Chute» d’Albert Camus (à lire probablement en 2012). BiBi soupçonne aussi Carla de vouloir prouver à Nicolas qu’il n’y a rien de commun entre la marque de Cognac et l’écrivain franco-algérien.

A la sortie du chapiteau, BiBi lui demanda des nouvelles de Grégoire Verdeaux, son Conseiller Com muté à EDF. Pour toute réponse, la chère Carlita lui délivra un merveilleux sourire. BiBi se dit que la nouvelle équipe de Com’ de Madame, commandée par son ami , faisait déjà du bon boulot.

Et dire que pendant ce temps-là, l’ami Nicolas relisait – à l’Élysée – les Œuvres Complètes de Didier Barbelivien.

13 Responses to Carla Bruni Sarkozy et BiBi : la Rencontre.

  1. captainhaka dit :

    Quelle admirable méchanceté 🙂

    Tu auras remarqué qu’elle a fait l’emplette d’ Œdipe. Elle veut certainement raconter à son petit roi aux pieds enflés l’histoire de ce personnage mythique qui dégomma son papa (Chirac) pour épouser et niquer sa pauvre maman (la république) .

    A chacun son salon, les agriculteurs pour chouchou, les livres pour chochottes. Vive nous !

  2. Nouvel Hermes dit :

    J’ai adoré! Le persiflage savant, spécialité de ce blog, est un style autant qu’un contenu. Je gage que le style, comme toujours, l’emporte car il défie le temps.

  3. BiBi dit :

    @captainhaka
    @Nouvel Hermès
    BiBi est doux comme un agneau.
    Juste a t-il des ongles de lion.

  4. b.mode dit :

    Admirable ! J’avoue que je ne connaissais pas le cognac Camus… Hips !!!

  5. benoit barvin dit :

    Tout à fait d’accord avec Nouvel Hermès. « Le style est le vêtement de la pensée », comme disait Sénèque. Tout, ici, est fait avec un indiscutable humour, celui qui baigne les eaux rafraîchissantes de « Pensezbibi.com ». Je suis votre humble serviteur, Oh Maître Bibi!

  6. Marie dit :

    ah ben enfin, voilà quelqu’un qui pense comme moi, que le français de Monsieur Numéro 1 de la France n’est pas au top ! Mais peut-être qu’un bon livre de grammaire aussi, aurait fait l’affaire !

  7. Arf !

    Benoit Barwin, je viens de découvrir votre blog.

    J’en ai été enchanté… Je me recouvre la tête de cendres en guise de repentance : j’aurais du le découvrir plus tôt !

    Je vais rattraper mon retard.

    @Bibi

    Quelle finesse !
    Dommage que tu n’aies point rencontré Bernadette, plus habituée a l’agriculture en tailleur Chanel qu’à la culture. J’aimerai tellement que tu dégommes cette virago que je déteste en tous points !
    À très bientôt par mail.

  8. Excellent à tous points de vue et sous tous les angles.

  9. Rem* dit :

    Tu es sacré rat de bibi-othèque, l’ami ! : tu devrais devenir chef de com de Chochotte, non ?
    Non : Tu es bien mieux là où tu es, à nous instructionner avec humour, merci !

  10. Eve37 dit :

    remarquable et très drôle

  11. Riffraff dit :

    Et si c’était ton meilleur article ?

  12. Tony dit :

    Et ben Bibi, cartons pleins…

  13. BiBi dit :

    Après coup, le grand livre d’œdipe n’était pas là par hasard: il cachait le « petit monstre » (à naitre et à paraitre fin 2011).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *