Face à Hubert Védrine et BHL, la joie pharaonique des égyptiens.

1. Avant toute chose, saluons les égyptiens et leur joie pharaonique. BiBi n’a pas osé mettre une petite vidéo où il fit la danse du ventre et cria à tue-tête son contentement de voir un peuple se libérer. Pas de position frileuse et adhésion pleine et entière au bonheur du peuple égyptien. De cela, on ne discute pas… on danse et on met à fond la caisse les chants d’Oulm Kalsoum (pour Dalida, on hésitera 🙂
_________________________________________________________________


___________________________________________________________________

2. La sainte frousse de ce cher Hubert.

A chaque soubresaut mondial, les Médias (de France Inter à C dans l’air) mettent un point d’honneur à ouvrir la porte à notre bon vieil Hubert (Védrine) pour qu’il puisse y glisser son grain de sel. Cette fois-ci, ce sont , probablement impressionnés par la stature du Ministre des Affaires Étrangères de 1997 à 2002, qui l’invitent à blablater sur les évènements en Tunisie et en .

Il est cependant toujours curieux que personne ne rappelle d’où parle ce cher Hubert. BiBi comble cette lacune : Monsieur Védrine, invité de tous les mariages (celui de aux côtés de Sarkozy, celui de Chloé Bouygues/Yannick Bolloré) est une des têtes pensantes de de , septième fortune mondiale et Capitaine d’Industrie hors-pair. Ce très chic Bernard fait exactement la même chose : lorsqu’il veut parler d’Art, il fait tout pour qu’on gomme son appartenance au Cac40.

Donc, le Monsieur Védrine nous délivre jugements et fine analyse sur le séisme tunisien et égyptien dans ce dernier numéro des Inrocks. Voilà ce que ça donne :

– Il accrédite cette idée reçue : «Le système Ben Ali a été bien au début».
– Il a peur de la contamination : «Tout n’est pas transposable d’un pays à l’autre».
– Il refuse de faire la fête et de bouger sur la piste de danse démocratique. Il rate le bonheur égyptien qui s’annonce : «Je m’attends à un retentissement profond, durable mais pas immédiat et différencié».
– Il réaffirme cette distance aristocratique insupportable : «On devrait être prudent dans nos commentaires».
– Il nous offre le vernis magistral de l’expert en enfonçant des portes ouvertes: «On est dans une situation évolutive».

Et enfin, il appuie sur ce dernier constat qui ne déplaira ni à son Boss ni à Nicolas : «La polémique franco-française sur «on n’a pas vu venir» n’a pas d’intérêt». Il rejoint ainsi qui, voulant préserver son précieux ryad à Marrakech, déclare dans le numéro du Point : «Reste que les situations [tunisienne et égyptienne] ne sont pas, pour autant, les mêmes et que les différences, n’en déplaise à la Pensée toute faite, l’emportent sur les points communs».

Manque aussi la réponse à cette interrogation-BiBi : Monsieur Védrine nous dira t-il si Ben Ali (et Moubarak) ont emporté leurs lingots d’or dans les sacs Vuitton de son Boss ? Sinon, faudra t-il le demander à Nicolas Bazire ou à Madame Chirac, tous deux membres du joli CA de LVMH pour obtenir une réponse ?

10 Responses to Face à Hubert Védrine et BHL, la joie pharaonique des égyptiens.

  1. Cher Bibi,

    Monsieur Arnault n’est point le boss de Monsieur Vedrine.
    Revoyez vos cours de gouvernance d’entreprise. Point de subordination dans un conseil d’admnistration…

  2. BiBi dit :

    @The Eye On Things

    Depuis 2005, Monsieur Védrine est administrateur du groupe LVMH, qui appartient à Bernard Arnault.

    « Point de subordination » : vous voulez dire que Védrine et Arnault sont des ennemis ? Ils ont du alors se bagarrer au mariage de la fifille au Chateau d’Yquem !
    Et je ne serai pas au courant ? 🙂

    Mais qui donc a fait entrer Hubert au CA ? Dites-nous en plus.

    BiBi sera ravi d’améliorer son bagage juridique et de prendre des cours d’économie avec vous.

    PS : Tant que vous y êtes, dites-nous un mot de Nicolas Bazire, autre rebelle LVMH et de Bernadette Chirac arrivée là par hasard. 🙂

  3. RST dit :

    Le plus dur attend maintenant les Tunisiens et les Egyptiens…

    Sur Védrine, je te trouve un peu sévère. J’ai cru comprendre que ce fut le moins pire ministre des affaires étrangères que nous ayons eu depuis des lustres.

    Et la modération des commentaires, c’est toujours aussi lourdingue !

  4. BiBi dit :

    @RST
    Ce qui m’est insupportable, c’est qu’au moindre soubresaut de la Planète, on invite cet ex-grand Stratège (se dire ici que les lauriers attribués au bonhomme sont tressés par la Gente Médiatique).

    Par ailleurs, difficile pour moi de lui tirer mon chapeau : très gênant sa double casquette (Intello surfait/LVMH)… je préfère les « bibis ».

  5. louison dit :

    Bibi encore une fois donneur de leçons et découvreur de résistance après coup. Tout comme pour la Tunisie. C’est quand la vraie vie ? Le vraie risque ?

  6. BiBi dit :

    @louison
    Vouloir justifier tes arguments en te rabattant sur ma vie personnelle ( que tu ne connais pas !), quel intérêt pour un possible dialogue ?
    Que je sois baroudeur ou ermite, poltron ou courageux donnerait-il plus (ou moins) de valeur à ce que j’avance sur Hubert Védrine?

    Les vérités que j’avance sur le bonhomme sont incontestables: à aucun moment il ne parle de son statut professionnel du moment (il est au CA du plus grand groupe français).

    Mon billet reprend ses mots, ses réponses et j’ai le droit de ne pas être d’accord avec (et je l’écris en « donneur de leçons et découvreur de résistance après coup » si ça vous chante ou rassure).

    Cher Louison, je suis ouvert au dialogue et à la contradiction sur des visions, des perceptions, des arguments…
    Pour le reste…

  7. Le réponse déçoit quelque peu. L’amitié ou plus sérieusement dans ce cas l’estime personnelle ou professionnelle serait donc pour vous une forme de subordination ?

  8. BiBi dit :

    @The Eye On Things

    Que Bernard soit « boss » ou non d’Hubert, est-ce vraiment le problème dans mon billet ?

    Si ça vous chante, remplacez « boss » par « tête pensante » ( comme je l’écris aussi) ou par « ami » ou même par… « Camarade », pourquoi pas ?

    Dans la foulée, je vous citerai encore beaucoup d’autres amis d’Hubert : ils sont adhérents du Siècle (voir mon double article ici même http://bit.ly/dCMnZd) et avec certains d’entre eux – Nicolas Sarkozy en tête – votre Hubert a passé un magnifique week end au mariage de Delphine. ( voir ici encore mon billet)
    http://bit.ly/gj7K8I

    Enfin, il est curieux que, dès qu’il y a un soubresaut en Géopolitique, on se tourne immédiatement vers notre (soi-disant) Expert… Pourtant il y a d’autres voix possibles, non ? Par exemple, au hasard-Bibi, Ignacio Ramonet, Serge Halimi ou les journalistes du Monde Diplo.

  9. BiBi dit :

    @The Eye on Things
    Aujourd’hui – 22/02 – je lis dans le Canard Enchainé que votre cher Hubert Védrine qui fait l’expert ès-Objectivité à propos des Pays Arabes est membre de IPREMED (Institut de Prospection économique du Monde Méditerranéen).
    Aziz Miled, l’ami de MAM, en est l’un des financiers et aussi le vice-Président du Conseil de Surveillance (avec la chère Elisabeth Guigou) d’IPREMED.

    Le cher Hubert ne s’est pas vanté de ses responsabilités dans cette association. Qu’en pensez-vous, @The Eye on Things ?

    Trouvé aussi dans le numéro spécial du Canard Enchaîné (N°117 – octobre 2010, page 64/65)
     » Depuis 2004, HV a été coopté au CA de LVMH où il est consulté sur « les rapports de force de telle ou telle région du monde ». A raison de quatre réunions par an en moyenne pour 45.000 euros de jetons de présence ». Qu’est-ce que vous en dites (bis) @ The Eye on Things ?

  10. C’est fou, mais je n’arrive toujours pas à trouver cela choquant. Et surtout, je ne parviens pas à en faire une fixation d’aucune sorte. Bref, cela m’est totalement équidistant. La raison de mon commentaire était purement technique, il avait pour but de relever l’inexactitude issue de l’amalgame erroné qui vous portait à affirmer que les membres d’un conseil d’administration sont subordonnés à son président. C’est tout. Commentaire de forme, pas de fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *