Blagues de potaches autrichiens.

L’extrême-droite autrichienne a relevé la tête lors des dernières élections législatives. Les Pays européens – pays frères – avaient parlé sanctions puis restrictions, puis mesures inamicales. Dix ans après, du vent et des silences coopératifs.

La Hypo Alpae Adria, banque basée à Klagenfurt, a été la banque du Politicien à la chemise brune, Jörg Haider. Le Monsieur est mort mais son argent bouge encore. Avec l’aide de la banque allemande – la BayernLB – et le club local de foot, ses amis ont blanchi l’argent sale du défunt. La liste est longue : voyages en Lybie, cadeaux aux électeurs, crédits accordés, bilans retouchés, flots d’argent engloutis dans les Balkans, délits d’initiés.

En 2000, le Gouvernement Chirac-Jospin criait «haut et fort» : «On va vous isoler. L’ va le payer cher». On échafaudait des «mesures inamicales», on parlait à voix très basse de «sanctions», de «restrictions». Bilan dix ans après ? Du vent.

Avril 2009 : des lycéens viennois sont expulsés d’Auschwitz pour paroles déplacées. Plus récemment, lors de la Cérémonie de commémoration de la libération du Camp de , d’anciens déportés français et italiens ont été agressés par des adolescents défilant au pas de l’oie et imitant le salut hitlérien. «Des blagues de potaches» a lâché en souriant , patron du FPÖ.

Aux dernières élections législatives, l’extrême-droite, divisée en deux Partis (le FPÖ et le BZÖ) est sortie renforcée du scrutin. On est loin des cris d’épouvante d’hier : aujourd’hui, les Pays frères se taisent, s’habituent, banalisent, réservent leur indignation contre Chavez et contre l’Iran. En Italie, Berlusconi s’est acoquinée à l’extrême-droite. En Slovaquie, les chemises brunes sortent dans la rue. En France, on supprime les Cours d’Histoire et on offre des tribunes télévisuelles à Marine LePen. Et BiBi ne compte pas sur William Goldnagel, nouvel élu du CRIF, pour protester.

9 Responses to Blagues de potaches autrichiens.

  1. Les médias dominants s’en prennent à ceux qui remettent en cause le système capitaliste et l’ordre néo-libéral, pas aux Berlusconi & co qui s’en pratiquent des politiques racistes et populistes…

  2. Pour poursuivre, il me semble qu’à l’instar du Japon, l’Autriche n’a pas vraiment fait la lumière sur ses responsabilités lors de la 2de guerre mondiale.

  3. BiBi dit :

    Pour compléter la Question avec des embryons de réponse, tu peux lire ici même l’article suivant
    http://www.pensezbibi.com/pensees-politiques/thomas-bernhard-jorg-haider-et-frederic-mitterrand-1098

  4. toff dit :

    il est clair qu’on nous prépare un « remake »…
    économiquement, 1939 égale 2009, aujourd’hui nous sommes en 1930… encore un peu de patience, et ces chers gouvernants nous trouveront un futur bouc émissaire, à moins qu’un dangereux fanatique ne soit élu, sur le mécontentement populaire généré par la crise. d’ici là, on prépare les consciences, on nivelle le terrain.

  5. valerie dit :

    C’est ce que disent les membres fachos de ma famille pas proches mais pas si éloignés

    « Ce n’est qu’une blague de potache »

    Et ils militent « à fond la caisse » jusque dans les cimetières, lors des enterrements.

    D’ailleurs, ils adorent l’Autriche! Pour la montagne mais pas seulement peut-être.

  6. Tony dit :

    Le général George Patton Gouverneur de cette région en 1945 décida contrairement aux ordres reçus de ne pas « dénazifier ». Il pensait que l’Allemagne devait rester un rempart anti-communiste.
    Henry Kissinger disait dans ses conférences et en parlant du Japon, qu’il ne croyait pas qu’un peuple « mauvais » puisse devenir « bon » en quelques semaines après avoir subit un grand malheur, si rien n’avait été changé en profondeur dans le pays.
    Japon, Bavière, Autriche même combat : Dans des circonstances économiques identiques, il réagiront exactement de la même façon, puisque ce sont les mêmes qu’en 1940.

  7. valerie dit :

    Et bien, c’est « réjouissant! »

    Les nationalistes sont des incompris de toute façon qui ne rêvent que d’un monde meilleur et pur dont ils seraient les élus…

    Les mêmes?

    Quand je vois que ceux de ma famille n’ont pas « évolués » depuis leur jeunesse et inculquent leurs idées à la moitié de leur progéniture, il y a du mouron à se faire!

    Le nombre d ‘ouvriers qui votent fn augmente aussi, semble-t’il, crise et chômage aidant.

  8. Wam dit :

    Eh oui Valerie, c’est tellement mieux le mondialisme.

    De quoi se plaint-on au fond ? Qu’il y ait 3 entreprises par jour qui se delocalisent ? Et alors, il faut bien que les Chinois et autres Polonais aient aussi du travail. Et puis nous, qui sommes deja bien assez nantis, devrions avoir honte de protester face a cette belle preuve d’humanisme.

    Non aux nations et oui a la mondialisation.

  9. BiBi dit :

    Toujours cette évacuation du Politique ( c’est-à-dire de la contradiction, des antagonismes) : LES Polonais ( ceux des coffre-forts new-yorkais ? Ou les ouvriers à 70 h par semaine ?) LES Chinois ( les Pontes de l’Aristocratie du PCC ou du Chinois qui gratte la terre ?) et le plus risible « NOUS qui sommes déjà bien nantis ».
    Wam parle probablement de lui et veut nous mettre dans le même sac de nantis. Bouuhhhh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *