1er Mai : Thonon tonique.

   Thonon sous le soleil du Premier Mai

Sous le soleil du , les Chablaisiens sont venus protester contre la politique rétrograde menée par Little Nikos et son Gouvernement. La Solidarité syndicale a montré sa force dans tout le pays. Reste que les Gauches doivent s.unir pour ne voir Nicolas ni Fillon. 

(Cliquez sur la photo)

5 Responses to 1er Mai : Thonon tonique.

  1. ColdFire dit :

    Bonjour,

    Je suis le mec qui n’est pas une IP 😉

    Merci pour la photo et de me permettre de faire passer le message suivant qui est de la plus haute importance pour la sauvegarde des droits citoyens (à vous de juger pourquoi) :

    Je suis contre HADOPI pour plusieurs raisons que voici :

    La loi Création est Internet (dite HADOPI) est *OFFICIELLEMENT* destinée à enrayer le « piratage » de musique (téléchargement illégale) et de faire en sorte que les artistes soient rémunérés par ceux qui, jusqu’à présent, téléchargeaient les œuvres gratuitement et illégalement. Si on suit le discours des pro-HADOPI on se dit que l’intention est la plus louable qui soit ! En effet, les artistes doivent pouvoir exercer leur créativité dans de bonnes conditions !

    Oui, mais…

    Si on regarde de plus près cette loi on se rend compte qu’elle est non seulement INEFFICACE, mais en plus LIBERTICIDE…

    Inefficace pour plusieurs raisons :

    – Que les gens téléchargent ou non, rien ne les empêchera de s’échanger de la musique ou des films comme au bon vieux temps des K7 audio et VHS.

    – Ce n’est pas parce que l’on ne paye pas la culture qu’on a les moyens de se la payer (surtout en ces temps de crise économique…) Les téléchargeurs ne vont pas pour autant se rués chez les disquaires…

    – Les pirates (les vrais) et même les gens comme vous et moi pourrons toujours télécharger sans passer par le P2P classique, seule technique de téléchargement qui à l’heure actuelle est visée par ce texte.

    Cette loi est donc INEFFICACE et n’apportera rien aux auteurs ni aux ayant droits !

    Mais là où je dit qu’il y a ESCROQUERIE intellectuelle et politique, c’est que l’art, la création, le piratage et tout les discours des promoteurs de cette loi ne sont utilisés que comme des écrans de fumée pour cacher le véritable but de ce texte :

    Cette loi est en fait un cheval de Troie pour entraver la liberté d’expression sur Internet. Je vais m’en expliquer plus bas.

    Qu’on le veuille ou non, Internet est de plus en plus présent dans nos vies (déclaration d’impôts, accès au services publiques, factures et comptes bancaires en ligne, etc…)

    Il faut surtout voir qu’en dehors de sa présence grandissante dans notre mode de vie, Internet est le SEUL média qui permette à TOUT LES CITOYENS de s’informer sans entraves et de s’exprimer à L’ÉCHELLE MONDIALE !

    BÂILLONNER INTERNET, c’est BÂILLONNER les CITOYENS que nous sommes tous !

    Pourquoi cette loi est-elle une atteinte à la liberté d’expression sur le web ?

    Voici comment fonctionne le dispositif :

    1) Une adresse IP est détectée par une société privée (maison de disque par exemple) sur un serveur de téléchargement P2P.

    2) Cette société donne une adresse IP à l’HADOPI, organisme créé par cette loi et chargée de l’appliquer.

    3) L’HADOPI contacte le fournisseur d’accès à Internet à qui appartient cette adresse IP.

    4) Le fournisseur d’accès à Internet donne à l’HADOPI les coordonnées du propriétaire de la ligne qui est censé avoir utilisé cette adresse IP au moment de l’infraction.

    5) L’HADOPI met en marche son processus qui consiste à envoyer un, puis deux e-mails et une lettre recommandée au propriétaire de la ligne qui au final peut se voir suspendre son accès à Internet sans aucune possibilité de recours efficace (le temps que le juge soit saisis et rende son verdict l’accès à Internet reste coupé, autant dire que vu les lenteurs de la justice le recours n’apportera rien puisque l’accès sera rétabli avant le jugement et qu’il n’y aura de toute façon pas le moindre dédommagement envisageable….)

    Quant on sait qu’une adresse IP peut être falsifiée (et donc par effet de malchance s’avérer être la votre), qu’une liaison WIFI peut être piratée très facilement (voir la démonstration par huissier mandaté par « UFC-Que choisir ») et que la sanction intervient sur la seule foie d’une plainte de la part de sociétés privées agissant pour leurs intérêts propres ; on vois bien qu’il sera facile de bâillonner quelqu’un en injectant son adresse IP sur un serveur espionné par les ayant droits… (ou de donner l’adresse directement à ceux-ci, après tout…)

    Et je ne vous ai pas encore parlé de l’inversion de la charge de la preuve et du mouchard d’état !

    En effet, avec cette loi ce n’est pas à l’accusateur de prouver que vous avez téléchargé, mais bien à VOUS de prouver votre innocence… Ce qui est quasiment impossible !

    Pourquoi quasiment impossible ? Tout simplement parce qu’il y a un moyen de se mettre à l’abri juridiquement, en installant un logiciel mouchard payant (dont le cahier des charges n’est même pas défini) et qui devras pour être totalement efficace être 24H/24 et 7J/7 connecté aux serveurs de l’HADOPI (et en cas de coupure de courant on fait comment si un pirate utilise notre adresse IP ?!!!)

    Il faut savoir que le faite d’avoir le mouchard sur un ordinateur permettra de télécharger en toute impunité à partir d’un autre ordinateur connecté au même accès à Internet…

    Si ça ce n’est pas un moyen de mettre Internet sous surveillance ou de bâillonner ceux qui peuvent encore contester le pouvoir, qu’on m’explique ce que c’est ? En tout cas les dérives sont là, on ne peut nier qu’une utilisation abusive des disposition mise en place n’est pas à exclure !

    Dernière petite précision : la coupure de l’accès à Internet ne permettra pas de se soustraire au payement de celui-ci, et cette argent ne vas pas aux artistes, bien entendu !

    De plus il serait bon de se poser quelques question sur la raison qui poussent les promoteurs de cette loi à la passer coûte que coûte et ceci au détriment des débats sur l’inceste (l’inceste est-il moins grave que la rémunération des artistes pour que les débats soient amputés en faveur de la deuxième lecture du projet « Création et Internet » ?…. Je ne le pense pas !)

    Et quant on sait que dans le texte HADOPI il y a un article concernant le journalisme, il ne faut peut-être pas s’étonner qu’une certaine presse ne soit pas plus virulente contre ce projet de loi…

    Donc au nom de la liberté d’expression et de toutes les causes qu’il sera plus difficile de défendre une fois l’Internet Français mis sous contrôle (et qui ressemblera plus à du Minitel évolué qu’à du véritable Internet), je vous invite tous à vous informer et à contacter vos députés (français et européens) pour leur rappeler qu’ils sont là pour défendre les citoyens qui les ont élus et non pas défendre la vision despotique d’un seul homme !

    CITOYENS RÉVEILLEZ-VOUS !!!

    « BiBi FAIT PEUR AUX PUISSANTS » et je dirait même « Internet fait peur aux puissants » et c’est pour ça qu’il faut se battre ! La liberté de s’informer et de s’exprimer sont les libertés sur lesquelles reposent tout le reste, c’est ma profonde conviction !

    ColdFire internaute citoyen (de droite pourtant) en lutte contre la pensée unique de Monsieur Nico S. 😉

    PS : Et après HADOPI il y a LOPSI 2 qui veut filtrer le web, mais chaque choses en son temps ! Même si il serait bon aussi que vous vous informiez dessus. Après le bâillon : le bandeau devant les yeux et le mouchard cette fois-ci imposé à l’insu du citoyen Internaute. Big Brother n’est plus de la science fiction ^^


    Quelques liens pour vous informer :

    http://www.laquadrature.net/
    http://www.manifestation-contre-hadopi.com/
    http://hadopi.numerama.com/
    http://www.jaimelesautistes.fr/

    et mon très modeste blog crée pour l’occasion :

    http://blog.jaimelesartistes.me/

    Quelques citations :

    « Ce texte n’est ni de droite ni de gauche, il est à côté de la plaque. »
    Didier Mathus (Session parlementaire, 2e séance du 29/04/2009)

    «Il y a au moins un député sur deux qui est contre, sauf qu’ils ne peuvent pas le dire…»
    Alain Suguenot (JDD du jeudi 30 Avril 2009)

  2. BiBi dit :

    Merci Cold Fire pour ta contribution claire et (Inter)nette. Elle va beaucioup aider ceux qui n’ont pas encore pris la dimension rétrograde de la Loi. Sur les Artistes : beaucoup d’entre eux n’ont pas suivi ceux qui se sont couchés à l’Elysée et ont vu tout ce qui se cache derrière cette Loi. A bibientôt.

  3. ColdFire dit :

    Mon état d’analyse quant à cette loi me fait dire, que si un certain nombre d’artistes sont à priori pour cette loi (pas tous heureusement) c’est qu’ils voient avant tout que ce texte semble s’intéresser enfin à eux ! Comme me faisait si bien remarquer un musicien rencontré pendant la manif. :

    «On protège les fromages qui puent, mais pour ce qui est de la Culture…» (propos reconstruits depuis ma mémoire, mais en gros c’était ça)

    Donc voilà ! Certains artistes ne voient en cette loi que le coté providentiel qu’on s’occupe enfin de leurs problèmes, ce qui les empêchent de se poser trops de questions. Ça fait tellement longtemps qu’ils attendent qu’on s’occupe enfin d’eux, qu’ils ont un peu l’impression de cracher dans la soupe en s’opposant à cette loi censée être faite pour eux et la défense de leurs intérêts.

    Je ne les blâmes pas, ils sont les victimes d’une prise en otage intellectuelle !

    Mensonges, manipulations, on peut y voir un simple hasard, ou bien une certaine forme de machiavélisme…

    Et en repensant à la façon dont les gardes du corps Chinois de la Flamme Olympique donnaient les ordres à la police Française l’été dernier, les drapeaux Tibétains interdits et plus récemment les drapeaux anti-OTAN eux aussi interdits, on se rend compte que la liberté d’expression dans la rue est déjà pas mal compromise…

    La France qui suit la Chine et même la devance ?…

    Tout les ingrédients du Totalitarisme : Affaiblissement des moyens de la justice traditionnelle, mise en place en parallèle d’une justice expéditive avec le plaidé coupable par exemple, contrôle des médias nationaux et bien sûr du parti UMP par un seul homme, et j’en passe… sont des ingrédients qui me font étrangement penser à ceux qui sont utilisé dans les régimes dictatoriaux.

    Certes, nous sommes encore en démocratie, mais le totalitarisme et le despotisme n’attendent que notre fainéantise intellectuelle et notre paresse citoyenne pour s’engouffrer dans les brèches qui sont ouvertes. La démocratie et le totalitarisme ont toujours combattus l’un contre l’autre, mais de ces deux façons de voir le monde il en est un qui ne recule devant aucun coup bas, je vous laisse trouver lequel…

    La démocratie est un système politique bien plus faible en lui-même que le totalitarisme, sa seule réelle force c’est la conscience Citoyenne, alors utilisons cette force avant qu’on ne nous l’enlève ! Voter n’est pas la seule arme légale, il y a aussi la rue et les lettres aux représentant de la nation que sont les députés (entre autres)

    J’espère que nous serons nombreux à prendre conscience que ceci n’est pas de la science fiction, mais bien une réelle menace !

    ColdFire, simplement citoyen encore libre de réfléchir et de s’exprimer, merci Internet ^^

  4. ColdFire dit :

    Petite précision quant je parle du plaidé coupable, en faite je pense particulièrement à la comparution immédiate.

    J’en profite pour développer un petit peu plus le coté justice :

    Est-il normal que la justice, celle qui défend le citoyen soit de plus en plus lente et que la justice qui le condamne soit très rapide ?

    Je suis désolé, mais cet état de fait, ne peut pas me faire penser à autre chose qu’à la justice tel qu’elle est exercée dans les régimes autoritaires.

    Voilà pour la petite précision

    ColdFire, pas encore Chinois 😉

    PS : un peu d’humour ça ne fait pas de mal (avant d’en rire « jaune ») : http://hadopi.cn

  5. Sysiphe dit :

    1er mai à Lausanne: la police dérape

    Bibi est sans doute déjà parti sur d’autres chemins, bibien sûr… mais même avec trois semaines de recul, pour le Premier Mai le décalage entre Thonon et Lausanne est au delà de la largeur du Léman!

    Ceux d’en face vous saluent
    Sysiphe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *