Un violoniste dans le métro.

Merci à Vincent Breton qui, sur le mur de son FaceBook, a traduit cet article du qui narre cette expérience vécue à Washington avec un dénommé , violoniste. Episode à méditer, expérience qui interroge nos points de surdités, nos empêchements à jouir de la Beauté du Monde, qui pose aussi notre rapport social à la Culture. En écho, ce mot de Rimbaud qui, à l’inverse, écrivait : «Je sais aujourd’hui saluer la Beauté».(Une Saison en Enfer). 

«Est-ce que la vitesse à laquelle nous vivons nous fait passer à côté de grandes choses ? Par un froid matin de janvier, un homme assis à une station de métro de Washington DC a commencé à jouer du violon. Il a joué six morceaux de Bach pendant environ 45 minutes. Pendant ce temps, comme c’était l’heure de pointe, il a été calculé que des milliers de personnes sont passées par la gare, la plupart d’entre elles en route vers leur travail.

Trois minutes se sont écoulées et un homme d’âge moyen a remarqué qu’un musicien jouait. Il a ralenti son rythme, a arrêté pendant quelques secondes, puis se précipita pour respecter son horaire.

Une minute plus tard, le violoniste a reçu son premier dollar : une femme jeta de l’argent dans l’étui de son violon et, sans s’arrêter, a continué son chemin.

Quelques minutes plus tard, quelqu’un s’adossa au mur pour l’écouter, mais l’homme a regardé sa montre et a repris sa marche. Il est clair qu’il était en retard au travail.

Celui qui a apporté le plus d’attention à la prestation musicale fut un petit garçon de 3 ans. Sa mère l’a tiré vers elle, mais le garçon s’est arrêté pour regarder le violoniste.

Enfin, la mère a tiré plus fort et l’enfant a continué à marcher en tournant la tête tout le temps. Cette action a été répétée par plusieurs autres enfants. Tous les parents, sans exception, les forcèrent à aller de l’avant.

Durant les 45 minutes que le musicien a jouées, seulement 6 personnes se sont arrêtées et sont restées à l’écouter pendant un certain temps. Environ 20 lui ont donné l’argent, mais ont continué à marcher à leur rythme. Il a recueilli 32 $. Quand il finit de jouer et que le silence se fit, personne ne le remarqua. Personne n’applaudit, ni n’exprima quelque reconnaissance que ce soit.

Personne ne savait cela, mais le violoniste était Joshua Bell, l’un des meilleurs musiciens au monde. Il a joué l’un des morceaux les plus difficiles jamais écrits, avec un violon une valeur de 3,5 millions de dollars.

Deux jours avant sa prestation dans le métro, Joshua Bell joua à guichets fermés dans un théâtre de où un siège coûtait en moyenne 100 $.

C’est une histoire vraie. Joshua Bell joua effectivement incognito dans la station de métro.

Cet événement a été organisé par le Washington Post dans le cadre d’une expérience sur la perception, les goûts et les priorités des gens. L’énoncé était: dans un environnement commun à une heure inappropriée sommes-nous en mesure de percevoir la beauté?

Nous arrêtons-nous pour l’apprécier? Savons-nous reconnaître le talent dans un contexte inattendu?
L’une des conclusions possibles de cette expérience pourrait être: si nous n’avons pas un moment pour nous arrêter et écouter un des meilleurs musiciens au monde jouant la meilleure musique jamais écrite, combien d’autres choses manquons-nous ? »

 

13 Responses to Un violoniste dans le métro.

  1. tilly dit :

    c’est marrant cette (belle) histoire qui revient…
    j’avais aussi traduit de longs extraits de l’article du Washington Post, c’était sur mon blog en février 2009 :

    http://tillybayardrichard.typepad.com/le_blogue_de_tilly/2009/02/un-violon-sur-le-trottoir.html

  2. BiBi dit :

    @Tilly
    C’est super : nous avons accordé tous deux nos… violons ! 🙂

  3. pauline dit :

    Comme dirait l’autre : il est urgent … de prendre son temps ! 🙂

  4. Rem* dit :

    Il m’est arrivé d’être viré d’un boulot pour avoir oublié l’heure d’embauche : j’étais resté une demie-heure dans le métro parisien à écouter un musicien (là ce n’était pas une célébrité, mais un excellent accordéoniste tzigane) qui a été embarqué par les flics et moi aussi, qui protestait !…
    C’est un excellent souvenir car, chômeur devenu (une fois de plus) j’ai sympathisé avec l’artiste et c’est bien plus important que de ramper devant un patron !

  5. Pichard Jonathan dit :

    Au milieu de la station Gare de Lyon le Vendredi matin vous verrez de temps en temps des musiciens (violonistes, violoncellistes…) jouer en groupe… Un véritable plaisir si l’on prend le temps de s’arréter un instant.

    https://picasaweb.google.com/111983977703609410821/MusicaAnnees20082011#5733132908322789826

    Je remercie aussi Mr Breton mais la photo qu’il a mise pour illustrer la traduction qu’il a faite de l’article du Washington Post dont l’auteur est Gene Weingarten (qu’on ne cite que rarement) se situe à New York…

  6. BiBi dit :

    Merci pour vos précisions.

  7. ruiz dit :

    comment s’appelle le morceau que joshua bell a joué dans le métro

  8. BiBi dit :

    @Ruiz
    Je crois savoir qu’il s’agissait de 6 oeuvres de JS Bach parmi lesquelles La Partita.

  9. José dit :

    Si on n’arrive pas à s’arrêter, non seulement nous aurons râté la beauté mais aussi la créativité et l’originalité. Il est plus simple de suivre son chemin: il est plus simple de faire un « copy-paste »; et le monde continue a tourner et tout le monde reste toujours pressé. Heureusement, il y a toujours quelqu’un qui peut s’arrêter un moment pour réfléchir, pour être original, pour créer pour introduire des changements positifs dans le monde.

  10. BiBi dit :

    @josé
    « Toujours quelqu’un pour s’arrêter ».
    Grandeur et Tristesse d’être minoritaire.
    Minoritaire jusque dans la minorité.
    Reste qu’il faut faire ce que nous avons à faire. Les autres suivront (ou non).

  11. Juliette dit :

    Wouahhhh c’est marrant je tombe sur ce poste qui m’interloque.

    Il y a 3 semaines michel jean jacques muni de son accordéon d’une valeur de 3 milliards d’euros à également jouer plusieurs morceaux d’une symphonie complexe et très connue dans le métro de Paris.

    Étonnement il n’a eu aucun succès ce qui nous interroge sur nos points de surdités ….

    Bah si tu n’es pas dans l’air du temps mon pote c’est pas de notre faute, tu aurais jouer un siècle avant t’aurais surment créer et inventer le mot « buzz » mais la rien d’extraordinaire à dire vrai… Morceau que l’on entend depuis notre plus tendre enfance en famille, dans les pubs, restaurants, ascenseurs, salles d’attente …

    Alors mon grand tu aurais réveillé ton instinct créatif en insérant une chanteuse pour créer un petit duo dynamique ou autres .., il se serait surment passer quelques choses mais avec ta tete de peigne et ton balai dans le cul c’est évident que nous baissons la tête et traçons devant un mec qui bien sûr … joue des chefs d’oeuvres mais dans un hall miteux en espérant que la mamie du coin s’arréte deux secondes !

    Eh oui a part les grand mères et à la rigueur un sample dans une musique actuelle, ton instrument seul ne suscite plus d’intérêt au grand public et pourtant l’instrument est complexe et noble ! (mais c’est franchement pas nouveau!)

    Alors oui tu sors du conservatoire et rejoue ton cour dans le métro mais penser qu’on va sarréter te la sucer tout ca parce que tu es un « no life » qui a passé 127 000 heures sur ton violon … on salue la perf mais ca s’arrete là !

    Donc prend le avec une poignée de gravier et un peu de citron, et tu te le cales dans l’oignon, parce que lire des articles de merde comme ca et les voir se propager encore aujourdhui (octobre 2014) dans des liens à la con, c’est juste relou ! Alors qu’on s’en bat les oreilles et que d’autres sujets beaucoup plus important mérite une rédaction et non de reposter un article de merde en pensant qu’on a fait le taff !

    Sur ce bonne journée !

  12. BiBi dit :

    @Juliette

    « Un article de merde » ? Je ne suis pas tout à fait d’accord. La preuve?
    Il a fait marcher tes neurones avec ce joli commentaire.

    C’est vrai qu’il y a d’autres sujets beaucoup plus importants (encore que la reconnaissance de l’artiste dans le champ artistique, la réflexion sur les instances de consécration en sont deux importants).

    Reporte-toi à mes billets sur « l’Alliance de l’Artiste et du Milliardaire » par exemple ou encore « Quand la Maja nue regarde Bernard Arnault ».

    1. http://www.pensezbibi.com/categories/livres-de-lecture-poesie/l%E2%80%99alliance-de-l%E2%80%99artiste-et-du-milliardaire-887

    2; http://www.pensezbibi.com/categories/photos-cinoche-peinture-et-videos/673-673

    ( je ne vais pas te les citer tous).

    Quant à reposter un billet de merde (bis) j’en assume l’entière responsabilité mais tu remarqueras que j’ai été là-dessus un peu feignasse et que je ne suis guère intervenu ici pour préciser ma position. Sauf à dire ceci :

    « Episode à méditer, expérience qui interroge nos points de surdités, nos empêchements à jouir de la Beauté du Monde, qui pose aussi notre rapport social à la Culture ». Ni plus ni moins. Quant au buzz (ou sa recherche) dont – faut-il le préciser ? – je ne suis pas responsable, tu n’es pas à la bonne adresse. 🙂

    Sur le taff du blogueur (le mien), juste deux précisions. Je crois que sur mes 1430 billets, celui-là doit être le seul que je n’ai pas entièrement écrit. Et si tu veux lire des billets sur des sujets importants, ben, prends ton temps et parcoure mon blog.
    Y a du taff (de lecture).

    Bibien à toi.

  13. LMC dit :

    Une histoire que j’avais déjà lu sur un autre blog mais très intéressante. Ces gens ne doivent pas se rendre compte de ce qu’ils ont manqués !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *